ACTUALITE AOÛT

VENCE

Le 29 août 2019

Remise du Guide des Associations

(texte à venir)

VENCE

Le 27 août 2019

75ème Anniversaire de la libération de Vence et du Pays Vençois

SAINT JEANNET

Le 25 août 2019

Fête patronale de la Saint Jean-Baptiste

VENCE

Le 25 août 2019

Dimanche dernier s'est déroulé un événement bien hispanique... Une excellente paella-sangria, suivie d'un concours de pétanque, ainsi qu'un concert de musique à 18 heures avec le groupe Daddy Zoltan. Le patron des lieux, Jorge Lopez a été l'instigateur de cette journée bien conviviale...  

L'équipe de choc pour le service était composée de July, Kim et Océane. Le soleil étant de la partie, tous les éléments étaient en place pour cet après-midi réussie... Olé ! Merci donc à toute l'équipe pour nous avoir régalé ; n'oublions pas de citer l'Office du Tourisme pour les programmations nécessaires. On en redemande donc.

Damien Courouble

TOURRETTES

Le 16 août 2019

Bernard Persia, amoureux de la chanson française

Damien Bagaria, maire de Tourrettes-sur-Loup, remercie pour les « Estivales du Conseil départemental ». En effet, sans cette opportunité les villages ne pourraient pas financer de tels spectacles. Cette année les Tourrettans auront bénéficié de 3 soirées : une pour la fête de la Madeleine, une ce jour et une la semaine prochaine.

 

Ce soir, l’artiste, vous le connaissez comme journaliste sur France-3, mais, hors des plateaux de télévision, Bernard Persia fait aussi briller les sunlights des scènes du département et au-delà – déclare Anne-Marie Dumont, conseillère départementale du canton et en charge de la Culture pour le département.

Pour son spectacle, Bernard Persia lance un nouveau concept : le « tribute à 3 têtes », un chassé-croisé des légendes Aznavour-Bécaud-Lama. Ce show est un voyage à travers le temps, un hommage aux chansons cultes et aux refrains éternels des trois artistes, repris par le public ravi.

Ce récital offre un éventail d'émotion, de joie et de partage qui rallumera vos souvenirs, un récital qui fait du bien à la tête, et au cœur.

VIM vous offre quelques secondes de la première partie du récital.

Marcel Orengo

VENCE

Le 21 août 2019

Avant-dernière soirée dansante

                Ce mardi, de 19h à minuit, s'est déroulée l'avant-dernière soirée dansante des mardis festifs vençois. Des commerçants ouverts en nocturne et des stands tout au long de l'avenue Marcelin-Maurel, des pistes de danse en accès libre aux abords des terrasses bien pleines, dans une ambiance festive.

                Des achats dans les commerces locaux, des boissons ou des repas dans les bars et restaurants, tous ont pu virevolter, s'initier et se performer aux pas de danse place du Peyra, place Clemenceau et place du Grand Jardin.

                Trois lieux, trois scènes, trois ambiances, tantôt latino, rock, zumba, disco, flamenco, variétés françaises et internationales, interprétées par de talentueux orchestres pour le plaisir de tous...

Emmanuèle Le Breton – Pillard

VENCE

Le 15 août 2019

NOUVEAU A VENCE

L’association « En Vert et pour la Terre » propose CYCLOCYL

avec 2 services :

Un service touristique : 45 minutes pour découvrir la ville de Vence à bord du tricycle de l’association avec assistance électrique et un pilote qui commente le trajet. Tarif 15,00 euros par personnes.

Un service aux Vençoises et Vençois : Le tricycle vous transporte ou vous voulez pour faire vos courses, aller à un rendez-vous médical, ou vous diriger vers un bon restaurant vençois, ou autre pour un tarif allant de 2,00 euros à 7,00 euros, aller et retour, suivant la distance parcourue. 

Profitez-en ! Vous participerez à l’amélioration de l’air que nous respirons en laissant votre voiture au garage.

 

Contact : 07.84.98.01.84

Bonne chance à Cyclocyl Vert Vence

VENCE

Le 14 août 2019

EXPOSITION ALBERT BAKUN à l’ATELIER MARS – 19 Place Antony Mars à Vence

 

ALBERT BAKUN est russe, il vit à Saint-Pétersbourg, où il a travaillé durant plus de 50 ans au Musée de L’Hermitage. Chris Beraet, lui-même artiste et auteur de poésie, l’accueille dans son atelier, où se sont pressés de nombreux visiteurs lors du vernissage le vendredi 9 août.

 

L’artiste ne pouvait être présent, mais il a adressé un message de bienvenue et de remerciements à son hôte par vidéo.

 

ALBERT BAKUN a séjourné deux fois à Vence et peint sur le motif, d’aucuns ont pu le voir avec son chevalet dans la vieille ville ou sur la route de Saint-Jeannet. Il aime le sud, la Côte d’Azur, la Provence. Il vénère les artistes français, Cézanne, Matisse et aussi Van Gogh. Son travail au Musée de l’Hermitage lui a permis d’étudier et de faire de profondes recherches analytiques de l’art classique et moderne. Son œuvre traduit l’intériorité de sa démarche, il commence par traduire sur la toile la structure géométrique d’un paysage avec ses différentes couleurs, puis il introduit petit à petit les éléments du réel qu’il veut nous donner à voir, qui au final expriment un tableau figuratif puissant et construit aux couleurs affirmées.

Un triptyque expose son processus : il va de l’abstrait au figuratif. Certains créateurs actuels se réclament plutôt d’un cheminement inverse, mais c’est un va-et-vient constant durant le XXe siècle pour de nombreux artistes.  Nous pouvons voir des paysages de Vence et de ses environs, des rues, des maisons, les Baous, la Chapelle Matisse, la Colombe d’Or, la Maison Renoir, et d’autres.

 

Sa peinture est « de bonne compagnie » qui respecte le dessin, la couleur, l’apparence des sites représentés, un métier sûr, rassurant dans son expressivité pour les amateurs amoureux d’une certaine tradition. 

 

C’est un peintre reconnu, ses œuvres sont dans les collections de L’Hermitage en Russie, et aux États-Unis dans les collections de la Maison Louis Roederer, et dans les collections privées de Bill Gates et de Barbara Streisand.

 

Chris Beraet a le projet d’accueillir de façon régulière, dans son atelier, des créateurs de divers horizons, donc un lieu à suivre. (www.chris-beraet.art - 04 93 84 94 41).

JOY

VENCE

Le 13 août 2019

Exposition de photos « surréalistes » à l'ancien Syndicat d'initiative

 

                Le mélange des couleurs et du noir et blanc est sans doute l'élément essentiel des photos de Didier Streiff.

                Depuis sa tendre jeunesse, cet artiste s'est modelé à notre espace urbain, sans hésiter à y rajouter la mer, la campagne... où le monde industriel y est fortement évoqué. Didier Streiff adore ce style décalé et pourtant si réel.

                Cette exposition si intéressante dure jusqu'au 30 août. À voir donc, car le personnage n'hésitera pas à vous raconter l'histoire de ses clichées et sa façon de capturer l'instant (voire « figer le temps », selon ses propres termes).

 

Damien Courouble

VENCE

Du 8 au 18 août 2019

LE GOÛT DES OBJETS ANCIENS

Passionnés d’antiquités et de brocante, vous avez jusqu’au 18 août pour flâner et saisir les opportunités d’objets de toutes provenances et d’époques plus ou moins anciennes, du mobilier 1950 ou 1960 est désormais considéré comme ancien par les jeunes générations. Les designers d’intérieur prônent, d’ailleurs, une touche « d’authenticité » même dans un intérieur contemporain épuré ! C’est un gage de goût et de « charme ». La patine du temps reste une référence et cultive une nostalgie rassurante.

 

Les tentes blanches de la place du Grand Jardin regorgent de trésors si vous recherchez un objet ayant vécu, une opportunité, un coup de cœur, et l’influence de la mode vintage peuvent vous séduire. Le hasard, la surprise de la découverte peut vous faire « craquer » pour un objet surprenant qui vous interpelle…

Ainsi, en déambulant et en scrutant attentivement les stands et leur foisonnement d’objets de toutes sortes, nous pouvons nous projeter et imaginer acheter tel meuble art déco, un miroir biseauté façon XVIIIe, un vieille jarre à huile, une lithographie des années 1970, des verres en cristal, des chaussures et des sacs « vintage », des chemises de nuit de grand-mère en lin blanc, des bancs de jardin, des vaisselles alsaciennes en céramique du XIXe, des vases « Gallé », une bicyclette « Monet-Goyon » avec réservoir et sacoches en carton bouilli, une toile de clown, un nu en bronze, un service de Limoges doré à l’or, des figurines en biscuit, une chaise Louis XVI du 19e siècle, des malles de voyage, des armoires, des appliques en régule, des bougeoirs, une Vénus en marbre, une veste en vison, des bijoux fantaisie, une paire de chaises à dossier en forme de lune, et même une arbalète ! Utile dans chaque foyer ! ...

Vous pouvez rapporter chez vous une chose d’aucune utilité apparente, inattendue, inconsciemment vous avez acheté par exemple une faïence alsacienne à accrocher au mur ? C’est sans doute une réminiscence affective, un souvenir gravé qui resurgit du temps de vos vacances chez votre grand-mère, et ce n’est pas grave, vous vous êtes fait plaisir !  La valeur, le placement, n’ont pas la priorité !

 

Les brocanteurs et antiquaires de cette 16e édition vous attendent encore une semaine, dans la bonne humeur et des conseils utiles pour vos guider.

                                                                                                                                    JOY

VENCE

Le 4 août 2019

Concert Chant-Contrebasse

Amélie Alessandra et Kévin Tardevet

 

 

En ce premier dimanche aoûtien, le partenariat culturel qui lie l’association Syrinx à l’Espace Culturel Leclerc a continué sur cette belle tradition des concerts gratuits hebdomadaires (pour la période estivale), en accueillant avec beaucoup de plaisir un tout nouveau duo « Chant – Contrebasse » que forment Amélie Alessandra et Kévin Tardevet.

Musiciens originaires de Nice, Amélie, pianiste-chanteuse, et Kevin, contrebassiste, se sont tous deux formés au Conservatoire de Nice. Après de multiples expériences personnelles dans tous styles musicaux, une carrière pédagogique pour l’une et une carrière instrumentale pour l’autre (dont le « Kévin Tardevet Trio »), ils ont eu l’envie de réunir leurs forces pour créer un duo atypique, mêlant la rondeur de ce bel instrument qu’est la contrebasse ainsi que la chaleur d’une voix teintée de soul et de jazz.

 

Amélie, qui, un temps donnait des cours de formation musicale au Conservatoire de Vence (aujourd’hui au Conservatoire de Nice), s’est laissée séduire par le talentueux contrebassiste qu’est Kevin, pour former ce duo qui a offert aux très nombreux spectateurs présents une heure de douceur soul et jazz. Une première pour ces deux musiciens, pour qui la séduction s’est opérée à la ville avant la scène, et qui ont transmis cet amour (du Jazz et de la Soul) à un public conquis.

 

Au travers de quelques chansons d’amour qu’ont interprétées Amélie et Kévin, avec la même passion qui les unit, leur répertoire varié rendait aussi hommage non seulement aux plus grandes chanteuses de jazz, telles Ella Fitzgerald, Nina Simone… au mondialement célèbre Larry Grenadier, contrebassiste d’exception. C’est avec le célébrissime titre « I say a little prayer » interprété par  Aretha Franklin qu’ils ont aussi rendu hommage à

la personne qui les a réunis : Monsieur Jean-François Jacomino, cousin de Jean-Pierre Jacomino, dont les Vençois saluent l’implication au sein de l’association Syrinx - principalement pour ses conseils avisés dans le choix des artistes sélectionnés pour les concerts de l’association (dont Festi’Vence chaque dernier week-end de juin depuis 9 ans maintenant) - Jean-François Jacomino fut longtemps le chef d’orchestre du Big Band du CIV de Valbonne où se sont rencontrés nos artistes du jour.

 

Un très touchant duo qui s’est donc produit pour la première fois ce dimanche à Vence, et à qui nous souhaitons une très belle continuation dans cette aventure musicale.

 

Dimanche prochain 11 août à 11 heures, l’Espace Culturel Leclerc et l’association Syrinx Concerts auront l’immense plaisir d’accueillir ces désormais habitués : Tom Gilroy (flûte, sax et chant) et Jean-Pierre Alimi (piano) pour un duo Jazz-Swing, avec leur talent, complicité et bonne humeur qui nous emportent quelques fois « sur la Lune » (« Fly me to the Moon », de Frank Sinatra).

 

Sylvie Orengo

Vence

Le 3 août 2019

La fête patronale de la Sainte-Élisabeth

 

                Du samedi 3 au lundi 5 août, comme chaque année, la fête patronale débute par une animation musicale servie par le groupe Lo Cepon. En ce bel après-midi d’été, place Clemenceau, arrivent Vençois et touristes qui s’installent aux places où sera tout à l’heure servi l’apéritif traditionnel, mais avant nous allons écouter notre maire Catherine LE LAN et son discours devenu traditionnel à cette occasion, et sur une estrade aux couleurs de la ville, entourée de son Conseil municipal et des principaux fonctionnaires attachés à la bonne marche de la mairie. En voici quelques extraits :

                Vence est une terre de richesses humaines naturelles et culturelles reconnue comme la deuxième ville des Alpes-Maritimes pour sa qualité de vie, et la sixième pour l’Éducation. Oui, j’aime être avec vous, donner du temps pour vous, oui je me bats pour vous, pour les Vençois. Il faut du temps pour bien faire les choses, je ne suis là ni par hasard, ni par opportunité, aucune guerre des boutons ne m’anime avec les institutions, ni avec les politiques et leurs querelles d’ego.

                Madame le Maire donne la liste des réalisations depuis son arrivée en mairie :

                Le temps qu’il a fallu entre la proposition formulée par Raymond Ardisson en 2007, et sa réalisation cette année, pour donner à notre médiathèque le nom d’Élise et Célestin Freinet ! En septembre nous ouvrirons notre nouveau centre culturel et municipal, à deux pas du Grand Jardin, avec plus d’espaces intérieurs et extérieurs.

lire la suite ICI

TOURRETTES

Le 2 août 2019

Marianne Kaisers expose ses aquarelles

Elle apprécie par dessus tout les belles choses que la nature nous offre : fleurs, arbres, paysage...

Dans son exposition c'est un peu de son âme qu'elle nous propose. Une visite dans son monde fait de couleurs douces et de formes harmonieuses.

A découvrir jusqu'au 15 août.

Marcel Orengo

VENCE

LES NUITS DU SUD 2019

par SIMON PEGURIER

Sous les étoiles des Nuits du Sud exactement

Durant toute l’année qui s’est écoulée, le Festival des Nuits du Sud a été sous les feux de l’actualité. Un déménagement, une suppression, une démission, des fouilles historiques sous la scène, une diminution de la jauge, des pétitions pour, des pétitions contre. Nous en perdions un peu notre latin. Bref beaucoup de bruit mais pas de musique. C’est dans ce climat difficile que les organisateurs ont dû monter la 22ème édition du festival. Cette remise en cause les a sans doute obligés à se retourner vers les fondamentaux du festival, c’est-à-dire des musiques du monde ensoleillées.

Finis donc les grands écarts de l’année dernière comme par exemple Alonzo ou Trust. Cette année nous étions dans le socle du festival. C’est peut-être grâce à ce retour aux fondamentaux, ou la peur que ce soit la dernière édition, mais le fait est que ce festival fut une grande réussite populaire avec une nette augmentation de la fréquentation (16 %).

Lire la suite du texte ICI

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015

 

Ste ElisabethP1020416