ZOOM loupe sur.png

Reconstruction de l'oratoire Saint Claude

À la découverte d’ECLECTIX

 

Vendredi 22 juillet, moment important pour Jacques et Dominique Putzeys propriétaires du concept store/galerie d'art qui associe la culture, l'art, le design et les antiquités. L'effet est à la fois un magasin, une galerie et un sanctuaire.

 

Située au 38 de la rue Isnard, proche de la Chapelle des Pénitents Blancs, du cinéma et du centre culturel présente une merveilleuse collection d'art, de design, d'objets de brocante et d'antiquités du monde entier.

 

Ce sentiment d'hybridité est le résultat des intentions des fondateurs, leur permet de travailler avec des artistes talentueux du monde entier.

 

Pendant les mois de juillet et août, Eclectix expose le travail artistique de 5 artistes de Vence :  Sanna Bachman, Laurent Gerbert, Pascal Heranval, Jean Thiry et Marie France Vidal.

Le parc de la Conque a été le lieu, vendredi 15 juillet, de la Journée des Enfants.

C'est à l'ombre des arbres du parc qu'a eu lieu une journée festive autour de la diversité culturelle avec des ateliers Cuisine du monde, fabrication de livres de voyage, initiation à la danse, peinture sur bâches, création d'accessoires avec tissu et pétanque.

Les enfants ont eu droit à une spectacle, donné par la Compagnie "Rêverie danse verticale", "VENEZ SAUVER LES NYMPHES".

 

Bruno FIORENZONI

GIF-01
GIF-01

press to zoom
GIF-04
GIF-04

press to zoom
GIF-02
GIF-02

press to zoom
GIF-01
GIF-01

press to zoom
1/5

Exposition de l’artiste belge Sarah Vermeersch à la chapelle des Pénitents Blancs

 

Installée depuis jeudi dernier l’inauguration est prévue ce samedi matin sous une température caniculaire, impossible de se rafraîchir à la fontaine privée de son eau par décision préfectorale, heureusement quelques boissons nous sont offertes.

Cette jeune femme, après un séjour à Londres, est maintenant installée dans notre région. Ses goûts éclectiques l’on conduite à la photographie, au reportage, et à la réalisation de vidéos et de documentaires, un film aussi avec Brian Eno, musicien et arrangeur britannique, et plusieurs collaborations avec le groupe anglais Fischer Z, groupe de rock très populaire dans les années 70/80.

On devine dans son travail, dont une partie est sur les murs de la chapelle, qu’il est inspiré par des illustrations de la mythologie classique, par des contes et des mythes, des images qui évoquent un monde imaginaire bien caché derrière le réel. Les rêves et les cauchemars allant de l’univers de Jérôme Bosch à l’onirisme d’un film de Cocteau, ou encore un parcours en compagnie d’Edgar Poe et du terrifiant Lovecraft, où se joindrait le chapelier fou poursuivant Alice.

Sur ces murs la peur, la vie, l’amour et la mort, qui elle, au bout gagne toujours. Ne l’interrogez pas sur sa peinture, vous aurez sans doute la même réponse qu’à moi : “Je n’aime pas donner ma propre interprétation de mon travail. Il s’agit pour moi d’instantanés, d’une fraction d’une histoire, et je veux laisser la liberté au visiteur de décider lui-même du début et de la fin du récit, selon ce que l’image lui inspire”.

Travaillant méticuleusement depuis un projet croqué, Sarah multiplie les superpositions, collages et incrustations, pour obtenir un résultat unique, précieux, entre peinture et photographie.

Si vous avez aimé l’exposition d’Amandine Rousguisto, Les Vêtures d’Âme, exposition qui m’avait particulièrement impressionné, allez voir celle-ci, du 10 au 30 juillet 2022.

 

Raymond Ardisson

Ce 14 juillet, la scène des Nuits du Sud, Place du Grand Jardin, à Vence, a connu une soirée chargée d'émotions intenses, sous les accords parfaits des musiciens, dirigés avec brio par Mauricio LOZANO, qui a tenu en haleine, du bout de sa baguette de chef d'orchestre, le public venu nombreux assisté à ce concert mémorable qui réunissait les orchestres symphoniques du conservatoire et des Arts.

Bravo pour ce délicieux moment de partage, Place du Grand Jardin, en présence de Monsieur le Maire, Régis LEBIGRE, et de ses conseillers municipaux.

Bruno FIORENZONI

Encore une très belle soirée offerte au nombreux public tourrettan par Opus Opéra dans le cadre des Apér'opéra ce mercredi 6 juillet 2022.

 

Spectacle présenté par Elisabeth Blanc entourée par les artistes Patrick Nebbula, pianiste, Noelia Ibanez mezzo soprano et Anais Calikman, soprano, et Valentin Ferrari, ténor.

Nous vous proposons l'intégralité du spectacle avec l'aimable autorisation de l'association Opus Opéra de Gattières.

Marcel Orengo

GIF-04
GIF-04

press to zoom
GIF-05
GIF-05

press to zoom
GIF-01
GIF-01

press to zoom
GIF-04
GIF-04

press to zoom
1/6

Fête de la musique traditionnelle à La Conque

 

Chaque année, toujours un peu plus de monde à la fête de la musique. C’est le cas ce 2 juillet 2022 au soir, pour la 43ème édition. Grâce à une avalanche de chaises personne n’est resté debout pour déguster pan bagna, porchetta, socca, pissaladière et tarte aux pommes, sans oublier le rosé de Provence frais mais vite réchauffé. Le soleil lui aussi a voulu profiter du spectacle, été oblige, il ne nous a quittés qu’après 21 heures.

Côté musique, La Banda dau Païoun et les musiciens de Lo Cepon animent le parc, plus tard dans la soirée se produisent les groupes Bric à Brac, Les latines, et La Parenza del Geco.

Proche de la scène, côté jardin on trouve un stand de lutherie et un autre de tee-shirts griffés de groupes niçois.

Notons quelques notables qui nous ont fait l’amitié de venir, notre maire Régis Lebigre, Afid Belhocine, adjoint au Tourisme et aux associations, Bernard Dandréis au sport, Patrick Scalzo (de l’opposition), et aussi parmi l’assistance : l’écrivain et musicien Jean-Sylvain Cabot, spécialiste en musique Evy Metal et Metallica (genres auxquels il a consacré deux ouvrages), Patrice Delbourg journaliste et écrivain, et notre gloire locale Loulou, interprète incontournable de « La Pissaladiera » !

Raymond Ardisson

Pour la première fois, en dehors d'une caserne, Vence a accueilli, le 25 juin 2022, la Journée Nationale des Sapeurs pompiers.

Une cérémonie d'hommage et de reconnaissance pour leur dévouement à préserver la vie, parfois au détriment de la leur.

 

Bruno FIORENZONI

GALA DE DANSE, présenté par l'Ecole Gisèle Braquet, en collaboration avec l'Orchestre Symphonique du Conservatoire de Vence et l'Orchestre Symphonique des Arts.

Direction musicale : Mauricio Lozano Direction chorégraphique : Gisèle Braquet et Pierre Jasses

Samedi 25 juin 2022 - Salle FALCOZ

 

Un spectacle de qualité offert par les élèves de l'Ecole Gisèle Braquet et les musiciens des orchestres symphoniques.

 

Bruno FIORENZONI

« Humeurs Vençoises »

Vernissage de l’exposition consacrée à Jean DUBUFFET au Château de Villeneuve Fondation Émile Hugues. Le maire Régis Lebigre a accueilli M. François Gibault, président de la Fondation Dubuffet, M. Philippe Piguet, commissaire de l’exposition, Mme Sophie Webel, directrice de la Fondation Dubuffet, Mme Madeleine Chave, en présence de Gilles Vernus adjoint à la Culture, Marc Chaix Conseiller Municipal délégué au patrimoine, Jean Jacques Hahn Cary Conseiller Municipal délégué à la culture locale, Jean Iborra Directeur des Affaires Culturelles.

Le vernissage s’est poursuivi avec une visite de l’exposition Dubuffet au Col de Vence où l’artiste vint si souvent trouver l’inspiration. Le public a pu écouter une lecture de textes et de la musique de jazz…

Une exposition unique à admirer des dans les lieux uniques du 30 juin au 13 novembre 2022.

GIF-34
GIF-34

press to zoom
GIF-31
GIF-31

press to zoom
GIF-01
GIF-01

press to zoom
GIF-34
GIF-34

press to zoom
1/37
GIF-07
GIF-07

press to zoom
GIF-06
GIF-06

press to zoom
GIF-01
GIF-01

press to zoom
GIF-07
GIF-07

press to zoom
1/31
GIF-22
GIF-22

press to zoom
GIF-21
GIF-21

press to zoom
GIF-24
GIF-24

press to zoom
GIF-22
GIF-22

press to zoom
1/30

Images vidéo : André Marie

Photos : André Marie, Marie-Eve et Barhélémy Clerico

Montage : Marcel Orengo

Apér'opéra

C'est sous un splendide soleil, passage Cahours à Vence, que Opus Opéra, dans le cadre de Festivence, a donné un concert avec la mezzo-soprano, Pauline DesCamps, le baryton, Fabrice Alibert et la pianiste, Catherine Gamberoni - le tout présenté avec toujours beaucoup d'humour et de talent par monsieur Couac en l'air alias Pascal Terrien.

 

Conquis, le public a chanté lui aussi notamment le fameux air du TORÉADOR de Bizet.

 

Nous vous proposons quelques courts extraits de cette matinée du samedi 25 juin 2022 à Vence.

Marcel Orengo

L'association ''Art vocal et Harmonie'', présidée par Serge Serra, a, comme chaque année, présenté son spectacle de fin d'année à Saint Paul-de-Vence.

Composée d'amateurs, la troupe a réussi à ravir le public par les chants mais aussi par la mise en scène et la chorégraphie.

Voici quelques extraits...

La Fête de la Saint Jean-Baptiste a été organisée, cette année 2022, par le Comité des Fêtes de Vence.

 

Une belle réussite avec l'ascension jusqu'à la chapelle Saint Raphaël rythmée par le pas des ânes Rambo et Miami, de l'association "Cheval de Cœur", suivie de la célébration de la Messe, conduite par les pères Laurent et Stanislas.

 

Messe suivie d'un apéritif et pique-nique animés par le son des musiciens de Lo Cepon. Horace di Maggio a eu l'occasion de nous présenter le Chêne de la Reine Jeanne, en nous racontant son histoire.

 

La Fête de la St Jean s'est prolongée autour du feu improvisé avec une lampe torche. Les sauts de la St Jean et les chants étaient rythmés au son de la musique de Lo Cepon, tard dans la nuit.

Bruno FIORENZONI

"Etendages et Bavardages", une comédie pleine de vivacité, mise en scène par Marie-Jo Gonzalez, du Centre Culturel de Vence, sans temps mort, assez proche du café-théâtre.

Interprétée avec brio par ses élèves "Le Moulin à graines", Salle des Meules, le 18 juin 2022. Sur une aire d'étendage entourée d'immeubles d'habitation, des gens vont et viennent, se rencontrent, se croisent, s'évitent, bavardent, philosophent, tout en mettant du linge à sécher.

Bruno FIORENZONI

Peintures et reliefs de Roland Michaud

 

« L’homme qui passe » : du 16 Juin au 7 Juillet, inauguration ce 18 Juin à 12 heures, chapelle des Pénitents blancs à Vence, place Frédéric Mistral.

Une assistance venue assez nombreuse malgré la chaleur caniculaire dans cette vénérable chapelle. Après avoir remercié la Municipalité, les amis et tous ceux qui se sont déplacés, l’artiste Roland Michaud a tenu à ajouter quelques mots : « À propos de mon travail, il est basé en grande partie sur une réflexion concernant cette vie qui nous est offerte et celle d’après, qui nous semble parfois si abstraite. À travers l’abstrait, je pars toujours de la conscience, mais de la non-interprétation réelle et chimique de la lumière par le cerveau, pour représenter des émotions, en forme, en couleurs, en relief. Je laisse la force de l’esprit décrire, avec des couleurs et des formes, cet homme qui passe dans la vie, ça peut sembler compliqué et difficile, car nous sortons du cadre de la compréhension, néanmoins ce que je propose ici c’est ce message visuel qui nous engage tous dans la même direction, la bienveillance entre tous, le respect de cette belle planète qui nous accueille, où nous vivons et partageons ensemble ce passage de vie, je dirais cette escale pour un ailleurs. Bonne journée à tous et merci d’être là ».

Un extrait du texte de son ami Pierre Mertel, repris de l’envers de la carte d’invitation : « J’ai peur ! Ainsi s’exprime Roland lorsqu’il parle de son travail. Quand il ose timidement se faire devancer par les formes rondes, colorées et naïves qui occupent la scène. Il semble suffire de pas grand-chose pour qu’elles se mettent à bouger, comme un dessin animé par sa vie.

« J’ai peur ! ». Ainsi aurait-il pu parler de son cancer qui, très jeune, lui fit voir de près la menace de la mort.  La peinture entre dans sa vie dans ce moment difficile, elle lui libère l’esprit. L’homme a la Foi, il est pratiquant, pour parler de son travail il parle d’une forme d’exposition mystique qui cherche la causalité des choses.

C’est dans cette chapelle de Vence, où les formes et les couleurs de ses œuvres succèdent aux chants et aux prières des siècles passés, que cet artiste autodidacte a voulu appeler cette exposition « L’homme qui passe » dans l’espace-temps, c’est aussi celui qui a gâché la création, la lumière, et l’eau qui nous a été donnée. Une photo en témoigne, la seule photo de cette exposition qui représente Tchernobyl. »

Roland Michaud / Pierre Mertell

Michaud 01.gif
Michaud 02
Michaud 02

press to zoom
Michaud 03
Michaud 03

press to zoom
Michaud 04
Michaud 04

press to zoom
Michaud 02
Michaud 02

press to zoom
1/3

Vernissage de l'exposition Ulrich Rampp "LE SUBTIL DANS LA NATURE"

Le vernissage de l’exposition a eu lieu le samedi 11 juin à 11h, en présence de l'artiste. Dans le magnifique hall du Château-Mairie, la commune de Tourrettes-sur-Loup accueille une nouvelle exposition où l’art se met au service de la Nature. Artiste engagé pour la protection de l’environnement, Ulrich Rampp a développé dans sa peinture une vision subtile du vivant, reflétant harmonie et beauté.            

L’œuvre qui nait alors nous invite à un voyage magique aux couleurs de la Côte d’Azur.

La Nature s’anime et s’emplit de lumière. Si la beauté des formes et des couleurs des œuvres présentées nous touche profondément, cette exposition nous questionne aussi sur notre relation au vivant, nous invitant à entrer dans sa subtilité et à renouer avec ses mystères. "Le temps est venu de reconnaître que nous sommes la nature, en même temps que ses enfants." - Pierre Rabhi

Un buffet offert par la Fondation en présence de l’artiste et du groupe Swing & Co jazz manouche a clôturé la matinée.

Exposition visible du samedi 11 juin au dimanche 30 octobre 2022 Hall du Château-Mairie de Tourrettes-sur-Loup

220611 nature.gif

Vençois et touristes se sont groupés ce matin autour de notre Frêne.

   Ils vont lui rendre hommage, avec en premier lieu un discours de notre maire Régis Lebigre dont voici un extrait.

« Après avoir été immortalisé par Chaïm Soutine, notre célèbre Frêne entre au panthéon des plus beaux arbres de France. Son histoire a été entourée de mythes et de légendes. Ce qui est certain c’est que le peintre, invité par Modigliani à Vence en 1918, est tombé sous le charme de cet arbre majestueux, l’immortalisant en plusieurs tableaux et à plusieurs heures. Puisse ce prix nous inciter à regarder autrement ces arbres qui nous permettent de respirer et devant lesquels nous passons souvent sans même les regarder... », symbole de réconciliation, son histoire se confond avec l'Histoire de France. "Ça commence en 1538 : tout se passe mal entre François Ier et Charles Quint et le Pape Paul III, ancien évêque de Vence, rassemble les deux conquérants à Nice pour signer une trêve. François Ier doit venir à Vence. Finalement, il n'en a pas le temps, mais son idée de planter un arbre reste et voilà que le frêne est planté. Il est le symbole de la réconciliation entre Charles Quint et Francois Ier. Et on y tient beaucoup, j'espère que les Vençois viendront tourner autour quand il aura 500 ans en 2038" raconte Marc Chaix sans citer ses sources.

   Des petits vençois ont dessiné le bel arbre avec beaucoup de talent et de sensibilité, et comme nous tous, rendus hommage au « coup de cœur » du Jury.     Cette reconnaissance, nous la devons également aux organisateurs de ce concours national de l’arbre de l’année : Terre Sauvage, l'Office national des forêts, et à notre ami Horace di Maggio qui a pris l’initiative de le présenter au Jury.

   Les enfants qui ont participés aux décorations autour du Frêne ont eu un cadeau de la part du sponsor '' Arbre vert ''.

   L’animation musicale était confiée aux groupes de La Brissaudo et du Cepon, Ambiance provençale garantie donc.

Raymond Ardisson

Photos Monique Ardisson

GIF-02
GIF-02

press to zoom
GIF-04
GIF-04

press to zoom
GIF-01
GIF-01

press to zoom
GIF-02
GIF-02

press to zoom
1/4

German Winds est un projet d'orchestre autour du compositeur et chef d'orchestre Sven M. Hellinghausen autour d’un projet "See und Meer.

Tour" constituant en une série de concerts, de la Côte d'Azur au lac de Côme.

Composé de deux chefs d’orchestre, Sven M. Hellinghausen et Tobias Patrick Wolf, et de 65 musiciens professionnels et amateurs confirmés, tous bénévoles, réunis autour d’une passion commune, la musique !

Ce dimanche 5 juin, sur la place du Scouredon, le public est venu nombreux assister à ce concert.

 

Nous vous proposons trois extraits dont l'hymne au village de Tourrettes, ''La Cité des Violettes'' composée par Sven M. Hellinghausen.

M. Orengo

GIF-05
GIF-05

press to zoom
GIF-03
GIF-03

press to zoom
GIF-02
GIF-02

press to zoom
GIF-05
GIF-05

press to zoom
1/15

FESTIVAL IMPROPABLE 

6e EDITION - dimanche 5 Juin 2022 de 11h30 à minuit
12 heures de musique non-stop
13 formations différentes, dont certaines…improbables !
120 musiciens
30 bénévoles

Rock, m'n'blues, chœurs based, Pop

L’harmonie de la Gaude : 11h30 place du Marronnier
Maybugs : 12h00 scène du Marronnier
Paris-Bucarest : 13h00 scène du Platane
The Beers Philosophers : 14h00 scène du Marronnier
Swing Fizz : 15h00 scène du Platane
Francky Goes : 16h00 scène du Marronnier
Needs : 17h00 scène du Platane
Chorale Les Gaud’asses et l’Echo de la Gravette : 18h00 scène du Marronnier
Brass Band Méditerranée : 18h30 scène du Jardin
Call me Winston : 19h30 scène du Marronnier
The Midinettes : 20h45 scène du Platane
Janis et les Slybarts : 21h45 scène du Marronnier
Deepmind : 22h45 scène du Platane 

Les Jardins de la Villa "le Rêve" ont accueilli, hier soir, un premier concert donné par le groupe de jazz "La Compagnie So What"

Très beau concert dans les jardins de la villa "le Rêve" où a séjourné Matisse.

Ce concert lance "un ETE au JARDIN", programme de plusieurs soirées musicales :

- Jeudi 23 juin à 20H00 : Soirée d'ouverture du festival de musique Festi'Vence

- Jeudi 7 juillet à 21H00 : Lecture spectacle "Un Modèle pour Matisse"

- les Mercredis 20 et 27 juillet à 15H00 : Siestes-lectures

- Samedi 13 août à 21H00 : Biennale du Film d'Art de Vence, autour de Jean Dubuffet

- Samedi 27 août à 21H00 : Marathon du film

Venez très, très nombreux !!  Entrée GRATUITE.

Programme complet auprès du Syndicat d'Initiative de Vence et du Musée/ Fondation Emile Hugues.

Bruno FIORENZONI

Charlie Marlo, artiste peintre, nous avait accordé une interview (voir ci-dessous) en avant-première de son exposition à l'Espace Muséal de Tourrettes-sur-Loup.

Ce vendredi 3 juin 2022, en présence de Frédéric Poma, maire du village, ainsi que de nombreux amis artistes locaux et d'élus de la commune, a eu lieu le vernissage de l'exposition ''À P'ART''.

QUAND LE JAZZ RENCONTRE LE MUSETTE

Vendredi 2 juin 2022.Soirée jazz . Salle Paroissiale-1 Av. Marcellin Maurel, 06140 Vence, France

Saluons le Grand Atelier d’Arnaud Legrand qui a organisé ce jeudi 2 juin, en collaboration avec la Croix-Rouge de Vence, un concert caritatif en faveur de l'Ukraine. Une réussite pour notre musicien qui s’est illustré à Paris durant de nombreuses années dans des domaines multiples de la musique et sa pratique, que ce soit l’enseignement, la lutherie, l’expertise, les publications et éditions sur les guitares en tous genres. Arnaud Legrand réside à Vence depuis fin 2021 et il veut désormais mettre au service de la ville (et alentours) ses connaissances et son expérience. Ce concert caritatif est un premier projet mais il y en aura d’autres.

GIF-07
GIF-07

press to zoom
GIF-06
GIF-06

press to zoom
GIF-04
GIF-04

press to zoom
GIF-07
GIF-07

press to zoom
1/8

Le public était au rendez-vous et c’était une vraie joie d’accueillir les cent soixante personnes qui s’étaient déplacées pour cet événement. Il a fallu même rajouter des chaises ! La soirée débuta avec les musiciens de The Chauffe Marcel's, un quatuor composé d’Arnaud Legrand (guitare, chant), Bruno Courtin (clarinette, trompette bouchée), venu spécialement de Paris pour l’occasion, de Karin Chaix au chant et de Marc Chaix à la batterie. Nous avons pu entendre un répertoire de style musette, allant de la valse au paso-doble en passant par Edith Piaf, le swing et le jazz « manouche » de Django Reinhardt. Entre chaque chanson, le maître de cérémonie se transformait en conférencier pour nous rappeler brièvement les influences étrangères (Espagne, Italie, pays de l’Est) dont s’est enrichie la musique populaire française au fil du temps. L’accordéon était brillamment remplacé par la clarinette de Bruno Courtin et le swing et la bonne humeur étaient au rendez-vous provoquant la joie des spectateurs ravis de partager un moment de détente dans une actualité morose.

En seconde partie, ce fut au tour du BGB Hammond, emmené par l’illustre guitariste Jean-Louis Bouyssou de prendre place sur scène. Accompagné de Jean-Baptiste Bolazzi, venu d’Italie, et du batteur cagnois André Guiglion, le trio nous a régalé d’un jazz cool et mélodique, proche d’un Jimmy Smith ou d’un Kenny Burrel, légendes d’un jazz instrumental au sein duquel prédomine l’orgue Hammond ou la guitare électrique. Une aubaine pour les amateurs d’entendre des morceaux empruntés au répertoire d’Antonio Carlos Jobim (un des pères de la Bossa Nova), de Kenny Burrel ou de Charlie Parker. Pari réussi et un succès bien mérité que cette superbe soirée musicale où le jazz et le musette ont fait « la java » pourrait-on dire, pour le plaisir de tous. 

Jean-Sylvain Cabot

Nouvelle édition du Marché Potier 2022, Place du Grand Jardin, sous le signe de la couleur. Que de belles réalisations fabriquées par nos artisans et artistes potiers ! Bravo !

Bruno FIORENZONI

Le 27 mai, chaque année, c’est la fête de Saint Lambert et de sa chapelle.

 

                À cette date précise, le bon évêque Lambert de l’évêché vençois reçoit l’hommage de ses paroissiens dans cette chapelle, une des plus récentes de notre ville puisque c’est en 1881 que l’on décide de sa construction. Le tour des autres viendra, la dernière sera Sainte Colombe, fêtée au mois de septembre.

                Aujourd’hui c’est une belle fin de journée printanière, et les participants sont particulièrement nombreux, il est vrai qu’en raison de la pandémie Covid elle n’avait pu être célébrée ces deux dernières années.

             La messe est dite par le père Laurent-Albert Andriamiadana qui nous vient de Madagascar, avec une messe chantée et accompagnement musical assuré par les musiciens de La Brissaudo. Dans l’assistance nous remarquons la présence de Patrick Scalzo, élu de l’opposition représentant la Métropole, de Marc Chaix, représentant le Patrimoine et la Tradition, Gilles Vernus qui représente l’Art et la Culture, et le Père Andriamiadana qui représente Dieu, au moins dans sa paroisse, ce qui on en conviendra n’est déjà pas rien.

            Qui est ce saint ? Avec St Véran, Lambert est le saint-patron de notre évêché, né Lambert Pelloquin en 1084, dans le village varois de Bauduen. Il perd sa mère à sa naissance et ce sont les moines de l’abbaye de Lérins qui l’adoptent. On ne peut rêver un meilleur asile pour un futur Saint, à l’abri dans une île, protégé des tentations de la côte, si tant est qu’il y en a déjà.

           Ses pieux biographes ne tarissent pas d’éloges sur lui. Décrit comme austère avec lui-même, mais d’une infinie bonté avec les autres, c’est un prélat particulièrement économique, il jeûne le plus souvent et ne boit que de l’eau. Devenu évêque de Vence, et bien avancé dans la voie de la sainteté, Lambert, dont la dévotion exemplaire fait l’admiration de tout son évêché, aime à venir prier en ce lieu isolé sur les rives de la Lubiane, près d’une petite source.

Prière souvent interrompue par des paroissiens venus lui demander un conseil, ou faire bénir un nouveau-né. Avant leur retour ils se rafraîchissent à la source, et l’on constate, la foi aidant, que cette eau ne se contente pas d’étancher leur soif, elle guérit. Oui la source fait des miracles, la nouvelle se colporte au loin jusqu’à Marseille, et même plus loin encore.

           Après le décès de Lambert au début de l’hiver 1154, les pèlerinages se font de plus en plus nombreux et les miracles sont en proportion. L’année où se décide la construction de la chapelle, la petite grotte où coule la source, et ses environs proches, sont couverts d’ex-voto, et un oratoire a été construit dont une partie est encore visible. La source continue à faire des miracles, et le lieu et la foi qu’elle draine lui donnent des allures proches de Lourdes, Bernadette en moins.

        Aujourd’hui, si les temps ont changé et si la foi ne soulève plus les montagnes, remplacée en partie au moins par un certain folklore, Vençois et touristes sont suffisamment nombreux pour continuer à participer à ces pèlerinages annuels.

Raymond ARDISSON

La chapelle St Lambert : souvenir d’un Vençois

 

Pour les gens de ma génération, la chapelle St Lambert rappelle le premier dimanche suivant la communion solennelle, où les jeunes gens que nous étions assistaient à l’office dans ce lieu bien modeste, et qui ensuite était suivi par un dîner champêtre.

À l’époque, cette chapelle était un bien construit sur l’initiative d’une famille vençoise, elle avait assuré une partie des frais pour sa construction, le solde avait été couvert par les dons des fidèles. Elle n’était pas un bien communal. Ce petit monument était érigé autour d’un chemin à charrette, le crépi extérieur portait les traces de nombreuses inscriptions, souvent malhabiles, gravées dans la chaux tendre ; on pouvait y lire entre autres de nombreuses marques témoignant d’amourettes adolescentes, leurs initiales enfermées dans un cœur, et aussi des promesses de s’aimer toujours… Peu sensible à ces émouvants témoignages, la municipalité précédente a préféré badigeonner le tout.

Bien des années après, passant par-là, j’ai voulu revoir la source où, disait la légende, le bon Saint venait souvent s’isoler pour prier, et parfois procéder à quelque miracle. Au bas de l’escalier, plus de source, une crue de la rivière avait tout colmaté. N’oublions pas que l’Église a souvent christianisé les lieux, telles les sources vénérées par nos ancêtres païens, faute de pouvoir combattre ces rites pratiqués depuis la nuit des temps.

Raymond ARDISSON - d’après André MELLIRA

BICENTENAIRE 1822-2022

   Cette année, la Fête des Fontaines a célébré le Bicentenaire 1822-2022 des fontaines vençoises.

 

   La ville de Vence compte une vingtaine de fontaines dont l'eau, faiblement minérale, est d'une grande pureté. Elles sont alimentées par la source de la Foux.

 

   L'association "Lo Cepon" a animé le parcours, de fontaine à fontaine, qui était agrémenté des chants traditionnels. Une foule nombreuse s'était massée pour constituer le cortège qui se déplaçait ainsi dans toute la ville.

 

   Régis Lebigre, Maire de Vence, a clôturé la cérémonie par un discours en l'honneur de nos fontaines dont l'eau nous est si chère.

Bruno FIORENZONI

Caméra ouverte à Charlie Marlo

   L'accrochage de plus de 60 œuvres à peine terminé, Charlie Marlo, artiste peintre tourrettan, nous fait le plaisir de se confier sans limite devant notre caméra.

   Son vécu, ses travers, ses rencontres, sa maladie, son parcours... Charlie nous dévoile tout et conclue en précisant que sa peinture est sa victoire sur sa vie.

    L'exposition se tiendra du 3 juin au 3 septembre 2022 à l'Espace Muséal du Château-mairie à Tourrettes-sur-Loup.

La chapelle des Pénitents Blancs à Vence a accueilli l'exposition des œuvres des artistes vençois.

Les amoureux de l'Art ont pu découvrir, du 7 au 22 mai 2022, l'exposition collective de nos artistes vençois.

Bruno FIORENZONI

La Nuit des Arts se termine à la chapelle des Pénitents Blancs avec des lectures t une animation musicale réalosée par la violoniste Magali Bonopera accompagnée au xylophone par Grégory Oriol.

Grégory Oriol, professeur de percussions au Conservatoire de Vence, accompagné de quatre de ses élèves, anime la soirée de la Nuit des Arts lors de l'exposition d'oeuvres d'artistes locaux. Vence le 14 mai 2022

Magali Bonopéra au cours de la lecture dans les salles du Musée de Vence.

Pascal Verbena à la Galerie Chave

 

Inauguration de l’exposition de l’artiste Pascal Verbena, ce samedi 14 mai à la galerie Chave :  une quarantaine de personnes, une bonne partie artistes eux-mêmes, avaient tenu à assister à cette inauguration, et en premier lieu l’écrivain Patrice Delbourg, qui a quitté son appartement parisien pour séjourner quelques temps dans sa maison familiale à Vence. Yves Ughes, créateur de l’association « Podio » qui a valu à la ville le label de « Ville de poésie », et Alain Freixe, poète et auteur de plusieurs ouvrages.

C’est Madeleine Chave qui, après nous avoir remerciés pour notre présence, nous propose une lecture de textes par ces derniers. Tour à tour avec talent et sensibilité, et pour les deux premiers avec une belle fougue, nous les écoutons avec des textes d’eux-mêmes ou de Verlaine.

Puis nous faisons connaissance avec l’exposant, Pascal Verbena. Le sculpteur, dont l’exposition va se poursuivre tout l’été, intervient pour nous parler de sa jeunesse un peu tumultueuse. Né à Marseille, il grandit sur le vieux port où ses parents sont mareyeurs, il part trois ans sur un cargo et s’engage ensuite dans la marine. À son retour il trouve un emploi de nuit, de ce qui est alors les PTT, ce qui lui laisse quelques loisirs. Amateur de pêche, il va trouver une multitude de bois flottants qu’il entrepose dans son atelier, pour leur donner vie durant son temps libre. Ses derniers travaux sont de nature abstraite, confectionnés à partir d’écorce, de pierre, ou de bois d’épaves. En 2012 la collection de l’art brut acquiert un triptyque intitulé « Holocauste », en hommage aux victimes juives.

Je termine ce petit article avec quelques lignes du libraire et poète Alain Paire, écrites pour une autre exposition de Verbena : « Ces objets procèdent d’une foi et d’une détermination singulière qui génèrent des découvertes progressives, des rites, des chimères, des métaphores animistes, des surprises et des perplexités délibérément assumées. Les qualités de mémoire et de transmutation, la rudesse et la séduction des textures de ces bois, récupérés et retravaillés, en sont un écho immédiat ».

Un agréable après-midi où nous avons noté dans l’assistance Loïc Dombreval, ancien maire de Vence, Mme Claude Joyard, galeriste à l’origine de la manifestation « Lire à Vence », Jacques Chave, président de l’association du Patrimoine Religieux Vençois, et Marc Chaix, ancien journaliste et membre du Conseil municipal.

 

Raymond Ardisson

Chave 01
Chave 01

press to zoom
Chave 02
Chave 02

press to zoom
Chave 03
Chave 03

press to zoom
Chave 01
Chave 01

press to zoom
1/3
GIF-001
GIF-001

press to zoom
GIF-002
GIF-002

press to zoom
GIF-004
GIF-004

press to zoom
GIF-001
GIF-001

press to zoom
1/4
GIF-008
GIF-008

press to zoom
GIF-005
GIF-005

press to zoom
GIF-006
GIF-006

press to zoom
GIF-008
GIF-008

press to zoom
1/3
GIF-01-02- (3)
GIF-01-02- (3)

press to zoom
GIF-009
GIF-009

press to zoom
GIF-021
GIF-021

press to zoom
GIF-01-02- (3)
GIF-01-02- (3)

press to zoom
1/10

Cérémonies du 77ème anniversaire de la Victoire du 8 Mai 45 à Vence.

Une cérémonie très émouvante, présidée par le maire de Vence, monsieur Régis LEBIGRE, nos élus étaient tous présents, entourés de militaires du 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique de Canjuers, des personnalités civiles et militaires et des bénévoles des associations patriotiques. Les enfants, leurs professeurs et leurs parents, qui malgré un dimanche en famille nous ont fait l'honneur de venir ! Nous étions tous heureux de se retrouver après ces deux terribles années...

                Un hommage a été rendu, en mémoire de notre cher ami Pierre Castelain, porte-drapeau de l'association Franco-Américaine. Les jeunes lycéens du Comité du Souvenir Français de Vence, Joris, Nolan, et Emmanuel, ont participé à la cérémonie en lisant des textes, dont l'ordre du jour n°9. Après ces discours émouvants, ce fut le dépôt de gerbes aux hommes et femmes qui ont combattu et se sont sacrifiés pour une France libre. La sonnerie aux Morts a été magnifiquement jouée par les élèves du Conservatoire de Musique de Vence, c'était une première, un grand merci à eux ! Le Chant des Partisans et la Marseillaise ont été chantés par les élèves des classes des écoles primaires de Vence, entourés par leurs institutrices et leurs parents.

Pierre Spigolis, président de l'UNC de Vence, a remis à Valentin Giuge le diplôme d'honneur de porte-drapeaux. Valentin participe à toutes les cérémonies depuis l'âge de 8 ans. Il en a 16 cette année. Félicitations à lui ! Les cérémonies se sont terminées par un apéritif et un repas très chaleureux à l'EHPAD La Vençoise, animé musicalement par P&SO Rock & Swing.

                Une très belle journée organisée par le staff de la Ville de Vence, avec la collaboration de tous nos élus et des associations patriotiques, le 1er RCA de Canjuers, le SDIS-06 de Vence, la Sécurité Civile, La Croix-Rouge, La Police Municipale, les élèves du Conservatoire et P&SO Rock & Swing. Bravo aux lycéens, collégiens et enfants des écoles primaires pour leur belle participation, sans oublier de remercier aussi leurs enseignants et leurs parents.

                Merci aux porte-drapeaux, en particulier à nos jeunes qui honorent leurs aînés par leur sens du devoir. Merci à tous ceux qui ont fait que cette journée de Mémoire et de Partage soit une belle réussite pour notre Ville. Pour ne jamais oublier que la mémoire est fragile mais que nous avons toujours espoir !

 

Luce Gayet

Célébration de la commémoration du 8 mai 1945.

Sous une pluie fine, Tourrettes a commémoré la Victoire du 8 mai 1945 en présence du maire, Frédéric POMA, et de membres du Conseil municipal entourés d'anciens élus du village. Cette année, du fait du conflit en Ukraine, la cérémonie a pris un sens tout particulier, rappelant la fragilité de la paix, en Europe et dans le monde. Après le discours du maire, Marc MONCHO, Adjoint aux Cérémonies, a lu la lettre de la ministre des Armées, Florence PARLY. La cérémonie s'est terminée en mairie avec le verre de l'amitié.

 

Marcel Orengo

Deux expositions dans deux salles voisines à la mairie

 

L’une est présentée par Bernard Joudon, président du comité SMLH de Vence et des Balcons d’Azur, consacrée à la ligne Maginot. Et à coté Pierre Spigolis, président de L’U.N.C. avec des objets et documents d’époque.

C’est à la ligne Maginot construite entre 1928 et 1938 que M. Joudon nous invite, par un choix de documents choisis et de photos d’époque à découvrir. Cette fortification allait de la région de Menton jusqu’à la Belgique, et reste encore aujourd’hui un monument exceptionnel par sa longueur, plus de 1000 km, et sa modernité. Appelée à loger un grand nombre de soldats, étaient prévus des réfectoires, des cuisines, des salles réfrigérées pour les vivres, des dortoirs pour la troupe, et des chambres pour les gradés.  L’air conditionné, pour la détente une salle de sport, et sur sa longueur plusieurs salles de cinéma. À l’intérieur, les déplacements, à partir d’une certaine distance, étaient assurés par des trains à crémaillères.

GIF-01
GIF-01

press to zoom
GIF-02
GIF-02

press to zoom
GIF-03
GIF-03

press to zoom
GIF-01
GIF-01

press to zoom
1/3

Pour la défense, chaque ouvrage principal disposait de quatre obusiers et six tourelles de mitrailleuses, cet armement se reproduisant tous les 300 mètres. Mais les Allemands l’ont contournée par la Belgique. Elle a tout de même, de ce fait, retardé l’arrivée de l’ennemi à nos frontières. À noter une belle reproduction en pied du général de Gaulle dans la salle d’’exposition. Dans la seconde salle de nombreux autres documents, ouvrages et photos, ainsi que les drapeaux traditionnellement sortis en cours d’année, lors des diverses manifestations et commémorations patriotiques.

À noter que cette année les visiteurs, tant collégiens que Vençois et touristes, ont été particulièrement nombreux. Un encouragement pour les organisateurs présents chaque année.

Raymond ARDISSON

Samedi 7 mai, Vence a ouvert ses rues, pour une deuxième édition, à une grande fête dédiée aux enfants, "La Rue est à Nous".

Régis LEBIGRE, maire de Vence, a fait l'ouverture place du Grand jardin.

Mauricio LOZANO, Directeur du Conservatoire de Vence, nous a présenté l'ensemble orchestral qui a interprété, entre autre, l'hymne Ukrainien. Suivi de l'ORCHESTRE A L'ECOLE.

Les élèves des écoles de Saint Michel et de Toreille nous ont régalé avec leur virtuosité dans leur interprétation.

Bruno FIORENZONI

   Les participants à la 18ème Ascension du Col de Vence ont pris le départ ce dimanche 1er mai 2022 pour une course de 11,8 kms avec un dénivelé positif de 620 m.

   Le soleil était de la partie ainsi qu'une organisation de qualité gérée par l'organisateur Raymond SANCHEZ.

   Tout au long de ce parcours, les coureurs ont pu découvrir ce panorama idyllique en s'élançant à l'assaut du col de Vence.

À l'arrivée, Régis LEBIGRE, maire de Vence, et ses adjoints Sandra SANTOS et Bernard DANDREIS, étaient présents pour remettre les prix aux participants.

Bruno FIORENZONI

Saïda AOUARAGH, présidente de l'Association Handica 06, a présenté le 30 avril 2022, à l'occasion de la journée "Vence fête ses culture" son défilé de mode "Regard sur la Différence", créé en 2016.

C'était la 7ème édition. Ce défilé de mode fait participé des personnes de tous horizons, valides, avec handicap, enfants, adultes, séniors, pour montrer que le vivre ensemble, c'est s'accepter tel que nous sommes.

Ce magnifique défilé de mode nous a permis de voyager à travers le monde. Un nouveau défi est lancé pour la 8ème édition. Encore bravo pour leur participation.

Bruno FIORENZONI

Les Fêtes de Pâques à Vence

Les festivités de Pâques 2022 se sont tenues du 16 au 18 avril à Vence. Nous avons pu assister au défilé en costumes traditionnels en hommage aux Provençaux célèbres.

Le parcours a été rythmé au son de l'ensemble traditionnel "La Brissaudo" et des chants provençaux qui ont résonné dans toute la ville.

Les Fêtes de Pâques à Vence

Trois jours de fêtes, trois jours ensoleillés après deux années sans animations pour cause sanitaire.

Nous vous proposons de revivre ces moments si appréciés comme la danse de la souche, le couronnement de la reine et ses demoiselles d'honneur...

Les Fêtes de Pâques à Vence

Le 16 avril 2022 le groupe folklorique le Roudelet Felibren de Château-Gombert présente les danses et chants traditionnels de Provence.

Nous vous proposons de longs extraits de ces moments particulièrement appréciés du public venu en nombre.

Les Fêtes de Pâques à Vence

Ce lundi de Pâques, 18 avril 2022, fut l'occasion de participer au Grand Corso fleuri de la Reine de Vence, corso somptueux qui fut suivi par la traditionnelle Bataille de fleurs.

 

La nouvelle Reine 2022, Camille Vernus, était entourée de ses demoiselles d'honneur, et a côtoyé la Reine de Vence élue en 1949, Colette Matteo Lambert.

 

Régis Lebigre, maire de Vence, était également présent pour admirer ce magnifique Corso organisé de main de maître par toute l'organisation de la ville de Vence.

 

Un soleil généreux est venu sublimer les couleurs des chars magnifiquement décorés de fleurs par les participants.

Concert Syrinx

Anna Federova - Benedict Kloeckner

Une Cathédrale pleine pour accueillir le duo Anna Fedorova au piano et Benedict Kloeckner au violoncelle.

Un concert sous le signe de l'émotion, tant par l'interprétation talentueuse, musicale, sensible et virtuose des deux artistes que par la nationalité ukrainienne d'Anna ; elle s'est tout d'abord adressée au public dans sa langue natale : merci à Olga Monakh, autre pianiste ukrainienne résidant à Nice d'avoir eu l'amabilité de traduire le discours : merci à Nicolas Briguier, autre grand pianiste niçois, d'avoir eu la gentillesse de tourner les pages de ces partitions.

Ils nous ont ensuite interprété un programme varié, très émouvant mais aussi très brillant et technique avec une aisance et une finesse qui a séduit le public.

Ils ont fini par deux bis, dont un qui est une mélodie ukrainienne qui a déclenché deux minutes de silence absolu et beaucoup d'émotion dans les regards et les yeux.

Merci au grand peintre Franta d'avoir proposé durant le concert l'exposition d'une de ses magnifiques toiles très significative du moment.

Merci au public d'avoir répondu si nombreux et d'avoir comme toujours fait preuve d'une écoute très fine et silencieuse.

On les avait découvert il y a 6 ans, retrouvé cette année et nul doute que nous les retrouverons pour notre plus grand plaisir.

MD

Le 17 avril 2022

𝐓𝐨𝐮𝐫 𝐝𝐮 𝐏𝐚𝐲𝐬 𝐕𝐞𝐧𝐜̧𝐨𝐢𝐬

La seconde édition du Tour du Pays Vençois est une épreuve organisée par le club cycliste SL Vence ! Les étapes ont lieu sur les terres du pays de Vence entre Tourrettes-sur-Loup, Vence, Saint-Jeannet et le mythique Col de Vence.

La première étape du Tour s’est déroulée à Tourrettes-sur-Loup le samedi 2 avril 2022 sous la forme d’un circuit de 5.7 km à couvrir 10 fois, soit 57 km pour 900m de dénivelé.

Les coureurs sont partis du restaurant "le Sansot" puis ont emprunté la route de l'Ancienne Gare et la route de Pie Lombard. Ils sont revenus ensuite vers le village en passant par la route de Grasse (RD 2210). À noter la présence d’une cycliste féminine qui n’a pas démérité devant les hommes.

Un coup de chapeau aux bénévoles qui ont assuré la sécurité tout le long du parcours, chose particulièrement difficile devant l’incivilité de certains automobilistes.

La remise des prix aura lieu Esplanade Dubois Place Maréchal Juin.

Organisation : Association SPORTS ET LOISIRS VENCOIS - 07 86 10 40 36 - emile.tostivint@orange.fr

Marcel Orengo

Mau ZAN  (7b).jpg

Pia PAROLIN et la « Street Photography »

Passionnée de photographie depuis son plus jeune âge PIA PAROLIN nous invite à découvrir sur les murs de l’ancienne médiathèque à La Gaude sa vision de la photo de rue.

Les cadrages, les compositions, le jeu des couleurs nous plongent au cœur de l’action.

Les ambiances, les atmosphères, les instants décisifs de la rue et de la vie de tous les jours y sont retranscrits avec un œil affuté.

Et si photographier c’est écrire avec la lumière, Pia nous offre une belle leçon d’écriture que vous pourrez prendre avec plaisir jusqu’au 15 avril prochain.

Pour vous former plus encore, l’artiste vous invite à la conférence qu’elle donnera le vendredi 8 avril à 19h, toujours à l’ancienne médiathèque sur le thème « La Photo de rue ». Entrée libre.

Venez nombreux.

Maurice ZANELLA

Hommage au poète belge Norge

 

Un hommage sous forme de lecture poétique, dans le cadre de la manifestation du « Printemps des poètes » à la Villa Alexandrine.

Norge a habité longtemps à St Paul, sur la route montant vers Vence. À cette époque on pouvait admirer devant sa maison, en bordure de route, un magnifique cheval de bois bien harnaché, et sans doute à vendre, car l’écrivain et poète était aussi antiquaire. De sa fenêtre la vue sur le village est magnifique, on l’y voyait souvent dans ses ruelles, tout comme à Vence à la terrasse de La Régence, ou celle voisine de chez Tony, attablé avec son ami Gordon Graig auquel il faudra bien consacrer un jour un article.

Norge était bel homme, nordique et blond, avec des airs d’un Prince Éric (1) un peu vieillissant. Pour évoquer cet artiste, des lectures de ses œuvres ont été confiées à Claude Joyard, Jean-Sylvain Cabot et Eneko Saint-André. Des extraits de ses ouvrages « Eux les anges », « La belle saison », « Le vin profond », avec fond musical, terme un peu péjoratif en l’occurrence. Les musiciens de l’Ensemble du Conservatoire de Vence, sous la direction de Pierre–Yves Tréguier, savent parfaitement s’adapter à ces textes avec les instruments et les notes qui conviennent.

Cette animation visuelle et sonore, Frédéric Lamasse - de l’association Art-7 - en avait la direction. Autant dire que ce fut un après-midi poétique et musical tout à fait plaisant. J’ai profité de cette occasion pour m’entretenir à la terrasse de La Régence, qui est un peu notre Café de Flore à nous, avec l’écrivain Jean-Sylvain Cabot, passionné pour la poésie et la musique, mais laquelle ? C’est ce que nous allons découvrir grâce à cette rencontre.

« Merci Jean-Sylvain d’accorder un peu de votre temps aux lecteurs de Vence-Info-Mag pour mieux vous connaître, vous qui chaque année participez avec talent à des manifestations culturelles dans notre Cité des Arts » - « Je ne suis pas originaire de Vence, mais Vençois depuis 1985, j’ai grandi dans la région parisienne et le Vercors. Après des études sur l’Histoire de l’art et du cinéma, je me suis retrouvé à collaborer au magazine musical « Rock and Folk » que je connaissais déjà un peu pour avoir été pigiste chez eux pendant quelques années. Ce qui m’a conduit à Vence, c’est un problème de santé, avec un séjour à la Clinique des Cadrans solaires. En même temps, le plaisir de découvrir cette magnifique région, ses paysages et son ciel toujours bleu.

Passionné par le cinéma depuis mes jeunes années, je me suis inscrit à l’association Culture et Cinéma en 1990 où je suis animateur et je présente les films. Par ailleurs, pour des raisons disons alimentaires, j’ai travaillé à Nice comme comptable d’entreprise. Je suis maintenant à la retraite. Un ami de St Jeannet m’a fait connaître une maison d’édition éditant des ouvrages sur la musique contemporaine, et j’ai écrit plusieurs livres sur le hard-rock des années 60, sur Éric Clapton, les Who, Deep Purple, Fleetwood Mac.

L’an dernier avec le concours de la Médiathèque municipale, nous avons rendu hommage à Henri Calet, un écrivain parisien mort à Vence un 14 juillet, avec des documents, des photos et des lectures de textes de mon ami Patrice Delbourg et de moi-même. Cette année a été remis à nouveau à l’honneur à la galerie Chave cet écrivain de grand talent mais un peu oublié, dans le cadre cette fois de « Lire à Vence », une association de Claude Joyard dont je suis membre actif depuis plusieurs années, et qui existe depuis dix ans.

Nous allons les fêter au mois de septembre.

Mes centres d’intérêt sont donc multiples, musique, cinéma, littérature, beaux-arts, poésie. Je participe aussi également à des articles pour Vence-Info-Mag, que je remercie ici de me permettre d’exposer mes activités. Je donne chaque année une conférence à la Médiathèque dans le cadre de l’association Université dans la vie. La prochaine ce vendredi 1er avril aura pour thème la carrière du groupe Pink Floyd. N’étant plus en activité je compte davantage m’investir dans ces associations.

 

  1. Personnage emblématique de la collection « Signe de piste »

Propos recueillis et photos : Raymond Ardisson

P1020679.JPG
P1020676.JPG

24e PRINTEMPS DES POETES - L'EPHEMERE Hommage au poète NORGE

 

Lecture performée L'association "Lire à Vence" propose de rendre hommage au poète Norge par des lectures de Claude Joyard, Jean-Sylvain Cabot et Eneko Saint-André et une animation visuelle et sonore sous la direction de Frédéric Lamasse de l'association Art7 avec la participation de l'ensemble de musique actuelle du Conservatoire de Vence sous la direction de Pierre-Yves Tréguier.

Bruno FIORENZONI

EXPOSITION ETOILES DU 12 AU 26 MARS 2022 VERNISSAGE LE 12 MARS A 11 H - ESPACE CULTUREL E. LECLERC VENCE SUIVIE DE LA REMISE DU LIVRE AUX ELEVES Dans le cadre du PARTENARIAT CULTUREL D'EXCEPTION Entre le FESTIVAL NUITS DU SUD VENCE, LE CREDIT MUTUEL, LE LYCEE HENRI MATISSE, la ville de Vence vous invite à découvrir le travail effectué par la jeunesse vençoise : un dialogue subtil entre musique et graphisme. "L'histoire du Festival se poursuit ; chaque édition apporte ses nouveautés, ses évolutions, ses découvertes. Le lien avec nos lycéens en Arts appliqués nous est précieux. Ce livre traduit la diversité de vos regards, portés sur la scène multiculturelle du Festival Vençois." (Régis Lebigre, Maire de Vence). 

Bruno FIORENZONI

L'artiste Peintre Franta a exposé ses toiles à la Chapelle des Pénitents Blancs à Vence du 07 au 13 mars 2022, sur le thème de l'exode, mis en avant aujourd'hui par le peuple ukrainien contraint de quitter son pays sous la menace de la Russie. Par son exposition, UKRAINE FRANCE ENSEMBLE, l'artiste Franta partage la situation que traverse actuellement l'Ukraine.

Jean-Jacques Hahn-Cary, conseiller municipal délégué à la culture locale, a sollicité l'artiste Franta, qui a répondu présent pour être là et partager ses œuvres avec les vençois.

Bruno FIORENZONI

Un travail long et minutieux des moines tibétains pour créer un mandala de sable, œuvre magnifique et éphémère.

Rendez-vous au Musée de Vence pour réaliser un mandala collectif de sable avec Florence Panzani.

 

Chaque participant dépose un peu de sable de la couleur de son choix sur une des petites surfaces géométriques qui structurent le mandala géant pré-dessiné.

 

Bruno FIORENZONI

Pour sa 70ème édition la célèbre Fête des Violettes de Tourrettes-sur-Loup a choisi Laetitia Milot pour marraine et, si le soleil était absent ainsi que la pluie, la foule a apprécié les créations florales réalisées par les associations du village. Tourrettes, le 6 mars 2022.

Chaque année, la Fête des Violettes a lieu lors du premier week-end de mars et annonce la fin de la saison pour les producteurs.

 

Elle fut créée en 1952 par Victor Linton, un artiste d’origine écossaise installé à Tourrettes-sur-Loup, avec pour volonté de mettre à l’honneur les producteurs et leur savoir-faire.

 

Au fil des années et grâce à son corso fleuri, la Fête des Violettes devint une véritable institution. Les vélos et attelages de fortune qui servirent lors des premières éditions laissèrent place à des chars imposants entièrement recouverts de fleurs et réalisés par les petites mains et les associations de la commune.

Reine de Venise
Les marins

Le compositeur allemand Kane McLean a composé une musique dédiée au village médiéval Tourrettes-sur-Loup. Voici ce qu'il en dit "Je connais bien un musicien à Lahnstein qui joue dans mon orchestre et il m’a parlé de Vence et de Tourrettes-sur-Loup, et donc j’ai eu l’idée d’écrire un morceau pour cette cité de Tourrettes-sur-Loup parce qu’elle est très pittoresque et la cité médiévale est très impressionnante'.

La musique ''La Cité des Violettes'' composée par Kane McLeane

interprétée par 60 musiciens

SCENOCOSME Grégory Lasserre & Anaïs met den Ancxt

Exposition : EMPATHIE

Au Musée de Vence jusqu’au 12 juin 2022

Le musée vous propose de découvrir un registre de création innovant : celui des arts numériques, des créations interactives et immersives. L’exposition présente un parcours d’œuvres de Scenocosme, un couple d’artistes qui réunit Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt.

Leurs installations interactives évoluent en réaction aux mouvements et déplacements des visiteurs. En distillant la technologie numérique, Anaïs et Grégory en font ressortir des essences de rêve et de poésie.

Ils travaillent à une rencontre entre dimension technologique et éléments « naturels » : végétal, pierres, bois, plumes …

Leurs œuvres rendent sensibles les variations énergétiques infimes en proposant des expériences sensorielles. Autant d’invitations à partager une vision du monde où chacun de nous est dans un rapport « d’empathie » avec son environnement.

                                                                            Interview Frédéric LAMASSE                      Images et montage André MARIE

Ce jeudi 3 mars à l'Espace Muséal de Tourrettes-sur-Loup a eu lieu le vernissage de l'Expo Violette dans le cadre de la 70e édition de la Fête des Violettes. Vingt cinq artistes locaux ont participé à cette exposition...

6 mars2022, ''Violoncelle et accordéon' dans le cadre des concerts Syrinx des dimanches à l'Espace Culturel leclerc.

La traditionnelle Vençoise VTT est présente au calendrier FFC chaque début d'année.

   Ce cyclo cross / VTT se court dans les bois de la Sine à Vence. Le matin le parcours est réservé aux coureurs Seniors et Juniors mais aussi aux Cadets et à une épreuve réservée aux VAE (Vélos Assistance Electrique).                 L'après-midi, sur des parcours adaptés à chaque catégorie d'âge, la fête est ouverte à tous. Un beau parcours de 4,3 kms entièrement dans les bois. La Vençoise aura réuni pour cette édition 2022 quelques 203 participants.             Régis Lebigre, Maire de Vence, Bernard Dandreis, Adjoint aux Sports, Pierre Gortina, Délégué aux Ressources Humaines et représentant du Crédit Agricole, étaient présents pour remettre les récompenses aux coureurs sur le podium.

Bruno FIORENZONI

Le théâtre de l'Avant Scène a eu le plaisir d'accueillir, les 25 et 26 février 2022, la compagnie l'Observatoire pour l'interprétation des "Cavaliers" d'Aristophane dans une pièce intitulée "Le public n'est pas bête". Mise en abîme, ou peut-être une mise à distance ?

A vous de juger !!! Car le public sera aussi parfois pris à partie.

Bruno FIORENZONI

Vernissage de l'exposition ''Le soleil se lève'' ce samedi 19 février 2022

Joanna Painter et Ulrich Rampp dans le nouvel espace d'exposition du château mairie.

Le hall d'entrée du château mairie a été repensé afin d'accueillir, dès l'entrée, les visiteurs avec une ambiance culturelle.

L'ensemble des travaux de rénovation a été financé par la Fondation Ulrich Rampp.

​​

Concert "Mar è sol'' à Tourrettes-sur-Loup

   Le moulin de Baussy accueillait ce 13 février le duo Mar é sol composé de la guitariste Marie-Pierre David et de la chanteuse de jazz Solène Laplanche-Mela. Les deux musiciennes se connaissent depuis une vingtaine d'année ; elles ont eu envie de faire de la musique ensemble en septembre dernier. ''C'est venu tout seul'' nous confie Solène.

   Le spectacle est conçu autour du voyage, un tour du monde autour des inspirations de Marie-Pierre et Solène.

M-PIERRE SOLENE_edited_edited.jpg

L'artiste peintre Fabrice SCHLEBER nous a invité à la Galerie Bleue à Vence, pour venir découvrir, du 1er au 22 février 2022, ses toiles nées de ses inspirations trouvées au cours de ses voyages. Il se considère comme un artiste de la rue autodidacte. Bruno FIORENZONI

Les 11 et 12 février 2022, la ville de Vence a fait battre le cœur des Vençoises et Vençois au rythme de la musique en célébrant "Vence la Romantique" dans toute la ville, en collaboration avec tous les commerçants qui ont répondu présents pour cet évènement symbolisé par le cœur de l'Amour. Parmi les ateliers d'artisanat, les amoureux sont venus nombreux immortaliser leur amour grâce à un photobooth, place du Grand Jardin, et ont pu passer leur messages d'amour sur les affichages digitaux de la ville.

Les artistes sont venus animés ces 2 journées de l' Amour, en proposant des scénettes musicales au son des violons et un immense cœur a été embrasé Place du Grand Jardin pour que le feu de l'Amour brûle à jamais.

Bruno FIORENZONI

13 février 2022, ''Chant et harpe'' dans le cadre des concerts Syrinx des dimanches à l'Espace Culturel leclerc.

Après une année de pause due au COVID les Nuits Du Sud étaient de nouveau dans la place cet été.

 

Avant le lancement de cette édition nous avions plein de questions en tête : le festival rencontrera-t-il le même succès avec le pass sanitaire ; la place réaménagée un an plus tôt sera-t- elle assez spacieuse pour accueillir les concerts ?

 

Dès le premier soir nous avions les réponses à nos questions, le public a répondu largement présent et la nouvelle place du grand jardin est suffisamment grande pour accueillir artistes et public dans un confort similaire aux précédentes éditions.

 

La soirée d’ouverture fut la plus grosse réussite en termes d’affluence. Le DJ parisien Martin Solveig était fort attendu. Il a répondu aux attentes proposant un set survolté où le gros son et les jeux de lumières nous ont tous conquis, envoutés, ne pouvant nous empêcher de faire un pas de danse. En première partie l’artiste africain Sam Mangwana proposa un concert très propre, de grande qualité de la rumba congolaise mais trop calme avant la tempête qui allait surgir ensuite aux platines. La deuxième soirée s’ouvrit avec Maiaa Siga pour le concours Talents des Nuits Du Sud, cette artiste d’origine sénégalaise nous subjugua par sa bonne humeur et son aisance technique. Un must qui fut logiquement récompensé par le prix du jury. Gaumar fut une belle surprise avec un phrasé rap et une énergie débordante, elle nous tous mis dans sa poche. Légère déception avec Boulevard des Airs qui n’adapta pas son show au tempo d’un festival d’été. Cela s’adressait un peu trop à mon gout aux seuls fans hardcore. Lendemain suite des Talents Nuits Du Sud avec Andreas, divine surprise pop cold wave tout droit sortie du début des années 80. Le marseillais fut recomposé par le prix du public. Uriel Herman Quartet nous avait déçus en 2016 s’endormant presque sur son piano, il s’est largement rattrapé cette année avec un concert illuminé qu’il conclut par un étonnant hommage à David Bowie. Pierpoljak ne sait jouer que du reggae, le problème c’est que moi justement je n’aime pas le reggae. La dernière soirée de la semaine débuta par Thomas Fersen qui caché sous un double costume (de lapin et de soirée) nous offrit un show de chanson française poétique. Une belle réussite pour un artiste qui n’a plus rien à prouver. Grand écart ensuite avec Zouk Machine. Pour moi musicalement cela n’a pas plus d’intérêt que la musique de l’inspecteur Gadget. Oui mais tout le monde a chanté à tue-tête une fois dans sa vie « ou la qui va la Inspecteur Gadget » et ben c’est pareil avec leur hit Maldone.

Après trois années d’absence, c’est avec un très grand plaisir que Vence Cultures annonce la reprise de sa célèbre exposition les « 20 sur 20 »

Le principe est simple, la commune offre des toiles de format 20x20 aux vençois intéressés, artistes ou pas, qui laissent vagabonder leur imagination quelques semaines puis les ramènent créant ainsi une certaine émulation entre participants. Les œuvres sont alors exposées durant un mois à la Galerie Bleue.

Cette année l’exposition « 20 sur 20 » se fera du 14 décembre 2021 au 15 janvier 2022  – 3 Descente des Moulins – Vence, du mardi au samedi de 13h à 18h.

Comme la plupart des associations, VIM a subi les effets de la crise sanitaire tout au long de l'année 2021. Déprogrammations de manifestations, déjà bien rares, difficultés à se rendre dans certains lieux... Bref, 2021 n'a pas été un grand cru pour les activités culturelles et associatives. 

Toutefois, nous vous présentons quelques moments fixés par nos chroniqueurs et nos amis...