ACTUALITE NOVEMBRE

VENCE

Le 23 novembre 2018

Extime aux Pénitents blancs

 

Le Centre Psychothérapique de Jour l’Extime est une structure de soins du Centre Hospitalier de Cannes. Un de ses objectifs est d’offrir un espace d’expression, un lieu où la création devient possible. Les ateliers de peintures, d’écritures, de sculptures, de photographies sont autant de façons de se mettre, soi-même, à l’œuvre. La création comme un moyen de transformer son rapport au monde, son regard et le regard des autres. Un moyen de dire, de parler de soi, de se faire entendre, voir, reconnaître. Autrement dit, d’exister.

Exposer hors des murs de l’hôpital appuie cette démarche. Celle d’ouvrir la parole de chacun des auteurs, la relier au monde de la cité, à la vie sociale.

Du 23 novembre au 7 décembre Extime expose à la chapelle des Pénitents blancs. Outre les œuvres accrochées aux murs, c’est tout un travail de mise en scène qui a été réalisé par les artistes accompagnés par Guillaume Roux. Tout est à voir, tout est à comprendre. "En retirant ses lunettes, le visiteur voit une immense palette de couleurs…" comme nous le confie Guillaume.

 

Exposition du 23 novembre au 7 décembre 2018

Les mardis, mercredis et jeudi de 10h à 14h.

VENCE

Le 18 Novembre 2018

Sonates à la Cathédrale

 

Ce soir, avec la complicité d'artistes du Philharmonique de Nice, Syrinx concocte un concert de Sonates. La première pour trompette et piano de Paul Hindemith me renvoie davantage aux compositions d'Erik Satie qu'à celles de George Gershwin : elle interprétée à la trompette par Franz Baumann. La seconde de Francis Poulenc pour hautbois et piano est jouée par François Meyer, hautboïste bien connu des Vençois et qui nous avoue être né en 1963 (chut). La troisième, numéro 7 du grand Ludwig, pour violon et orchestre comporte quatre mouvements, et les auditeurs de se délecter du violon de notre brillante Vera Novakova tandis que les trois sonates sont accompagnées au piano par Maki Belkin du pays du Soleil Levant. Une chanson d'amour clôt une bien douce soirée, avant la prochaine : « Madame Croche ». 

France-Hélène La Courge

TOURRETTES

Le 18 novembre 2018

On vide les greniers

 

Ce dimanche s'est déroulé sous un beau soleil un vide-grenier digne de la réputation de Tourrettes sur Loup auprès des chineurs petits et grands de la région qui l'attendaient depuis un mois et demie suite à un report dû à un dimanche très pluvieux au mois d'octobre.

Leur patience est grandement récompensée par des emplacements nombreux et riches en trouvailles hétéroclites.

Emmanuèle Le Breton - Pillard

VENCE

Le 17 novembre 2018

La Brissaudo fête la Castagnado

(texte à venir)

Tourrettes-sur-Loup

Le 16 novembre 2018 

De la vigne au verre

    Le premier vin des vendanges, que l’on appelle « primeur », est depuis fort longtemps devenu sujet à délibérations pour son prétendu goût de banane, de fraise, de cerise ou autre fruit selon les papilles. Ce Beaujolais nouveau tant attendu s’écoule des bouteilles le troisième jeudi de novembre vers minuit, ce soir les Tourrettans sont venus le déguster sur la place du village, et bien que le Scourédon soit situé à la droite de l’église, ce ne sera pas le vin de messe.
    Cette année encore les bénévoles du tourisme ont allumé les braseros qui réchauffent l’atmosphère, ils ont aussi dressé plusieurs tables avec des chaises autour, afin que chacun puisse déguster ce nouveau cru, agrémenté de charcuterie, fromage et dessert en toute amitié. Le Beaujolais est bon, on en redemande, soirée bonheur grâce à l’accordéoniste Jean-Jacques Gobet qui fait chanter les convives, et qu’importe si certains ont préféré rester devant leur télé pour voir le foot où nos champions ont… perdu le match 0-2 !

Nelly Orengo
 

LA COLLE

Le 17 novembre 2018

« Molière n'est pas mort »

 

Ce soir, à l'espace Rose de Mai, la troupe de l'Entrée des Artistes, qui nous vient de Nice, joue une pièce écrite et mise en scène par Philippe Lecomte. On y reconnaît à la fois les personnages de Molière tels Dorine, Zerbinette, Don Juan et autres, ainsi que Louis XIV, la Reine, sa confidente et la sorcière, Viperella, déléguée culturelle,  au faciès de médecin. Dame Sarrasine s'occupe de sa Majesté. Dans un univers décalé, entre XVII° et XXI° siècle, les comédiens dansent jouent et chantent avec une grande conviction, sous l'œil vigilant de Françoise Olivier.               

France-Hélène La Courge

VENCE

Le 15 novembre 2018

LE SABRE ET LA PLUME

(texte à venir)

VENCE

Le 11 novembre 2018

Commémoration de la fin de la première guerre mondiale

 

                L’histoire de cette guerre a été transmise dans le milieu familial par les acteurs eux-mêmes. Elle l’a été aussi à l’école, et les livres, le théâtre, et le cinéma s’en sont également emparés.

                Cette année cela fait 100 ans que ce conflit, le plus sanglant du 20e siècle, s’est terminé, donnant lieu dans tout le pays à des manifestations mémorielles plus importantes encore. Vence n’y a pas dérogé. À partir du 5 novembre deux expositions, l’une en face de la Fondation Émile-Hugues organisée par L’O.N.A.C. : « 1919-1939, d’une guerre à l’autre » en présence d’anciens combattants ; l’autre place Clemenceau, dans le local sous la mairie, avec des témoignages matériels d’époque, armes, uniformes, lettres de Poilus, objets du quotidien de la vie dans les tranchées.

                Le dimanche 11 novembre à 9 heures à la cathédrale, une messe est célébrée en présence du Conseil municipal et de Mme le maire Catherine Le Lan. Puis, malgré la pluie devant le monument aux Morts, discours de circonstance dont celui de notre maire, de Loïc Dombreval, député des Alpes Maritimes, et Anne Sattonnet,  Conseillère départementale, laquelle ira ensuite en compagnie de l’ex-adjoint aux finances M. Croly-Labourdette déposer une gerbe au monument aux Morts.

                À l’initiative du Souvenir Français, les écoliers allument des bougies. Puis, à l’initiative de Jean-Marie Rami on évoque l’injuste accusation de fuite devant l’ennemi des soldats provençaux du XVe corps. Plusieurs enfants vont ensuite lire des poèmes, l’un d’Aragon, un autre particulièrement émouvant d’une mère cherchant la tombe de son petit gars.

                À 11h 15 Le traditionnel apéritif dans les jardins de la maison de retraite La Vençoise, et repas pour ceux qui se sont inscrits. À noter que notre maire, ainsi que Catherine Yot représentant le Front National, ont tenu avant de passer à table à saluer les résidents de l’établissement qui ont eut aussi profité de l’animation musicale de nos amis du groupe de musique traditionnelle La Brissaudo.                                                          

Raymond Ardisson

VENCE 

Le 10 novembre 2018 

« Les belles et les bêtes » s'invitent à Vence !

 

                Ce samedi à 11h a eu lieu dans la salle de l'artothèque, avenue de la Résistance, le vernissage de l'exposition de l'artiste-peintre Saint-Pauloise Évelyne Sie, et de la sculptrice vençoise Brigitte Baguet, « Les belles et les bêtes ».

                Évelyne Sie est née en 1967 dans la région parisienne et habite depuis une vingtaine d’années à Saint-Paul de Vence. Elle partage aujourd’hui son temps entre une activité de pharmacienne assistante et sa passion pour la peinture. Toutes ses peintures sont réalisées à la peinture acrylique et généralement composées à partir de photographies. Ses thèmes favoris sont très variés : on y retrouve bien souvent les couleurs chaudes des marchés colorés de Provence, les couleurs « sable » de la plage, les couleurs « rouge » des spectacles et du cirque, les chapeaux, les chiens, les enfants… Tout un monde qui évolue, se croise aussi dans ses tableaux mais qui reste mystérieux, joyeux et drôle. Elle donne également des cours d’initiation à la peinture acrylique car transmettre sa technique aux autres permet de s’enrichir, de trouver des nouvelles idées et d’évoluer.

                Brigitte Baguet est née en 1963, elle travaille à temps partiel au soutien scolaire d'enfants scolarisés à Vence au sein de l'association ISI. Elle s'est initiée à la sculpture en 2001 à Nancy où elle vivait à l'époque. Très vite, elle a aimé le contact avec la terre, une matière vivante dont le maniement procure plaisir et apaisement. Elle travaille l'argile dans un atelier au Haut-de-Cagnes où elle apprécie l'émulation du groupe et de l'œil averti de son enseignant.

                Elle sculpte de plus en plus de grosses pièces qui lui demandent plusieurs heures de travail en utilisant de préférence la technique « plaques » ou le travail dans la masse en fonction du sujet. Une fois cuites, elle patine ses pièces avec des engobes, des encres, du cirage, ou de la peinture acrylique. Elle fait aussi des sculptures en plâtre et fer à béton, en pâte de verre ou en steatite (pierre à savon), et prend plaisir à associer terre cuite et métal. Cette exposition est sa première mais elle souhaite que ce ne soit pas la dernière ! Nous partageons son vœu et les nombreux admirateurs des deux artistes présents semblent un bon présage de succès. 

Emmanuèle Le Breton-Pillard

LA COLLE

Le 3 novembre 2018

Au bar « La Pie Colle » de la Colle

 

On connaissait les « Brèves de Comptoir » de Jean-Michel Ribes, on découvre les « Brèves de Comptoir » de Jean-Marie Gourio, mises en scène par Thami Benzekri que l'on avait déjà vu dans « Diète Party » ou « Regardez, mais ne touchez pas ».

Avec la Compagnie Côté Cœur, on passe un moment de rigolade à l'Espace Rose de Mai, grâce à Catherine Quentin, Sylvie Le Pabic-Arsac et Sylvie Arsac, Xavier Amminati, Sam Gledhill, Laurent Arsac, Frédéric Dubreuil et Thomas Vidal.

« Brèves mais bonnes... » On reverra bientôt avec plaisir Thami dans « Jour de Soldes ».        

La Courge

VENCE

Le 23 novembre 2018

INAUGURATION DU SQUARE SIMONE VEIL

                Inauguré vendredi 23 novembre par Mme le maire Catherine LE LAN à la mémoire de l’ancien ministre de la Santé, ce projet était à l’origine l’initiative de l’ancien maire Loïc DOMBREVAL, et mis en œuvre par la Municipalité actuelle.

                Malgré le temps pluvieux, de nombreuses personnes se sont déplacées au pied de l’Hospice St Jacques, la partie historique proche de l’actuelle maison de retraite « La Vençoise », pour cette importante manifestation. Outre son maire, plusieurs élus de la Municipalité étaient présents, dont Évelyne Temmam, Adjointe déléguée au Rayonnement culturel, au Patrimoine et aux Relations internationales. Laurence Imperaire-Boronad, Adjointe déléguée aux Affaires sociales, Logement, Handicap, Santé et Séniors. Les représentants de la communauté israélite  des Alpes Maritimes, Alain Balabanian, vice-président du Conseil représentatif des Institutions juives de France Sud-Est ; Michelle Merowska, présidente de l’association de la Mémoire des Enfants déportés ; Frank Israël, président du Consistoire régional Côte d’Azur et Corse ; Catherine Ambacher représentant Yad Vashem Côte d’Azur. Parmi les personnalités on notait également la présence de Jérôme Bûcher, directeur du Centre technique municipal, et Marc Moncho, directeur de la Police municipale de Vence. Prise de parole de Mme le maire pour un discours dont voici quelques passages :

                « Cinq mois après son entrée au Panthéon, Simone VEIL entre dans l’Histoire et dans la mémoire de Vence. Le nom de Simone VEIL est désormais associé au nouveau square public de l’ancien hôpital St-Jacques qui, au siècle dernier, accueillait les malheureux sans abris, les blessés d’accidents domestiques et agricoles du canton, qui dispensait une assistance médicale gratuite aux malades, vieillards et incurables des douze communes voisines de Vence.

Lire la suite ICI

SAINT PAUL 

Le 20 novembre 2018 

« EXPO EN DUO » à Saint-Paul de Vence

Philomène SARS et Betty GRAFFITI

 

On en voit de toutes les couleurs en ce moment à La Vieille Forge, du volume, avec des pommes lumineuses en verre et des Monotypes accrochés aux cimaises, qui font face, encore à des pommes, mais cette fois, ce sont des dessins stylisés : peinture acrylique sur pléxiglace, cadres légers, tout en transparence.

Betty dit, elle-même, qu’elle s’est vraiment fait plaisir en travaillant le verre.

Cette passion de la peinture, qui la tient depuis toujours, elle l’exprime en peignant des boules de verre qu’elle se procure chez un verrier de Biot. Elle les décore avec ses mélanges secrets : résine, encres naturelles et pigments.

Lire la suite ICI

La Gaude 

17 novembre 2018 

22è rencontres « JAZZ SOUS LES BIGARADIERS »

 

                Une fois de plus les mélomanes, amateurs de Jazz, ont pu assouvir leur passion en assistant à la 22è édition de ce festival dont la notoriété dépasse les frontières régionales.

                Un programme copieux et varié, ayant débuté en avant-première à Cannes et à Nice, s’est achevé ce week-end avec les concerts du Trio Azzuro conduit par Aldo ROMANO, et le Quartet d’Anne PACEO. Une prestation remarquable rythmée par les baguettes endiablées de la prestigieuse batteuse saluée par une salve d’applaudissements et plusieurs rappels.  Un moment inoubliable qu’a su nous offrir Alex BENVENUTO, épaulé par son équipe d’organisation tout autant qu’il l’est par ses musiciens pour la prestation de la Compagnie So What.

                Comme chaque année, le JAZZ a été transporté dans les écoles y compris chez les bambins de « l’espace Mômes » afin que l’éveil à l’art musical soit le plus précoce possible. Les œuvres des élèves en matière de sculpture, collages, peintures exposés dans le hall de la Coupole ont fait l’admiration du public.

                Samedi matin, sur le parvis de la mairie, les danseurs de la troupe ART’ndance4U et l’Harmonie Gaudoise ont animé le vin d’honneur. Dans son discours, Bruno BETTATI, maire de La Gaude, a salué l’esprit de ce festival et remercié l’ensemble des organisateurs. Au final, c’est à David BENAROCHE qu’a été remis le trophée d’honneur : La Note Bleue.

 

Maurice ZANELLA

VENCE

Le 17 novembre 2018

Vernissage de l’exposition Artothèque

Dans le cadre du Festival Art et Tolérance

 

L’association « Artothèque de Vence » a été créée le 19 novembre 2015. Elle a pour but de favoriser la rencontre entre la population de Vence et des communes proches avec la création plastique contemporaine de Vence et sa région.

Elle s’adresse au grand public, mais aussi aux établissements scolaires, aux entreprises, aux commerçants, à toute personne intéressée par l’Art contemporain. Adaptant le rôle de la Médiathèque aux œuvres d’art contemporain, elle propose le prêt d’œuvres d’art originales pour une période de trois mois.

Les responsables sont à votre disposition pour tous renseignements :

* Présidente : Marie- France VIDAL : marie_france.vidal@yahoo.fr — Tél.  06 63 80 51 40 -

* Trésorière : Delphine RAULT :  raulttourgis@aol.com — Tél. 07 61 46 70 95

* Secrétaire : Gérard ESQUERRE :gerard.esquerre@orange.fr — Tél. 06 82 86 43 82

* Site : http://artothequedevence.org

Marcel Orengo

TOURRETTES

Le 11 novembre 2018

LEUR GUERRE À ELLES

La Grande guerre en chansons

 

                Dans sa petite église de Tourrettes-sur-Loup, Saint Grégoire n’a pu rester insensible au lyrisme des chœurs féminins de la « Compagnie Ombres et Voix », de l’ensemble « Les Dissonantes », et de l’association « Polyphonius Cantabile ». En cette fin de journée de commémoration planétaire du Centenaire de la signature de l’Armistice de la première guerre mondiale, le village s’est grandement ému de « Leur guerre à ELLES », hommage vibrant au courage des femmes durant la douloureuse période 1914 – 1918.

                Sur une scénographie d’Audrey Cresp, comédienne enseignant le théâtre depuis plus de vingt ans, les chanteuses racontant cette horrible tragédie humaine se sont jointes à la douce voix de rossignol d’Évelyne Dubosq, laquelle étant également narratrice des faits, en charge de la direction artistique.

                Plus d’une année pour préparer un spectacle vocal sans faille, 90 minutes sans interruption, des costumes d’époque, et des voix à soutirer des larmes aux plus indifférents. Du Scotto, du Satie, Debussy, accompagnées par la pianiste Marika Hofmeyr, sur des paroles d’Apollinaire ou bien encore de Jacques Prévert, de l’émotion, de l’émotion, et encore de l’émotion ! « La grève des mères » les faisait jadis hurler « Le meurtre n’est pas une victoire ; qui sème la mort est un maudit ; nous n’voulons plus pour votre gloire donner la chair de nos petits », paroles de Gaston Montéhus, en 1905… Des chants anciens interprétés avec conviction et fermeté, en français, en anglais, en allemand, faisant oublier aux spectateurs qu’un siècle s’était écoulé.

                Une équipe de chanteuses merveilleuses et talentueuses, dans une église pleine à craquer d’hommes et de femmes qui auraient souhaité poursuivre ce moment sur de longues heures, et qui en redemandèrent par un crépitement d’applaudissements fournis, durant cinq minutes et dix secondes ! 

Nelly Orengo

TOURRETTES

Le 11 novembre 2018

Commémoration du Centenaire de l’armistice de la guerre 14-18

 

    La commémoration, comme l’a précisé monsieur le maire, s’est déroulée en quatre étapes. Tout d’abord une messe en l’église St Grégoire, suivie d’un dépôt de fleurs au cimetière sur les tombes des poilus tourrettans pendant que sonnaient les cloches du village durant 11 minutes. Puis un dépôt de gerbe au monument aux Morts avec des enfants du village pour une lecture des noms des morts tourrettans au cours du conflit mondial.

       La troisième étape s’est déroulée à l’Espace muséal dans le château-mairie, avec une exposition dédiée aux travaux des femmes en l’absence des hommes partis au front ( à noter que cette exposition est toujours visible).

     Enfin, un concert-spectacle (voir notre reportage-vidéo) relatant lesdits travaux en chansons d’époque.

 

Marcel Orengo

VENCE

Le 7 novembre 2018

Présentation de la deuxième édition du festival « Art et Tolérance »

 

En présence de Catherine Le Lan, maire de Vence, Jean-François Parra et Marcel Maiffred, tous deux représentants élus du Crédit Mutuel, principal sponsor de la manifestation, Catherine Mehu a donné les grandes lignes de la deuxième édition du festival.

L’Europe en sera le thème avec la présence notamment de représentants de la Roumanie.

De nombreuses conférences et spectacles sont prévus du 15 au 18 novembre (voir le détail sur notre site ICI).

Une présentation amicale et détendue à l’instar du Festival.

Marcel Orengo

VENCE

Le 3 novembre 2018

Un Championnat « 10 danses » éblouissant

 

L’Association de danse sportive de Vence, présidée par Pierre Aboussouan, est en émoi, pour la première fois la Finale du championnat de France se produit à Vence, le samedi 3 novembre, au Gymnase Maxime Candau situé au Vallon de la Rousse. Toute la journée les couples défilent, plusieurs catégories sont au programme, des adultes, mais aussi des enfants dignes de leurs aînés. La danse dépasse le stade du loisir pour devenir compétition, les robes colorées, les costumes et les coiffures soignés, tout est étudié dans les moindres détails pour sublimer la prestation, les couples s’élancent et semblent s’envoler.  

 

Dans la catégorie Dance Show, Justine Reynaud et Alexis Léonardo ont offert au public du gymnase cette fameuse chorégraphie de Coco Chanel, à la hauteur de leur réputation sur la piste de danse, se propulsant mutuellement au zénith. Ils donnent l’un et l’autre une nouvelle dimension à la carrière de cette immense créatrice, sur une mise en scène digne d’un grand spectacle de Music hall. Magnifique tableau interprété de main de maître par un couple hors du commun, talentueux, perfectionniste, et la médaille qui leur sera décernée est la récompense méritée pour un travail de longue haleine, il ne pouvait donc en être autrement.

 

L’Association ouvre ses portes aux amoureux de la danse rapide et sportive, dans une ambiance tout à la fois joyeuse, conviviale et travailleuse ; pour de plus amples renseignements il suffit d’appeler le 06 13 09 82 00, et consulter la page Facebook Adsv06.

Nelly  Orengo

VENCE

Le 9 novembre 2018

Nils Tavernier et le facteur Cheval

Dans les salons de l'hôtel Diana, Marc Chaix fidèle de l'association Culture et Cinéma interviewe Nils Tavernier pour son dernier film "L'incroyable histoire du facteur Cheval" projeté ce vendredi soir en avant-première au cinéma Casino de Vence.

Une incroyable aventure avec Jacques Gamblin, Laetitia Casta, Aurélien Wiik...

Réalisateur et acteur français, Nils Tavernier se consacre essentiellement au film documentaire. Avec le Palais idéal du facteur Cheval, unique au monde, Nils Tavernier tient là un sujet de tout premier ordre. Cet édifice, construit sans aucune règle d'architecture, a été classé au titre des monuments historiques.

Marcel Orengo

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015

 

Philomène_Sars