ACTUALITE JANVIER

Le 30 janvier 2017

Histoire du roman policier

Une conférence de Jérôme JARRIGE à la Bibliothèque pour Tous

 

                Après une carrière dans un domaine sans rapport avec la littérature, et arrivé à la retraite, le conférencier s’installe à Juan-les-Pins et écrit un roman policier au titre original : « Le bandit n’était pas manchot », qu’il envoie à un éditeur, persuadé qu’il n’aura jamais de réponse. À sa grande surprise il récolte le prestigieux Prix du Quai des Orfèvres. Encouragé, il persévère et va publier plusieurs autres romans policiers, avec la particularité chacun de se situer dans une ville du littoral.

                Le tout premier roman policier en France va apparaître en 1860, mais ce terme ne sera utilisé que beaucoup plus tard, ils seront longtemps classés dans les romans « populaires ». C’est en 1860 qu’un certain Quandler, un fonctionnaire de police, se trouve dans la boutique d’un bijoutier à la suite d’un cambriolage. Jusqu’alors les enquêtes se faisaient seulement en interrogeant le voisinage, et avec l’aide d’indicateurs. Quandler trouve au sol une note d’épicier, il va enquêter chez les commerçants et va remonter après bien des difficultés jusqu’au voleur. Il n’y a rien d’original pour le lecteur d’aujourd’hui, mais pour l’époque, oui. Le policier va écrire par le détail son enquête qui paraîtra dans un journal de l’époque. Poursuivant ses investigations de cette façon, jugée originale pour ce temps, il va éditer un livre sur ses enquêtes et expériences, qu’il faut bien considérer comme le tout premier roman policier.

(...)

Le 29 Janvier 2017 

2ème tour des Primaires de la Gauche

 

Qui donc a gagné le droit de se présenter aux élections présidentielles de 2017, sous la bannière du PS et au milieu de tant d'autres ? 

En tous cas, à Vence, c'est Benoît Hamon, comme dans le reste de l'Hexagone. Sur 577 bulletins clairement exprimés, Manuel Valls en a remporté 242 et Benoît Hamon 335.

A 20 heures, Jacques Dorent donne les résultats.                        

France-Hélène

Le 26 janvier 2017

Henri Matisse inspire Alex Benvenuto

 

Le 15ème ouvrage d’Alex Benvenuto est le fruit d’un long travail de recherches, pour cerner le peintre Henri Matisse dans ses séjours à Nice et Vence. Le livre est présenté et dédicacé ce jeudi au Musée de Vence. Conseillé par Marie-Thérèse Pulvénis de Séligny, ancienne Conservatrice du musée Matisse à Nice, Alex Benvenuto suit pas à pas la vie de l’hôte de la Villa Le Rêve à Vence, voisine de la chapelle du Rosaire, plus connue mondialement sous l’appellation Chapelle Matisse.

Après avoir présenté et félicité Alex Benvenuto, Loïc Dombreval rappelle que la municipalité dispose d’un fonds de plus de 60 pièces, don généreux des héritiers de l’artiste. Vence entend bien en faire profiter les Vençois et tous les amateurs de Matisse. Pour cela, un projet verra le jour en 2018, « Matisse et ses amis », sous la forme d’un circuit artistique. Les visiteurs chemineront sur les traces de l’artiste. Le départ se fera de la Villa Le Rêve, propriété de la commune, suivi de la chapelle du Rosaire des sœurs dominicaines et le Musée de Vence, ceci afin de rendre l’œuvre de Matisse encore plus accessible à ses nombreux visiteurs.

La soirée s’est terminée par un pot de l’amitié au cours duquel Alex Benvenuto a, fort aimablement, répondu aux nombreuses questions des participants. Toujours à l’affût et dans la préparation d’un tome II, Alex a demandé si des Vençois ou descendants de Vençois avaient des anecdotes à fournir, comme le fils de ce chauffeur de taxi qui avait l’habitude de conduire Henri Matisse de-ci de-là à travers la région.

Marcel ORENGO

Les 20 - 21 janvier 2017

Une oeuvre debout ou Franta en sa ville

 

L’oeuvre de Franta s’inscrit dans le fracas des siècles, dans les arrachements du siècle dernier. Ses déchirements et ses tumultes.

Le XXème siècle a été celui des charniers, des totalitarismes, il a connu les soubresauts de la consommation déferlante, effrénée et frénétique. Le siècle des décompositions aussi.

Toutes les contradictions de l’homme traversent ces décennies, elles les nourrissent de leurs violences. De leurs splendeurs aussi.

Ainsi va l’oeuvre de Franta, absorbant l’horreur de son temps, mais tenant bon le gouvernail de l’humanisme dans un monde désormais sans boussole.

Il y a les chiens et les camps. Et des mains qui se posent devant les yeux, par indignation, repliement ou pour se protéger de l’abominable ? Cave canem : les mâchoires traversent le temps et l’espace, en furie, en quête de sang et de chair…les hordes sont lâchées dans le fracas des couleurs. Et les corps sont écartelés, mâchurés de sang, hachés et hachurés par la barbarie qui renaît sans cesse et s’exalte sans limite dans la destruction de l’autre.

Monde de murs, d’enceintes où se déchaîne le pire, monde où la mort pourrait crier sa victoire.

(...)

Le 29 janvier 2017

Les Vœux de Anne Sattonnet

Ce dimanche après-midi, Anne Sattonnet – Vice-présidente du Département, Conseillère métropolitaine dans un canton regroupant 47 communes, et Première adjointe au maire de la ville de Vence - présentait ses vœux aux très nombreuses personnes venues au Mas de Vence. Parmi ces dernières, de nombreux élus du canton dont Loïc Dombreval, maire de la commune, Patricia Demas, maire de Gilette et suppléante de madame Sattonnet, ainsi que des responsables de services publics de la santé, sécurité, éducation.

La Conseillère s’est attachée à expliquer les compétences du Conseil Départemental, compétences essentiellement tournées vers la personne (petite enfance, adolescence, troisième âge, éducation, transport, handicaps, etc.) et les difficultés rencontrées au quotidien pour atteindre les objectifs avec des financements de plus en plus limités. Difficultés également pour les communes et petites communes qui doivent faire face à des situations difficiles avec des budgets exsangues.

Autre sujet abordé, la particularité des prochaines élections avec des enjeux décisifs pour les années à venir.

Et puis, les souhaits d’une belle année avec beaucoup de solidarité, d’énergie, de bienveillance pour plus de lien entre les gens.

La soirée s’est terminée en musique autour des buffets.

 

Marcel ORENGO

Le 27 janvier 2017

Le Printemps des Nuits du Sud

Présentation du programme

                        Vendredi soir, la chapelle des Pénitents Blancs accueillait Théo Saavédra, directeur des Nuits du Sud, et Loïc Dombreval, maire de Vence, venus présenter les artistes présents au premier Printemps des Nuits du Sud qui aura lieu du 30 Mars au 8 Avril 2017.
Le festival se déroulera sous un grand chapiteau sur la place du Grand Jardin et débutera avec les prestations de BeryWan et de Bernard Lavilliers, parrain de la manifestation.
Plus de détails sur l’événement et son programme dans la vidéo.

Isabelle Seguin

Le 27 janvier 2017

Par les portes du temps
passe la solidarité


Les esprits chagrins devraient s’entraîner à pousser les portes.
Quand les portes s’ouvrent on découvre toujours de la vie, de la solidarité et de l’humanité.
Il en est allé ainsi lors de la réception organisée le vendredi 27 janvier à la Résidence des Cayrons,
Maison de retraite des Bastides.
L’occasion donnée était une exposition de photographies, les prises de vue ont eu lieu lors des fêtes de Noël.
Noël est la fête magique et familiale par excellence. La résidence a souhaité la fixer par des photographies variées. Elles disent le bonheur et le partage. En les parcourant on reçoit une formidable leçon d’espoir. Les résidents et résidentes n’y sont jamais seuls. Des enfants les entourent de leur généreuse spontanéité, le personnel est là aussi, avec des gestes d’attention, d’affection. Le temps s’abolit en de telles prises de vue… qu’importe l’âge des unes et des autres, demeure dans les cadres la vie qui se partage ; la vie essentielle, celle qui conduit vers l’autre pour lui apporter une parcelle de bonheur, un moment infinitésimal qui prend la dimension d’une lumière qui se dilate. Et le bonheur
rayonnant se lit sur tous les visages.

(...)

Le 26 janvier 2017

La Passeuse des Aubrais.
Une leçon d’Histoire au lycée Matisse
ou La lente action de la mémoire vive


27 janvier 1945 : une date forte : la libération du camp d’Auschwitz. Comme toutes les dates, elle court le risque d’être fossilisée sur les pages d’un livre d’Histoire. Une référence à apprendre pour répondre aux exigences scolaires.
Au lycée Matisse, l’Histoire prend des voies originales, et les cours sortent des sentiers battus.
L’amphithéâtre était plein, ce jeudi 26 janvier ; des classes de première ont assisté à la projection d’un film riche et perturbant : La Passeuse des Aubrais.
Ce documentaire est réalisé par Michael Prazan et sera projeté bientôt sur Arte. Mais une fois que le mot “documentaire” est posé, rien n’est dit, tout reste à faire, tant le document est dense, riche en ramifications, traversé par les nervures de l’Histoire comme par les veines d’un parcours personnel, aux limites de l’intime.

(...)

Le 21 janvier 2017

Arts appliqués à Matisse

 

Ce samedi matin, tandis que d'aucuns s'extasient sur le vernissage de l'exposition Franta , d'autres se risquent au Lycée Matisse pour profiter de la journée «  portes ouvertes » et ne le regrettent pas.

Ils sont accueillis par de charmants lycéens, fiers de leur cursus. La Section «  ST2A » ou Arts Appliqués comprend 2nde, 1ère et Terminale.

On peut y regarder les œuvres exposées dont certaines sont «bleuffantes» comme ils disent, et pourtant on n'est qu'à la moitié de l'année scolaire. 

Margaux Fay, Gilles Vernus, leurs professeurs et M. Manzano, Proviseur, parlent  volontiers des débouchés et des disciplines pratiquées.

Parents de lycéens présents et de collégiens, futurs élèves se montrent vivement intéressés.           

France-Hélène

Le 15 janvier 2017

Flûte et guitare

 

Entrée remontée comme un coucou suisse en notre belle cathédrale, votre Courge fut frappée du dicton populaire «  La musique adoucit les moeurs » et put mesurer combien «  vox populi, vox dei »  peut être vrai.

En effet, la flûte enchanteresse de Vincent, accompagnée de la guitare de Laurent, aura tôt fait de vous envoûter. Des morceaux de compositeurs célèbres comme Fauré, Debussy,  Paganini ou Piazzola se mêlent à d'autres moins connus mais tout aussi talentueux Giuliani, Battisti, Ibert.

On en sort ravi, consolé et rasséréné, réconcilié avec le monde.  

La Courge

Le 14 janvier 2017

Cérémonie des vœux

Après un message de Christian Estrosi aux vençois lu par Simon Pégurier, puis un discours de Charles - Ange Ginesy député de la Seconde circonscription des Alpes-Maritimes, notre Maire Loïc Dombreval s'est adressé à ses concitoyens. 

Dans notre ville de presque 19.000 habitants, 5.000 ont plus de 65 ans dont 2.500 ont plus de 75 ans. Un nouveau lieu est offert aux personnes âgées plus approprié que la Villa Christini, il s'agit de la Villa Berthe qui est plus spacieuse, accessible, dispose d'un grand jardin et fait également fonction de maison des associations.  

Les vençois sont très généreux !

Ils ont offert cette année à 20.000 € au Téléthon contre 10.000 Antibes (rires de l'assemblée).  

Au sujet de l'espace coworking je vous invite à lire mon article précédemment rédigé pour vence-info-mag lors de l'inauguration des locaux.  

Le très haut débit arrive dans notre ville fin 2017, 40 % de la population en bénéficiera dés lors.

[Emmanuèle Pillard Le Breton]

Les 23 janvier 2017

Téléthon, le temps des remerciements

            Le Téléthon 2016 aura été un franc succès une fois de plus dans la ville de Vence, grâce au dynamisme de l’association Show INDRA créée par Sandrine et Émilie Raupujare.

            Loïc DOMBREVAL, maire de Vence, a tenu à remercier tous les bénévoles qui ont œuvré pour cette manifestation caritative au profit des maladies génétiques. Anne Sattonnet, Conseillère départementale et 1ère Adjointe déléguée à l’Urbanisme, a remercié chaleureusement la générosité des Vençois, en présence de Christine Faity, Adjointe déléguée aux Sports et à la Vie associative, et Leïla Poisbelaud, Directrice de l’Événementiel. M. le maire a profité de l’occasion pour annoncer le départ pour Paris de cette dernière, donnant lieu à un échange émouvant avec elle, qui n'était pas loin de verser une petite larme.

            La représentante de l'Association Française des Myopathies n'a pu venir : présente l'an dernier à Vence, elle était obligée de se rendre dans une autre commune cette année. Dans une ambiance très chaleureuse, Loïc Dombreval était très fier d'annoncer que les habitants de la commune ont été particulièrement généreux en 2016, voire plus généreux encore que l'année précédente. Bravo aux 39 associations et bénévoles ayant participé (dont Vence-Info-Mag).

            La cérémonie s'est achevée par un buffet convivial.

Dominique MAS

Le 22 Janvier 2017

Primaires de la gauche 1er tour Vence

 

La Salle des Pompiers aujourd'hui, est consacrée aux élections primaires du Parti Socialiste. A Vence, deux bureaux : 1°Vence, 2° Villages,  pour un total de 449 votants, pour une contrée où 30% et même davantage de la population sont éligibles au logement social..... 

Benoît Hamon récolte 145 voix et distance de peu Manuel Valls qui en engrange 144. Arnaud Montebourg 87 et les autres se partagent les miettes.  On notera au passage 28 voix innocentes pour Vincent Peillon, fameux ministre de l'Education Nationale qui y a mis une belle pagaille !  

Rendez-vous dimanche prochain pour la suite des aventures de la Gauche.               

France-Hélène

Janvier 2017

Une Vice-Championne de France à l’AISA GR

La saison de Gymnastique Rythmique en individuels vient de s’achever à Chambéry ce week-end avec le Championnat de France qui réunit les meilleures gymnastes de l’hexagone dans les différentes catégories en National et Trophée Fédéral.

Tous les espoirs de l’AISA GR Côte d’Azur reposaient sur une seule et unique représentante en la personne de Juliette DEVILLE. Et le moins qu’on puisse dire c’est que notre petite benjamine Juliette, pour sa toute première participation au France, a joliment rempli son contrat puisqu’elle décroche une superbe médaille d’argent et le titre de VICE-CHAMPIONNE DE France dans la catégorie « TROPHEE FEDERAL 10-11 ans ».

Loin de se laisser impressionner par l’enjeu et malgré une grosse concurrence, notre pétillante Juliette a séduit les juges et le public avec un dynamique enchainement  au cerceau extrêmement bien maitrisé. Félicitations Juliette pour cette magnifique performance et d’avoir su défendre haut et fort les couleurs de ton club. Cependant rendons hommage à ses entraineurs Dominique et Céline sans qui rien n’aurait été possible... Un grand merci aux supporters qui ont fait le déplacement et à la poignée de bénévoles qui s’investit à 1.000 % pour faire perdurer l’AISA GR.

Prochain objectif, les compétitions d’équipes qui débuteront le 04 Février prochain à La Colle Sur Loup où l’AISA GR présentera 8 ensembles, soit un total de 29 gymnastes. Nul doute que le très beau résultat de Juliette boostera les jeunes pousses du club ainsi que ses cooéquipières pour le Département...

Le 7 janvier 2017

Nuit d’ivresse

Quand l’outrance fait sens

 

“Nuit d’Ivresse”, texte de Josiane Balasko. On peut ne pas aimer, c’est normal et légitime. Mais c’est un peu court.

On peut dire :”Balasko, on connaît, on sait à quel niveau elle tape”. On pourrait même dire que la mise en scène du Théâtre de l’Estérel est excessive. Mais ce serait un peu court.

Balasko fait dans le café-théâtre, on connaît sa route. Si l’on accepte le genre on ne peut se pâmer devant “Le Père Noël est une ordure” et se fermer face à cette “Nuit d’ivresse”. A y bien regarder cette pièce qui relève du divertissement se révèle particulièrement riche sur le plan humain, et la mise en scène offerte l’autre soir à Vence me semble particulièrement travaillée.

Le Théâtre de l’Avant-Scène est accueillant et chaleureux, on s’y sent en proximité avec les comédiens, et il se prête particulièrement bien à ce type de spectacle. Au-delà de l’accueil ce week-end a présenté une œuvre de nature à nous instruire en nous divertissant. Et n’est-ce pas le principe premier du théâtre ?

(...)

Le 7 janvier 2017

Baletti avec Lo Cepon

Super baleti de l'AN NOU, cuvée 2017 beaucoup de monde ...ambiance sympathique .... merci au groupe Les Barbalucou qui ont assuré un max le baleti .... et merci surtout à toute l'équipe des bénévoles de LO Cepon ...... bravissimo ....

Nous vous proposons une petite vidéo des préparatifs par les bénévoles avant le baleti.

Le 21 janvier 2017

« L'étudiante et Monsieur Henri »

 

Au petit théâtre de l'Avant-Scène, se joue une pièce déjà donnée aux « Tréteaux de Vence 2016 ». Mais la distribution est différente. Et, à  chaque fois, c'est la même émotion, le même bonheur, les mêmes rires.

Les amateurs de « Vrai Théâtre » se régalent. Que ce soit Claude Ygouf ou Yannick Schmitt, ce monsieur Henri, bougon et mal embouché, finit par attendrir son public. Notre étudiante, incarnée par Elodie, puis ce soir par Isabelle Berthier fait frémir ces messieurs et trembler ces dames. Stella Varis ponctue ses extases spirituelles par un « c'est magnifique » ostentatoire. Yves Maubert interprète un Paul, gauche, bègue, troublé et hilarant.

Flora Vincent de la Compagnie «  Entre Nous » signe une mise en scène exigeante mais efficace. Enfin du vrai théâtre. 

France-Hélène

Le 20  janvier 2017

Soirée émergence (Présentation des nuits intimes)

Vendredi soir, à la Salle des meules, Cécile Bronner,  en charge de la communication des Nuits du Sud, représentait Theo Saavedra pour annoncer le programme des Nuits Intimes (à découvrir dans la vidéo).
Loïc Dombreval,  Maire de Vence,  a félicité l'équipe des Nuits du sud ainsi que les bénévoles pour le travail qu'ils accomplissent et qui contribue à faire connaitre ce festival internationalement. Il a également complimenté les 26 étudiants de la section « design et  arts appliqués »  du lycée Matisse, leurs professeurs et M. Manzano, le  proviseur, pour les œuvres présentées dans le huitième tome d’Etoiles. Ces tableaux sont actuellement exposés à la Salle des meules. 
La soirée s'est terminée en musique avec le concert de Ninety's Storiy, gagnant 2016 du concours « Talents des Nuits du Sud ».

Isabelle & Jean Seguin

Le 14 janvier 2017

Portes ouvertes Hand'Fauteuil

Ce samedi, le gymnase Maxime Candau accueillait les premières "Portes ouvertes Hand'Fauteuil" et pour cause, cette activité vient tout juste de voir le jour grâce à Pierre Cabeza, président du club de handball de Vence. Avec l'appui financier de la Caisse d'Epargne Côte d'Azur, le club a fait l'acquisition d'une dizaine de fauteuils spécialisés dans les activités sportives et les met à la disposition de tous ceux, handicapés ou valides, souhaitent se lancer dans ce sport.

Saïda Aouragh, président de Handica Services 06 de Vence et Laurence Impéraire Boronad, adjointe en charge, entre autres, de l'handicap étaient présentes. Laurence s'est même lancée dans une partie découvrant ainsi que cette pratique "chauffe les bras" ce que confirme votre serviteur.

Souhaitons au club de faire des émules dans le département car, pour le moment, il n'a pas d'adversaires autres qu'un club italien et un marseillais.

Marcel Orengo

Le 14 Janvier 2017 

Propos éparpillés

 

Ce soir, le Théâtre de l’Avant-Scène et la Compagnie de l’Observatoire proposent  une pièce  adaptée d’une nouvelle de Claude-France Montin :  «  Claire s’interroge sur le sens de la vie ; Voyage entre Passé et Présent ; Dialogue avec des personnages plus ou moins réels ; Trouvera-t-elle les réponses pour construire son chemin de vie ? L’histoire invite le spectateur à revisiter son imaginaire et ses propres questionnements » in «  Propos éparpillés ».  

C’est ainsi que nos quatre comédiennes Isabelle, Nathalie, Sofiane  et Claude-France elle- même, ainsi que Thami,  comédien instauré régisseur pour l’occasion, ont rempli la salle dans un décor stylisé et original.

Merci à eux et à Jacques Fournée de faire vivre le théâtre dans notre belle cité de Vence.                

France-Hélène

Le 10 janvier 2017

S’il y a eu un Z qui voulait dire Zorro,
Il y a un A qui veut dire Accueil


La salle est vibrante et les bulles le sont aussi. La parole circule, chargée de vœux, chargée de transmettre les voeux ; par-delà la grippe, on s’embrasse. Parce qu’on s’aime bien.
Dehors le temps est gris, pluvieux, la sinistrose tombe en gouttes. Y aura-t-il un peu de neige sur les sommets ? le froid l’annonce.
En revanche, dans la salle paroissiale, pour la Galette des Rois de l’Accueil des Villes de France, la bonne humeur annonce déjà le printemps.
Le printemps est dans les mots, dans les coeurs, dans les gestes et les parts de gâteaux des rois,
brioche ou frangipane : le pluralisme est de mise quand on s’ouvre à tous et à toutes. Il y a même du Prosecco.
On perçoit en ce lieu, en cet instant, que la vie peut être simple, pour peu qu’elle soit ouverte et généreuse. Point de chichis, pas de mondanités. Des mots tout simplement, ils nous rendent humains,
ils nous mènent vers l’autre. Les mots sont un pont entre les êtres et l’AVF sait les susciter, les cultiver, les faire circuler.

Le 7 janvier 2017

Assemblée Générale de la Brissaudo

 

Ce s’est tenue l’assemblée Générale de la BRISSAUDO en présence de Mr Yves Rousguisto, conseiller municipal.

La séance a été ouverte par son Président, Mr Barthélémy Clérico, qui a tout d’abord présenté ses vœux à l’assemblée pour cette nouvelle année et a tenu à avoir une pensée pour les victimes de l’attentat de Nice du 14 juillet.

Il a ensuite présenté son rapport moral qui comme le compte rendu financier et les rapports des différents ateliers ont été votés à l’unanimité.

L’assemblée s’est clôturée par l’élection des prédident(e)s d'honneur et vice-président(e)s :

Président d'honneur : Robert Baldelli...
Présidente d'honneur : Marie-Françoise Clérico
Vice-Présidente d'honneur : Monique Baldelli
Vice-Présidente : Marie-France Clerico-Badalassi

Président : Barthélémy Clérico

L’après-midi s’est finie par la dégustation de la traditionnelle galette des Rois.

Magali Seguin

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015