ACTUALITE MAI

Le 26 mai 2017

Vence fête Saint Lambert

 

                Avec les beaux jours, Vence va fêter ses chapelles. Elles débutent ce vendredi soir à la chapelle St Lambert et se terminera en septembre dans le pré proche de celle de Ste Colombe, après avoir honoré les principales chapelles du terroir, dans la tradition poursuivie encore aujourd’hui des romerages de jadis. Fêtes de quartier où chacun venait entendre la messe et partager les victuailles arrosées du vin du terroir.

                Rien de vraiment changé aujourd’hui, même si l’habitude de trinquer à la gloire du bon Saint ou Saint Honoré ce jour-là s’est un peu perdue, et si le vin n’est plus vraiment des vignes de Vence, St jeannet, ou le réputé vin de la Gaude.

                Donc pour ne rien déroger la musique de la Brissaudo est bien là, le buffet aussi largement fourni. Les roses de Monsieur Giuge qu’il avait apportées en voisin sont sur l’autel où va être célébrée la messe par le père Gibelin. Auparavant une procession, mais sur un trajet raccourci, nouvelles normes de sécurité obligent. 

                Dans son prêche le prêtre parle du cours d’eau proche de la lubiane, eau source de vie, dit-il, certes, mais il occulte sans doute par ignorance le rôle de l’évêque Lambert, Saint patron de la ville avec St Véran, qui aimait à se retirer ici au bord de la Lubiane pour prier près d’une source qui existe toujours, et à laquelle on va rapidement accorder des vertus miraculeuses, et de nombreuses guérisons qui vont faire de l’endroit, entre le XIIè et le XIXè siècle, un lieu de pèlerinage que l’on peut comparer à Lourdes(1).

                Maintenant après les nourritures spirituelles c’est au tour des mets et boissons plus terrestres. Autour des tables où de charmantes jeunes filles en costume traditionnel font le service, on notait la présence du maire de Vence Loïc Dombreval, de l’ancien maire Pierre Marchou et de sa gracieuse épouse Anne. Anne Sattonnet, Conseillère départementale, était aussi présente, et Jacques Chave, protecteur  de notre patrimoine religieux.

                Sauf erreur de ma part prochain rendez-vous en juin pour la nuit la plus courte à la chapelle St Raphaël et son feu de la Saint Jean. À ne pas manquer bien sûr. 

Raymond ARDISSON

 

(1) Voir l’article « La chapelle St Lambert et sa source » dans la revue « Vence et ses environs » numéro 25 consultable à la médiathèque de Vence

Les 27 et 28 mai 2017

Marché des Potiers

 

Comme chaque année, la Place du Grand Jardin se peuple de potiers, sculpteurs, enlumineurs et autres artistes de la terre, grès, faïence, porcelaine. Cuites au four, chamottées ou non et parfois enfumées par la méthode du « raku », ces magnifiques sculptures prouvent encore une fois que Vence mérite son nom de « Cité des Arts ». En attendant le Marathon du Film, Festi'Vence et les Tréteaux de Vence ….  

                       France-Hélène

Le 21 mai 2017

« ART À LA CONQUE »

 

Parmi toutes les manifestations regroupées sur Vence ce week-end, une exposition artistique intergénérationnelle attire de nombreux visiteurs à l’EHPAD Domaine de la Conque. Dans les allées du parc on prend le temps d’admirer les œuvres des résidents, réalisées en activités avec l’animatrice et en Art Thérapie avec Magali Fliniaux, les expressions artistiques des enfants de l’association Les P’tites Frimousses et les créations faites à partir de matériaux de récupération de toutes les classes de l’école primaire Marc Chagall.

Ce genre d’activité culturelle crée des liens et simplifie les échanges entre les personnes les plus âgées et les plus jeunes. C’est le sentiment agréable d’être là juste pour le plaisir, sans demander un retour.

 

Natalia Florescu

Le 21 mai 2017

La Brissaudo fête Saint Isidore

et couronne la nouvelle Maio

 

                L’association La Brissaudo nous émerveillera toujours par ses rappels des traditions ancestrales. Cette année encore, une petite fille du groupe folklorique vençois est choisie par les responsables pour son implication, et cette année encore il était difficile de faire un choix puisqu’elles sont toutes formidables.

                La Maio, petite reine de mai, doit être assidue tout au long de l’année. Âgée d’une dizaine d’années, son couronnement marque la préparation du passage chez les plus grandes et un changement de costume s’impose : elle sera tout de blanc vêtue, signe de la pureté de l’enfance, sans doute en référence au mois de mai, mois de la Vierge Marie. L’année dernière nous avions Alexia Lhuilier, elle laisse sa place à Manon Lesueur, couronnée par Camille Bacilière, élue Maio en 2013, et actuellement Demoiselle d’honneur de Léa Mathieu, reine de Vence 2017.

Marie-France CLÉRICO-BADALASSI

Le 21 mai 2017

Mado la Niçoise devient Vençoise pour la planète

 

Dans le cadre de l'opération «  Zéro Déchet », Noelle Perna monte à Vence pour nous expliquer quoi faire avec un petit morceau de polaire.

Avec Laurence Thièbaut et Natercia de l'association V.I.E. à la Médiathèque, le public intéressé par la lutte contre la pollution écoute attentif, puis finit par se plier de rire quand Mado prend la parole.

Celui qui n'est pas encore converti ne peut qu'être conquis par ces prêches.

France-Hélène

Le 20 mai 2017

La Nuit des Arts

En écho à la Nuit des Musées dans toute la France, La Nuit des Arts
de Vence, de 19h à 23h le 20 mai, a connu un franc succès de
fréquentation comme lors de la douce première « Nuit » de 2016.

Cette Nuit organisée par « lire à Vence » avec l’aide de la ville et
la participation des lecteurs de Podio, proposait un cheminement
artistique, musical et littéraire, dans une trentaine de lieux d’art.

Un dépliant facilitait le cheminement du public d’un lieu l’autre,
avec un accompagnement du guitariste Sciubba et des lectures sur
l’art et des poèmes, lus par les lecteurs de « lire à Vence » et de «
Podio ».

Le public a suivi l’itinéraire numéroté qui partait du Lavoir à la
place Anthony Mars, via la place du Grand Jardin, la place
Clemenceau, la place Godeau, la place Surian, Vence-Cultures, le
Musée … Il a pu découvrir ou revisiter des galeries et des ateliers
exprimant divers talents …

Ce parcours plastique, musical et convivial s’est en réalité prolongé
jusqu’à 1h du matin dans certaines galeries, d’autres n’ont pas
attendu le passage des « lecteurs » au-delà de 23h, ces derniers très
sollicités et appréciés n’ont pas pu s’exprimer totalement dans le
temps des horaires impartis !

Nonobstant, les organisateurs : Pierre Tafani et Claude Joyard
mettent déjà au travail une organisation repensée pour la prochaine «
Nuit des Arts » afin que les visiteurs passent un peu plus de temps
auprès des artistes qui souhaitent présenter leur œuvre plus
longuement et que le parcours ne soit pas calqué uniquement sur celui
des lecteurs … Et pourquoi pas « le jour de la Nuit des Arts » pour
commencer plus tôt ? A suivre …

Une fois de plus, Vence « Cité des Arts » n’a pas usurpé sa
réputation artistique ! Les bonnes volontés bénévoles et
institutionnelles s’efforcent de mutualiser la visibilité de la
créativité vençoise et inviter le public à s’y intéresser …

Parions que la 3e Nuit des Arts en 2018 sera belle et câline et plus
… si les artistes de toutes obédiences et le public jouent le jeu de
ce cheminement qui révèle chaque année de nouveaux talents !

Pour en savoir plus sur cette manifestation et le 5e Rendez-Vous des
éditeurs les 16 et 17 septembre prochain : place du Grand Jardin : «lire à Vence » Médiathèque de Vence avenue du Colonel Méyère

09 62 07 29 32 -

Le 20 mai 2017

SHOW INDRA fête ses dix ans

Grand spectacle avec le SHOW INDRA pour fêter ses 10 ans. L'ensemble des fonds récoltés est reversé à l'association Handica 06 présidée par Saïda Aouragh entourée de son équipe de bénévoles.

"Nous sommes 20 sur scène et une centaine dans la salle" déclare Sandrine Raupujare responsable de Show Indra aidée de sa sœur Émilie.

Chanteurs, chanteuses et danseuses ont animé la soirée avec brio.

Bravo à tous!

Marcel Orengo

Le 20 mai 2017

Festival « Grandeur Nature »

                Afin de célébrer la journée mondiale de la biodiversité, la ville de Vence a organisé le premier Festival « Grandeur Nature » avec pour marraine Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France.  La manifestation, inaugurée par M. Loïc Dombreval, maire de Vence, et Anne Sattonnet, conseillère départementale, samedi matin, se déroulait sur trois jours, du 19 au 20 mai. Elle avait pour objectif la sensibilisation du public à la protection de l’environnement et à la découverte de la biodiversité de la région, dans une ambiance conviviale et ludique.

                Le programme, varié et fourni, proposait quantité d’activités aux visiteurs : des conférences, des expositions, des ateliers, des randonnées au Col de Vence ou encore une chasse au trésor. La place du Grand Jardin accueillait le bus « LocoVoilier », divers stands, mais aussi une ferme pédagogique. Un marché BIO et des producteurs locaux complétaient la proposition. Une très belle initiative qui permettait à tous d’apprendre à mieux connaître la nature et par ce biais à la respecter davantage.

Isabelle Seguin

Le 20 mai 2017

Lo Cepon célèbre les fontaines

 

Quelle que soit l’année, la Fête des Fontaines régale les Vençois et les estrangers venus des villes voisines ! Comment ne pas céder au plaisir de déambuler dans les rues au son des tambourins et des galoubets ? Certains vont jusqu’à esquisser des pas de danse, rappelant avec bonheur les baleti proposés régulièrement par l’association Lo Cepon de Patrick Rougeot et Jean-Marie Rami.

Le parcours est sensiblement toujours le même : départ de la fontaine du Grand-Jardin, remontée vers la rue Henri-Isnard, arrêt à la fontaine de la chapelle des Pénitents-Blancs, puis ruée vers le lavoir qui offre un filet d’eau de la Foux en son centre, là où jadis les bugadières lavaient leur linge. Cette année pas de lessive, mais peu importe, les chants du groupe Capodastre font résonner les murs avec les notes des musiciens de Lo Cepon.

Cette année pas de fontaine de L’Étoile, pour raisons d’encadrement. Les joyeux drilles redescendent rue Élise vers la fontaine de l’avenue de la Résistance, au bas des marches remontant vers la chapelle précitée. De la musique, des chants, et les crépitements des appareils-photos pour témoigner de l’intérêt que portent les gens à cette randonnée quasi bucolique, chaque fontaine ayant été décorée de fleurs préalablement. Puis le parcours s’étire jusqu’à la fontaine de la place Antony-Mars autrefois appelée « basse-fontaine », sans oublier la place Surian, et bien entendu la fontaine du Peyra.

Cette année pas de théâtre, nous serons privés de saynète, Jean-Marie Rami ayant de nombreux projets en tête ! Et la batterie de l’appareil-photo en profitera elle aussi pour s’éteindre sans prévenir… Faute de charge suffisante !

Nelly ORENGO

Le 20 mai 2017

CONFÉRENCE  DE PATRICE MIRAN AU CINÉMA CASINO

 

                Dans le cadre du festival « Grandeur  nature » sont proposés, du 19 au 21 mai, des films, des conférences, dédicaces, animations, expositions, sorties en pleine nature. Et aussi de la restauration avec des produits Bio. On le constate, un riche programme où même la nature, et c’est bien le moins, nous a offert durant ces trois jours un superbe soleil.

                Ce 21 mai donc, conférence de Patrice Miran, adjoint au Développement durable sur la protection de la diversité des espaces naturels, avec ensuite un second sujet sur la protection des palmiers vençois. Concernant les espaces naturels, cette mesure est en vigueur dans plusieurs pays étrangers avec pour but l’amélioration de la biodiversité. Mais pour diverses raisons (constructions, agriculture, commerce du bois), il disparaît l’équivalent de dix pour cent de l’espace naturel chaque année à travers le monde.

                Sur la Côte d’Azur depuis 60 ans, on consomme cet espace, ainsi depuis 1970, 5000 hectares ont été sacrifiés pour la construction, avec la Loi Duflot qui a enlevé aux maires toute autorité en matière de parcelles constructibles. Une délivrance de permis qui nous a conduit aux catastrophes récentes de Cannes et de Biot, et ici à Vence aux éboulements du Pra de Julian.

                Concernant les palmiers, c’est un premier signalement de l’arrivée chez nous d’un coléoptère originaire d’Asie du Sud-Est, et signalé pour la première fois en 2006 sur le territoire français, en Corse du Sud et dans le Var.  Affichant une prédilection marquée pour les palmiers phœnix, les plus courants dans notre région. En quelques années, il s’est répandu dans l’île de Beauté, en Languedoc-Roussillon et en PACA. Rien que dans cette dernière région, où il a été repéré dans quatre départements, il a contaminé, selon les données officielles, au moins 6636 palmiers dont il a fallu abattre la plupart.

(...)

Samedi 13 mai

Randonnée botanique au Plan des Noves

                Dans le cadre de la sortie du guide Randonnées botaniques & découverte de la végétation dans les Alpes-Maritimes, le Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur (PNR) et le Parc National du Mercantour ont organisé des randonnées botaniques gratuites, réparties sur trois week-ends. La première s’est déroulée le samedi 13 mai au Plan des Noves, au sommet du Col de Vence. Ce site, bien connu des randonneurs confirmés et amateurs, renferme une flore incroyablement diversifiée, reflétant la richesse botanique du PNR, qui abrite à lui seul environ un tiers des espèces de la flore française.

                Cette randonnée, destinée à faire découvrir les trésors botaniques du lieu, était animée par Mme Francine Brondex, chargée de la communication du PNR, Mme Muriel Cary, chargée de mission « Patrimoine naturel et biodiversité au PNR », M. Frédéric Devésa, accompagnateur en montage et paysan-boulanger, et par M. Guillaume Labeyrie, physicien et « amateur de nature diverse et variée ». Ils étaient accompagnés de M. Patrice Tordjman, géologue indépendant, guide, animateur nature indépendant.

                Au fil du circuit, les participants ont appris à identifier les plantes et ont découvert différentes espèces, notamment des orchidées dont l’orchis à trois dents, l’orchis papillon ou encore l’ophrys de Bertoloni. Mais bien d’autres sujets ont été abordés tels que les plantes comestibles, la faune, le passé agricole du plateau (ancien grenier à blé de la région), le pastoralisme ou encore les caractéristiques géologiques du site. Les intervenants, très impliqués et sympathiques, fournissaient des explications passionnantes et répondaient volontiers aux nombreuses questions. Grâce à cette sortie, instructive et ludique, les randonneurs ont pu appréhender différemment le site, prendre conscience de la richesse botanique de la région, mais aussi mieux saisir la rôle du Parc dans la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine naturel, agricole et culturel du département.

                Par ce type d’initiative, le PNR permet aux habitants et aux visiteurs de comprendre l’environnement dans lequel ils évoluent, de le respecter et de le valoriser.

                              Texte et photos:  Isabelle Seguin

vidéos: Jean Seguin

 Cliquez sur la photo pour l'avoir en grand

Le 22 mai prochain aura lieu la journée mondiale de la biodiversité, à cette occasion la ville de Vence organise le festival Grandeur Nature : http://www.vence.fr/1er-festival-grandeur-nature-dans et le Pays de Grasse la Fête de la nature : http://www.fetedelanature.com/espaceacteurs/communauta-c-daggloma-c-ration-du-pays-de-grasse

Le 8 mai 2017

72ème anniversaire de la Victoire

 

 

                Afin de célébrer l’anniversaire de la capitulation de l’ennemi et la Victoire de la Paix sur la guerre, puis rendre hommage aux jeunes soldats morts pour la France durant la seconde guerre mondiale, des cérémonies commémoratives ont émaillé cette matinée du 8 mai.

                Elles ont débuté par une messe à la cathédrale Notre-Dame de la Nativité, suivie d’un cortège qui a rejoint le Monument de la Résistance dans le cimetière du centre-ville où les associations ont chacune déposé une gerbe de fleurs. Au Monument aux Morts, après les discours traditionnels et la lecture du message de Jean-Marc TODESCHINI, Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, l’assemblée a entonné la Marseillaise avant de se rendre au Carré militaire.

                Enfin, un défilé de véhicules militaires dans les rues de la ville a certainement dû impressionner les jeunes Vençois, réveiller les mémoires et marquer les esprits.

Marcel ORENGO

Le 16 mai 2017

La petite ferme à l'EHPAD La Vençoise.

C’est sous un beau ciel bleu azur, que les animaux de « ANIMA’FERME » sont venus élire domicile, le temps de quelques heures, dans le beau jardin de La Vençoise.

ANIMA’FERME est une ferme itinérante dans les Alpes Maritimes, tenue par Joanna DELOUVRIER.

Elle se déplace dans toute la région à bord de son fourgon pour aller à la rencontre des enfants dans les crèches et écoles, mais également au sein des maisons de retraite, des foires, des entreprises et même à domicile pour des fêtes d’anniversaire et autre.

La petite Ferme propose des animations ludiques et pédagogiques avec le nourrissage, brossage des animaux, mais également des jeux et de merveilleux moments de tendresse avec caresses et câlins ! 

C’est donc à La Vençoise aujourd’hui qu’accompagnés de leurs amis à plumes et poils que Joanna et son fidèle Pouic–Pouic, beau petit canard à col vert, sont venus rendre visite aux résidents, au personnel mais également aux enfants de Lou Pitchoun, voisins de l’EHPAD.

Un magnifique moment d’échanges, de rire et de douceur !

Le rendez-vous est pris pour une prochaine fois pour le plus grand plaisir de tous!

Magali Seguin

Le 12 mai 2017

"De l'École de Nice au Mercantour"

                Ce titre singulier cache en réalité deux ouvrages dont les auteures, Morgane et Malou, assurent la dédicace aujourd’hui à l’Espace Culturel Leclerc.

                Dans notre interview, Malou Ravella nous résume la trame de son ouvrage, « Un sherpa dans le Mercantour », livre à suspens mais aussi livre d’amour avec une intrigue pour le moins surprenante.

 

                Quant à Morgane Nannini – dont nous avons déjà longuement parlé pour son « petit livre » intitulé « L'École de Nice, mythe ou réalité » - elle nous rappelle les grands moments et les grandes figures de ce mouvement artistique né à Nice.

 

                Deux dames, deux livres, les visiteurs étaient ravis… et moi aussi.

 

Marcel ORENGO

Le 7 mai 2017

Deuxième tour des élections présidentielles

par La Courge

Le 4 mai 2017

« Regardez-moi » à la Vençoise

Sur une durée de deux ans, Marie-Hélène GRANGE a rendu visite aux résidents de la maison de retraite « La Vençoise ». L’artiste a partagé avec eux des moments de proximité chaleureux, et avec leur accord elle va les photographier et les dessiner patiemment. Le fruit de ces échanges est une « mémoire » aujourd’hui exposée jusqu’au 18 mai prochain à la chapelle Ste Bernadette, située à côté du jardin du bâtiment de retraite.

Au cours du vernissage, entourés par les élus dont Loïc Dombreval, maire de Vence, et Jacques Vallée, Adjoint en charge d la culture, étaient présents la plupart des « photographiés », devenus célèbres le temps d’un portrait ; et parmi eux cette belle dame de 101 ans, représentée sur une photo embrassant tendrement la joue d’un ami.

Dans notre vidéo, Marie-Hélène nous dévoile les raisons qui l’ont poussée à réaliser cette œuvre.

Marcel Orengo

Nous avons à Vence une bonne équipe de foot féminine qui s'est qualifiée au tournoi national de Nabonne. 

Tournoi féminin national de foot

Nous avons besoin de vous pour réaliser ce projet.
En effet nous souhaitons nous rendre à un tournoi national de foot féminin à 7 à Narbonne (11) début juin.
Hélas le budget est important d'où la création de cette cagnotte.
Merci de poursuivre notre rêve en faisant un petit don en suivant le lien ci-dessous, les paiements sont totalement sécurisés.
Il manque de quoi payer le voyage (minibus, péages, gas-oil soit env 750 euros).
Merci de partager au max.
Merci du fond du cœur aux donateurs.

Stephanie Catarino

Le 4 mai 2017

Lancement de la 10ème saison au Cantemerle

 

Pour cette 10ème soirée de lancement de saison, Francine et Christian EBERHARDT, propriétaires des lieux, et Jérôme HÉRAUD, Directeur d’exploitation et Chef des cuisines, ont mis les petits plats dans les grands.

Outre les mets savoureux présentés aux nombreux convives - dont Anne Sattonnet, Conseillère départementale, Première adjointe de la ville, et Loïc Dombreval, maire de Vence - plusieurs animations avaient lieu tout au long de la soirée dans les jardins de l’hôtel-restaurant LE CANTEMERLE. Rien n’était laissé au hasard, et les invités triés « sur le volet » ont pu s’émerveiller de tous ces talents, comme le travail de sculpture sur primeurs réalisé par Laurent Hartmann, triple-champion mondial, l’arbre « Empreintes », ou encore la découverte des nouvelles sculptures de l’artiste local Cyril Mendjiski, bien connu des Vençois. De la musique, avec le groupe musical les « Garçons Chics », réchauffait l’ambiance avec des tubes mondialement connus.

Dans son discours Christian Eberhardt précisera que le thème de l’établissement est contenu dans le slogan « L’Art s’installe au Cantemerle ».

Marcel ORENGO

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015

 

DSC06939