Vence et Saint-Paul de Vence

Le 21 juin 2020

La Fête de la Musique

 

  D'abord Saint-Paul où les concerts, organisés par Culture et Patrimoine, battent leur plein devant le Colombe d'Or. Mauricio Lozano dirige l'Harmonie de Saint-Paul dans notre vidéo. Il est suivi du groupe dynamique de la Batucada puis de musique brésilienne. Plus tard sur les Remparts, on danse la Bossa Nova puis le Reggae jusque tard dans la nuit étoilée.

  Ensuite Vence où les restaurateurs ont appelé quelques groupes : un sur la place du Grand Jardin, un autre place du Peyra. Et sur Clemenceau une enceinte. Le groupe Lo Cepon a animé les ruelles du centre ville.

Bon appétit à tous.    

France-Hélène La Courge

VENCE

Le 21 juin 2020

La vençoise fête la musique avec La Brissaudo

 

Le déconfinement continue à se mettre en place.  Aujourd’hui, journée de la Fête de la Musique, La Brissaudo, avec le respect scrupuleux des précautions sanitaires, est venue divertir les anciens.

D’abord à l’intérieur du bâtiment puis dans le jardin en présence des visiteurs venus voir leur parent en ce jour de la fête des pères.

Les airs s’enchainent, d’abord autour du folklore provençal puis, pour le plaisir des résidents, avec des chansons proches de leurs souvenirs comme Nissa la bella ou L’eau vive de Guy Béart reprise en chœur par quelques personnes.

Un grand merci à Marie-Ève et Barthélémy pour ce moment de distraction et de souvenirs.

Marcel Orengo

VENCE

Le 18 juin 2020

Cérémonie du 80e anniversaire de l'appel du 18 juin 1940


Aujourd'hui sur une initiative du Comité, du Souvenir Français de VENCE emmené par son Président Jean-Claude Pelou, en présence des élus, des autorités civiles et militaires et des vençois, nous avons célébré le 80ème anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du Général Charles de Gaulle.


Nous avons rendu hommage à tous ces hommes et toutes ces femmes qui en suivant ce message d'espoir ont rendu son honneur, sa dignité et son indépendance à notre pays au sacrifice de leurs vies !


Après la lecture de l'appel et les dépôts de gerbes, toute l'assemblée a chanté la Marseillaise.

Luce Gayet

TOURRETTES

Le 18 juin 2020

Mémoire du 18 juin

"Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle refusait la défaite et s'engageait pour la poursuite des combats. 80 ans plus tard, suivez la cérémonie d'hommage à la France combattante". (Internet site Elysée)

Compte tenu de la situation sanitaire, le Maire et le conseil municipal ont tenu à célébrer dans la plus grande sobriété ce moment important de notre Histoire en déposant un bouquet de fleurs au monument aux morts du village sous un beau soleil printanier.

Marcel Orengo

Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées

« Je m’apparaissais à moi-même, seul et démuni de tout, comme un homme au bord d’un océan qu’il prétendait franchir à la nage. »

 

Le 17 juin 1940, dans les airs, entre Bordeaux et Londres, Charles de Gaulle mesure l’ampleur de la tâche qui est devant lui alors que la défaite de la France est consommée, que l’armistice est demandé et que l’esprit d’abandon a triomphé.

 

En quittant le sol national, il choisit l’exception, il refuse l’abaissement.

 

Sur les rives de la Tamise, rien ne l’attend, ni troupe ni arme, ni navire ni avion. En France aucune organisation ne s’apprête à soutenir son action. Tout est à bâtir.

 

Le Royaume-Uni offre à ce « naufragé de la désolation », la première de ses armes : les ondes de la BBC. Dans la matinée du 18 juin 1940, le général de Gaulle rédige des mots qui font corps avec notre histoire. Il est 18 heures lorsqu’il les prononce. Dans la soirée, ces paroles irrévocables franchissent la Manche et sèment les graines de l’espérance.

 

C’était l’Appel du 18 juin, c’était il y a 80 ans, jour pour jour.

 

Le général de Gaulle est la première voix à s’opposer publiquement à l’armistice et à expliquer pourquoi le combat doit se poursuivre. Il proclame que la défaite de la France n’est pas définitive car cette guerre est une guerre mondiale. Il lance un cri de ralliement à destination des militaires, des spécialistes, des ingénieurs… Enfin, il conclut par un message d’espoir. Il allume ce flambeau de la résistance dont la flamme allait grandir sans jamais s’éteindre.

 

L’Appel du 18 juin n’est pas le texte d’un soir, il est le début d’une épopée : celle de la France libre puis de la France combattante.

 

Peu l’ont entendu, seuls quelques groupes déterminés et quelques vaillants solitaires rejoignent Londres. Ils sont l’avant-garde de ceux qui refusèrent l’asservissement. La France libre n’allait pas cesser de croître. Les Français combattants se sont distingués et ont, partout, porté les armes de la France. Leurs succès et leurs sacrifices se joignaient à ceux de la Résistance intérieure, à ceux de « l’armée des ombres ». Tant de destins communs pour un même combat : le refus de la collaboration et la libération de la patrie. Tant de femmes et d’hommes qui, aux heures les plus sombres, ont choisi de ne jamais renoncer.

 

De Gaulle n’entendait pas seulement remettre des Français dans la guerre mais bien y maintenir la France. En construisant une armée française, en organisant un Gouvernement, il préparait, au jour de la Victoire, la place de notre pays à la table des Vainqueurs et le retour de la République.

 

En cette année dédiée au général de Gaulle, nous nous souvenons de la force de son message.

 

Cet héritage demeure et, plus que jamais, « l’homme du 18 juin » constitue un élément de notre consensus national et une part de notre identité collective.

Damien Courouble nous a quittés


Artiste, musicien, journaliste, cœur aimant et surtout très attaché à sa ville de cœur : Vence la jolie.
Sincères condoléances à son épouse et à sa famille.

 

La place du grand jardin sans toi Damien, manquera d’un caractère fort et sympathique.

Jean-Charles Scampi

Nous avons tenu à insérer dans cette page de juin 2020 le témoignage sincère de son ami jean-Charles et nous joindre à lui pour témoigner de notre peine pour la perte de celui qui a écrit dans nos pages.

Marcel Orengo

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015