ACTUALITE SEPTEMBRE

Image de Katie Moum

VENCE

Les 25 et 26 septembre 2021

Exposition Féline

Salle FALCOZ, l'occasion d'admirer de magnifiques chats et d'assister à la sélection des félins par des jurys très compétents et attentifs.

Bruno FIORENZONI

GIF-IMG_20210926_170854_resized_20210926_050941729
GIF-IMG_20210926_170854_resized_20210926_050941729

press to zoom
GIF-IMG_20210926_170733_resized_20210926_050808980
GIF-IMG_20210926_170733_resized_20210926_050808980

press to zoom
GIF-IMG_20210926_170420_resized_20210926_050615163
GIF-IMG_20210926_170420_resized_20210926_050615163

press to zoom
GIF-IMG_20210926_170854_resized_20210926_050941729
GIF-IMG_20210926_170854_resized_20210926_050941729

press to zoom
1/4

VENCE

Le 25 septembre 2021

Vence une journée consacrée à la mobilité et à l’habitat

 

 

Ce samedi Place du Grand Jardin la ville a organisé un événement gratuit et riche d’enseignement. toute une journée sur le thème « Habitat et mobilité ».

La reprise, supposée, est surtout visible dans l’augmentation de l'énergie, ainsi celle que réclame le moteur de nos voitures. Dans un souci louable de faire faire des économies à ses administrés Vence propose toute la journée à travers plus de dix exposants présents des conseils en matière de matériaux biosourcés, d’énergie solaire, de constructions en bois et, tout aussi important, leurs possibilités de financement.

Pour agrémenter l’événement, des conférences, un atelier de réparation de vélos, et la démonstration de vélos électriques. Sans oublier des solutions locales pour ceux qui voudraient valoriser leur patrimoine. Si vous n’avez pu participer, ou désirez plus de renseignements deux numéros utiles : Service environnement ville de Vence 04 93 58 41 39 et mission environnement 06 24 62 76 39

Ardisson Raymond (Photos AR)

VENCE

Du 20 septembre u 20 octobre 2021

Férial au-delà des rêves !

 

Du 21 septembre au 20 octobre 2021, à la chapelle de Pénitents blancs, Férial, artiste vençoise mais bien au-delà, son beau regard tourné vers les pôles, nous invite au voyage à travers ses clichés.

   "Artiste des deux rives, Parisienne par ma mère, kabyle par mon père, je suis née en 1965 et porte l’utopie libératrice dans l’âme et l’émerveillement du futur dans les yeux. Diplômée des Arts décoratifs de Nice (Villa Arson), major de promotion à l’École d’Art Beaubourg (Paris) avec une thèse sur Serge Gainsbourg, j’ouvre les portes du monde du graphisme et de la communication et participe, pendant 10 ans, à la création de pochettes de disques et d’affiches de films dans une grande agence de communication Parisienne (FKGB). Après avoir quitté la vie de la capitale, je m’installe dans le sud de la France et travaille pour des campagnes culturelles en tant que graphiste. Après la peinture puis le graphisme, la photographie, exercée depuis l’âge de 10 ans mais laissée dans l’ombre pendant quelques années, revient au-devant de la scène. La musique mais également les causes sociales, l’environnement sont mes sujets de prédilections. Depuis 2012 je suis la photographe officielle du Festival des Nuits du Sud de Vence qui depuis 20 ans programme des artistes prestigieux du monde entier (John Baez, Patti Smith, Kéziah Jones, Bernard Lavilliers etc.…) En 2015, j’intègre l’équipe des photographes du Magazine de musique Rock & Folk. Je réalise également des photographies pour le magazine Rolling Stone. En 2016/2017 je deviens la photographe officielle de Patti Smith. Je réalise des portraits de personnalités chères à mes convictions et mes engagements : Pierre Rabhi, Wandana Shiva, José Bové, Daniel Cohn-Bendit, Denis Lavant, Cyril Dion, François Morel... Depuis octobre 2016 je réalise un témoignage écrit et photographique sur deux camps humanitaires. Grande-Synthe dans le Nord Pas-de-Calais et La Chapelle à Paris. Concernant l’avenir, mon souhait est d’orienter ma création artistique vers les causes sociales et l’environnement. Un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui se place, avec l’humanitaire, au centre de mes préoccupations et de mes créations. Ma curiosité insatiable et ma ferveur quasi mystique pour les arts nourrissent ma quête artistique et m’ouvrent la voie royale de la création dont j’use et abuse sans modération. Je n’ai de cesse d’arpenter le chemin des broussailles germinales, de me ressourcer dans les avant-gardes planétaires, de labourer les nostalgies régénératrices, de butiner les fleurs de la Beat Génération et de la Pop Music, de pister les beautés secrètes du street art. Ma vie artistique aime à extraire du cœur des Hommes que je rencontre l’émotion dont ils sont les étoffes. En y regardant bien, il est dit dans les contes que chaque être possède une âme..."

Emmanuèle Pillard-Le Breton.

Férial-Screenshot_20210925-101415_Gallery
Férial-Screenshot_20210925-101415_Gallery

press to zoom
Férial-Screenshot_20210925-105155_Photo Editor
Férial-Screenshot_20210925-105155_Photo Editor

press to zoom
Férial-Screenshot_20210925-105641_Gallery
Férial-Screenshot_20210925-105641_Gallery

press to zoom
Férial-Screenshot_20210925-101415_Gallery
Férial-Screenshot_20210925-101415_Gallery

press to zoom
1/19
Férial-AUTOPORTRAIT 03 2019 copie
Férial-AUTOPORTRAIT 03 2019 copie

press to zoom
Férial-20210923_111339
Férial-20210923_111339

press to zoom
Férial-20210923_111007
Férial-20210923_111007

press to zoom
Férial-AUTOPORTRAIT 03 2019 copie
Férial-AUTOPORTRAIT 03 2019 copie

press to zoom
1/12

VENCE

Le 19 septembre 2021

Sanna BACHMANN

 

   Sanna BACHMANN expose ses œuvres au sein de la Chapelle des Pénitents Blancs. Tout en nous faisant partager l'influence de la lumière et des couleurs de Provence, accompagnée au chant de Sunny SANDHU.

Bruno FIORENZONI

VENCE

Le 19 septembre 2021

Le Philharmonique de Nice à la Cathédrale

 

Grâce à Syrinx concerts et au Conseil Départemental, notre Cathédrale de la Nativité, remplie d'auditeurs attentifs, résonne de musiques mélodieuses.  Vera Novakova au violon et l'Orchestre de chambre du Philharmonique de Nice nous régalent de quatre compositeurs : Gustav Holst avec « Saint Paul's Suite » girls' school suivi d'Antonio Vivaldi avec le « Concerto Grosso en ré mineur », puis une œuvre plus douce, délicate, romantique d'Anton Dvorak avec sa « Sérénade en mi majeur » pour finir par une pièce de George Gershwin « Summertine ». Une soirée achevée par une « standing ovation » bien méritée.         

France-Hélène - La Courge

VENCE

Les 18 et 19 septembre 2021

Les Journées européennes du Patrimoine

 

Les Journées européennes du Patrimoine ont permis d'assister à une conférence qui a été animée dans la villa Alexandrine à Vence. Cette "conférence - exposition", présentée par Julie Vidal, chargée de mission pour le Pays de Vence, a pour but de vous détailler la mission d'inventaire du patrimoine vernaculaire actuellement en cours : une mise en lumière d'un patrimoine culturel précieux pour notre territoire. Exposition complétée par la projection de l'association Art Sept, "Vence d'hier en cartes postales".

Bruno FIORENZONI

VENCE

Les 18 et 19 septembre 2021

Salon de l'Art en Place, Place du Grand Jardin

 

Elizabeth CHOREVA, Auteure-Photographe, nous fait partager ses "Contes secrets" grâce à ses autoportraits et nous conduit à nous interroger : "Qu'est-ce la beauté ?" avec sa série "AIME TON CORPS".

 

Bruno FIORENZONI

VENCE

Les 18 et 19 septembre 2021 

L'Art en Place

   A l'occasion du Salon de l'Art en Place, qui s'est tenu les 18 et 19 septembre 2021, Place du Grand Jardin à Vence, nous avons eu le plaisir de rencontrer la sculpteur Elena di Giovanni.

Elle a été choisi pour réaliser le monument mémoriel "Le Bon Pasteur", en hommage aux victimes de la tempête "Alex". Le monument sera inauguré après une cérémonie religieuse qui se tiendra le samedi 2 octobre à la chapelle Notre Dame de la Visitation, à 10 heures, dans le Hameau de VIEVOLA, près de Tende.

Bruno FIORENZONI

SAINT-PAUL

Le 18 septembre 2021

Journées Européenne du Patrimoine

 

  A l’occasion des Journées Européenne du Patrimoine, Saint-Paul-de-Vence propose une exposition à ciel ouvert : « Le tramway dans le paysage ».  Une douzaine de photographies et cartes postales anciennes représentant les gares et ouvrages d’art de la ligne de tram allant de Cagnes-sur-Mer à Vence, en service de 1911 à 1932, ont été affichées le long de la route nationale, en face de l’ancienne garde de Saint-Paul-de-Vence qui abrite aujourd’hui la Poste et le service d’urbanisme de la mairie. Des dépliants expliquant les différents clichés, mis à disposition des passants, complètent cette sympathique exposition visible tout le week-end.

Isabelle Seguin

VENCE

Les 18 et 19 septembre 2021

L’Art en Place XVIe édition 

 

Avec le soutien de la ville de Vence et de la Régie Culturelle.

 

56 artistes sont réunis une nouvelle fois par Jean-Jacques CARY, artiste lui-même, initiateur de cette manifestation qui fédère des créateurs au-delà des frontières de Vence.

Peinture, sculpture, gravure, photographie, tous les arts sont présents dans une grande variété d’expressions.

Dans un espace cinéma installé par Frédéric Lamasse, il est projeté quatre films sur l’art, grâce à la ville de Vence, le Crédit Mutuel et le Rotary.

FRANTA honore de sa présence ce 16e opus.

 

Florence PANZANI, aussi médiatrice culturelle, nous donne à voir deux peintures à l’huile « abstraites », une bleue, une verte, avec effet de matière en relief comme des coulures maîtrisées et séduisantes.

 

Urbain CROUST, présente des linogravures faîtes à la main « avec amour » les visiteurs ne peuvent qu’être séduits.

 

Leïla CHAIX, expose des livres de ses écrits, les couvertures sont illustrées de ses séduisants portraits dont nous avons rendu compte dans ces colonnes.

 

DANU, a posé deux flamands roses, belles sculptures de fer laqué.

 

Fabien SCHLEBER, se revendique de l’art brut. Ses portraits très colorés de couleurs vives qui se heurtent, attirent l’attention.

 

Daniel FILLOD, lit quelques passages de son ouvrage fabriqué entièrement à la main par ses soins. « Epique et Poc » peintures et poèmes, la couverture est une gravure que l’on peut déployer. Il dit avoir été inspiré par « un été avec Rimbaud de Sylvain Tesson.

 

François MAUPLOT, sous la tente de l’association DEHORS, est fidèle à une présentation épurée de sculptures élancées sur un mobilier métallique lui aussi de lignes sobres. Un thème minéral très élégant.

 

Sandrine ARAKELIAN, le confinement a favorisé son imaginaire poétique, elle nous révèle des encres bleues cernées de noir représentant des fleurs printanières et éphémères, des anémones et des iris pour sublimer les restrictions de sorties.

 

Marc ALBERGHINA, sa grande vague bleue en céramique semble submerger les curieux qui s’approchent.

 

Fabienne ROZ, expose des sculptures de lumières, des transparences colorées et décoratives.

 

Romain BACILIERE, fabrique des livres de très petits formats, reliés par une couture.

Livres lilliputiens mais de vastes univers à lire, fictions, expériences vécues, autofiction …

 

Nadia AÏT SAID, travaille sur des papiers qu’elle fait fabriquer à la mesure de l’œuvre projetée. Son style est celui de l’univers de la bande dessinée mais avec un imaginaire et des problématiques très personnels. Réalisées à l’acrylique ses images font références à des figures connues de l’actualité politique et culturelle, mêlées à ses préoccupations constantes du domaine de l’altérité. Elle traite avec humour et délicatesse de la « jungle humaine ». Une artiste à suivre.

 

Elisabeth CHOLEVA, auteure-photographe, expose deux séries de ses travaux. La première « Contes secrets » : Des paysages avec un personnage en présence parfois d’un animal sauvage, ainsi un lion, un ours, en symbiose avec le modèle. Quelle en est la symbolique ?  L’imaginaire secret de l’artiste est à l’œuvre …

 

La seconde, « Aime ton corps » interroge la représentation du nu féminin. Elle écrit : « Qu’est-ce que la beauté ? Est-elle dans notre regard ou dans le sujet regardé ? » Le corps des femmes du commun peut-il être digne de célébration au même titre que les standards imposés par la mode et l’époque ?

La réponse est oui, évidente, au vu de ses photos en noir et blanc remarquable de beauté, d’une grande maîtrise technique et visuelle, inscrites dans un cercle.

 

Elisabeth Choleva une grande artiste vençoise dont le talent mérite d’être célébré.

 

Cette sélection peut paraître arbitraire, mais cela confirme que des créateurs confirmés sont montrés à Vence, « Cité des Arts » qui mérite toujours sa réputation. Jean-Jacques Cary avec « l’Art en Place » nous en offre la preuve.  

 

Cette manifestation a lieu désormais le 3e week- de septembre sur la place du Grand Jardin.

JOY

VENCE - TOURRETTES

Le 12 septembre 2021

Passage de l'Ironman

Le triathlon de l’extrême a réuni un millier de compétiteurs français et étrangers autour de trois épreuves : natation, cyclisme et course à pied.

Les participants ont eu le choix entre deux épreuves. La version «full» (3,8 km de nage, 180 km de vélo et un marathon de 42,195 km) ou la version «half», aussi appelé Iron Man 70.3 (1,9 km de nage, 90 km de vélo et 21,1 km de running).

Sur nos routes vençoises nous avons pu voir passer les coureurs à vélo. Un parcours de 90 km avec l'ascension du Col de Vence,  véritable défi.

Le passage des concurrents dans nos communes s’est fait avec toutes les mesures sanitaires en vigueur.

210911 associations.gif

Vence

Le 11 septembre 2021

24e Forum des Associations

 

‘’127 associations présentes sur la manifestation réparties en 70 stands autour de 8 thématiques : le sport, la culture, l’environnement, le souvenir français, l'accueil

LE 24ème FORUM
DES ASSOCIATIONS

de l’AVF, l’éducation et l’information et l’économie’’ nous indique Christelle Capel, responsable de la vie associative pour la mairie de Vence. Au programme, les stands où chacun peut être renseigné sur les activités de chaque association, les dates, les horaires et les lieux ainsi que, pour certaines activités, les tarifs.

Après des mois particulièrement difficiles – crise sanitaire oblige - pour la plupart des associations celles-ci sont en phase de recrutement de bénévoles mais également de membres. Pour certaines il s’agit même d’un moment crucial.

Autour des stands des animations : danse, sport, musique ; et des démonstrations : réanimation cardiaque avec les pompiers, combat d’aïkido, cinéma…

Mais, surtout, le principal invité, le soleil, était bel et bien présent et, nombreux, étaient les clients de la buvette et de la restauration.

Bref, une belle journée !

Marcel Orengo

SAINT-PAUL

Le 11 septembre 2021             

Forum des Associations à Saint-Paul de Vence

 

  « On doit garder le masque ? Non ? Allez, on l'enlève ! » - « Ne vous inquiétez pas, la caméra a un zoom. » 

  Et c'est dans cette ambiance sympathique et chaleureuse, que se déroule le Forum des Associations, en face de la Colombe d'Or. Beau temps, jolis sourires, généreux bénévoles, souvent passionnés.

Et puis... croissants et pains au raisin. 

          

France-Hélène – La Courge

LA GAUDE

10, 11 et 12 septembre 2021

Concours National Photo-Clubs IBM

_MZ Photo (1)
_MZ Photo (1)

press to zoom
MZ Photo (3)
MZ Photo (3)

press to zoom
MZ Photo (35)
MZ Photo (35)

press to zoom
_MZ Photo (1)
_MZ Photo (1)

press to zoom
1/35
MZ Photo (36)
MZ Photo (36)

press to zoom
MZ Photo (37)
MZ Photo (37)

press to zoom
MZ Photo (65)
MZ Photo (65)

press to zoom
MZ Photo (36)
MZ Photo (36)

press to zoom
1/30

   Le Photo-club IBM Nice Côte d’Azur avait cette année la charge de l’organisation du 71ème Concours National IBM. Son responsable, Christophe DENTINGER, entouré d’une dynamique équipe de collaborateurs dévoués ont assuré les 10,11 et 12 septembre la pleine réussite de cette manifestation sur les différents espaces culturels mis à disposition par la municipalité de La Gaude.

   Près de 100 participants, plus de 1000 tirages papiers, 180 images projetées, 9 diaporamas ont été l’objet du concours national où les Clubs IBM de Grenoble, Montpellier, Lyon, Orléans, Paris, Lille sont venus rivaliser avec celui de Nice.

   Un travail titanesque pour les juges chargés de primer les œuvres dans les différents thèmes et catégories du concours.

   Une soirée de Gala « les Vins impromptus » organisée sous l’égide de l’association Improbable a permis aux participants d’apprécier un Menu Dégustation arrosé de grands crus avec en fond musical une série d’œuvres classiques superbement interprétées par la pianiste virtuose Valérie BAUTZ.

   La visite de l’exposition d’Isabel Munoz au Centre de la Photographie à Mougins a clôturé cette conviviale manifestation d’Art Photographique.

Maurice ZANELLA

VENCE

Le 10 septembre 2021

Lectures à la Médiathèque

 

Aujourd'hui à la médiathèque Célestin Freinet lecture des textes sélectionnés et lus par les élèves du cours d'écriture de Marie-Agnès Courouble. parmi ceux-ci quelques-uns de Raymond Ardisson, lus ce vendredi après-midi.

Lettre de réconfort à un ami ruiné

 

Mon cher Édouard,

Je viens d’apprendre la faillite de ton affaire que je pensais florissante. Te voilà donc, à ce qui se murmure dans notre milieu, sans le moindre centime. Nous en parlions hier au Cercle où ton état de faillit désormais t’en interdit l’entrée et nous nous efforçons de trouver pour toi la moins cruelle solution.

Tu n’ignores pas que mon oncle, aux affaires pourtant florissantes, a dilapidé une partie de sa fortune dans tous les lieux de plaisirs de la Riviera, son troisième mariage à 87 ans avec une jeune beauté de 18 ans a été fatal à ce qui lui restait de fortune, ayant perdu le reste à Monaco il s’est fait sauter la cervelle dans le square voisin du Casino. 

Ton avenir pour toi est bien sombre, tu ne peux qu’en convenir, malgré ta disgrâce nous te gardons, de loin tu le comprendras, toute notre amitié et c’est le cœur serré que nous t’invitons à faire de même.

Tu partiras ainsi dignement, en homme du monde longtemps habitué des manifestations mondaines de la capitale, habitué aussi au pesage à Longchamp et aux chroniques mondaines où tu faisais le bonheur des photographes avec à ton bras les plus jolies femmes de Paris.

Nous n’imaginons pas que ce cruel coup du sort te verrait contraint de te muer en garçon d’ascenseur ou livreur de pizza, ne serait-ce que par respect pour nous tes anciens amis, nous obligeant à feindre de t’ignorer si le hasard nous faisait nous rencontrer.

Nous nous chargerons bien sûr de l’avis de décès dans le Figaro, que nous attribuerons à une chute de cheval matinale au bois où tu avais tes habitudes.

Tes amis, qui entretiendrons ton souvenir.

Un amour de caissière

 

Vous êtes sans doute loin de vous douter que parmi les nombreuses clientes qui défilent devant vous, l’une d’entre elles, dans le bref instant d’intimité que votre fonction nous a accordé - celui où vous avez encaissé mes deux boites de Vache qui rit en promotion, la seconde à moitié prix - aura suffi pour que mon cœur chavire, et depuis je ne pense plus qu’à vous. Séduite par votre coupe de cheveux à la Louise Brooks, votre merveilleux sourire et votre corps que je rêve d’étreindre, bien que la partie inférieure me soit dissimulée par la caisse enregistreuse.

                Comme j’aimerais vous enlacer, vous emporter loin de ce Carrefour et de ses semaines de promotions, tantôt sur le vin, tantôt sur la lessive, tantôt sur la layette. Vous emporter sur une plage de l’île de Lesbos où, nues toutes deux, je pourrais vous murmurer à l’oreille une poésie de la divine Sapho, puis boire à sa source-même la preuve de votre émoi.

                Je profite de cette occasion pour vous signaler que dans votre rendu de monnaie hier, il manquait deux euros.

Le bal de la mariée

 

Après le repas toute la noce, mariés en tête, se rendit vers la salle du conseil municipal où se passait d’ordinaire la réunion des élus. Elle était décorée pour la circonstance de quelques pots de fleurs qui avaient peine à masquer une vaste plaque de marbre sur tout un pan de mur portant le nom des natifs de la ville morts au combat durant la guerre de 1870 et les suivantes. En fin de liste tout près du sol une couronne à nos trois couleurs déposées là lors d’une cérémonie récente rendait hommage à ces vaillants combattants. Avait-on oublié de la retirer, ou bien au vu de la fraîcheur des fleurs la composant, avait ton jugé qu’elle pourrait ajouter un élément décoratif supplémentaire, tout comme ces quatre bougeoirs aux quatre coins de la vaste salle.  Les néons au plafond suffisaient pour l’éclairage.

Quelques pompiers volontaires membres de la clique municipale allaient animer le bal. Par habitude ils entamèrent la marche de la deuxième division blindée, puis réalisant leur erreur la valse de l’empereur du film du même nom.

Comme le veut la tradition les tout nouveaux époux ouvrirent le bal, virevoltant avec beaucoup de grâce jusqu’à l’instant ou le voile de la mariée frôla un bougeoir et s’enflamma. Le feu gagna sa robe, sous l’effet de l’intolérable douleur la malheureuse épousée se mit à courir et plus elle courait plus elle s’enflammait, devenant ainsi une véritable torche vivante et hurlante.  

Les musiciens retrouvant leur fonction première tentèrent d’intervenir sans pouvoir faire grand-chose. Et une ambulance emporta la malheureuse, en partie calcinée, dans la consternation générale.

Photo lecture.gif

Ma chère enfant,

 

Comme vous le savez, peu de temps avant d’être rappelée à Dieu, votre maman vous avait placée sous ma protection, à charge pour moi de veiller à votre éducation afin qu’à vos vingt ans vous puissiez donner l’image d’une jeune chrétienne absolument exemplaire. 

Je vous ai donc confiée au couvent des Sœurs de la Renonciation à Courbevoie, dont la mère supérieure avait toute ma confiance.

Sur ce, mon évêque m’a missionné vers une lointaine peuplade d’Amazonie où il était urgent, et ce à leur grande surprise d’ailleurs, d’informer ces indigènes qu’ils avaient une âme et qu’il était temps de la sauver.

Après ce long séjour, à mon retour j’ai eu la désagréable surprise de recevoir une convocation au Quai des Orfèvres, où ces messieurs de la Brigade des mœurs m’ont informé que vous avez transformé ce pieux édifice en un vaste bordel, et ce avec la complicité de la Mère supérieure qui n’était pas la dernière à se livrer à des ébats tarifiés.

Soit, les choses étant ce qu’elles sont, et n’y pouvant rien changer, je vous demanderai de me céder la totalité de vos gains acquis par cet affreux négoce, en contrepartie je m’engage à prier chaque jour pour le salut de votre âme qui est, vous en conviendrez, en grand péril. Votre dévoué.

Le crime parfait

 

                Lors de mon installation dans ce nouvel appartement il y a trente ans avec ma femme, tu étais là, les précédents locataires avaient préféré t’abandonner, le tarif particulier d’un transport de piano avait dû les dissuader. Tu es resté tout ce long temps avec nous, inutile. Je ne m’intéressais pas à la musique, j’aurais été bien incapable de tirer la moindre harmonie agréable de ton clavier. Au demeurant tu ne me gênais en rien, un meuble plutôt esthétique avec son joli bois d’acajou.

                 Beaucoup moins esthétique était devenue mon épouse, jour après jour la pernicieuse alchimie du temps avait fait son œuvre, transformant la ravissante créature que j’avais épousée jadis en une sorte d’épouvantail à moineau. Son caractère s’en ressentait, elle était devenue infernale. Je ne la supportais plus, mais que faire...

                Tout a changé lorsque, par une curiosité hélas tardive, j’ouvris l’arrière de l’instrument pour constater qu’il n’y avait plus le moindre mécanisme : hormis les touches ce n’était qu’un grand coffre vide.

                Il me fallut moins d’une minute pour échafauder un plan dont je me félicitai, et qui allait changer mon existence ; son ingéniosité allait me permettre de rejoindre les heureux élus, auteurs de crimes parfaits, ayant échappé à la Justice.

                Étrangler mon épouse et transporter le corps dans le piano ne fut qu’une formalité. Je téléphonai à un transporteur pour que le tout parte au garde-meubles qu’elle avait elle-même loué et dont elle venait de régler la location pour une nouvelle année. Avec un bon supplément ce fut fait en début d’après-midi.

                En ligne je réservai une place pour le Nicaragua, seul pays qui n’extradie pas ; et le soir-même j’étais dans l’avion, bail de l’appartement résilié. 

                Cher piano, tout s’est admirablement passé. Je suis devant un cocktail dans une charmante station balnéaire de cet accueillant pays, en compagnie d’une ravissante créature qui m’affirme qu’elle n’a vécu jusqu’à ce jour, un temps assez court compte-tenu de son âge, que pour me rencontrer.

                 Tout cela c’est à toi que je le dois et aussi à la Providence qui m’a rendu aussi ingénieux que dénué du moindre sens moral. Et un peu également à Barbey d’Aurevilly et sa nouvelle Le bonheur dans le crime, dont la lecture m’avait fait beaucoup réfléchir en son temps.                                                     

Moi fenêtre

 

                Fenêtre depuis quand ? Je suis incapable de le dire, je n’ai que peu de mémoire, je ne me souviens pas avoir été construite un jour. J’ai le souvenir d’un très long et ennuyeux séjour, ma vue donnait sur un mur, par chance il y grimpait un peu de lierre, un spectacle morne un peu égayé par une guêpe ou deux qui passaient par-là quelquefois, mais rarement en fait.

                Je suis aussi peu observatrice et je pense même que je ne suis pas très intelligente, car il m’a fallu un très long temps pour que je me rende compte que je possédais des volets, de temps en temps on nettoyait mes vitres, mais jamais on ne les avait fermés, les volets. Un jour de grand vent ils se sont décrochés et rabattus vers moi, ils sont d’un très joli vert.

                Un soir, on me démonte et je me retrouve ailleurs, avec un espoir fou, peut-être en face d’une rue, d’une école, d’un marché, de la vie. Ironie : me voici face à un cimetière. Alors, quelques humains tout de même venant fleurir les tombes, même dans le chagrin ce serait mieux qu’un mur, je saurais m’en contenter. Eh bien non, je suis fenêtre tout en haut, fenêtre de mansarde.

                Je voyais tout en bas les tombes, mais trop perchée pour voir quoi que ce soit, surtout que depuis ma nouvelle installation on ne venait plus me laver. Les jours de pluie je pouvais mieux voir, ainsi certaines tombes me semblaient plus fleuries que d’autres. Et puis l’été est arrivé, période de sécheresse, peu à peu la poussière aidant je vois tout trouble. Je discerne, non, même plus. Une vie sans grand intérêt et un texte en héritage, qui l’est tout autant. Fenêtre depuis quand, je suis incapable de le dire, je n’ai que peu de mémoire…

210904-05-2.gif

Vendredi 3 septembre à 19h Lancement de la manifestation avec le VERNISSAGE de l’exposition HENRI CALET à VENCE.

Exposition du 3 au 19 septembre à la Médiathèque E. et C. Freinet.

Samedi 4 et dimanche 5 Septembre 2021, 10H-18H

place du Grand Jardin, entrée gratuite

Une soixantaine de participants sont attendus pour cette nouvelle édition d’un salon attendu par tous les amoureux des lettres. Auteurs, éditeurs, illustrateurs, conférenciers, artisans des métiers du livre, historiens, poètes… tous seront présents à Vence pour faire découvrir aux lecteurs des romans, des livres d’artistes, de la littérature jeunesse, des essais, des biographies, de la poésie, des BD, des revues … Des dédicaces, des rencontres, une exposition, des lectures, une conférence, des dictées, des ateliers …

VENCE

Le 3 septembre 2021

Sigolène Vinson

  Invitée d'honneur du 9e salon du livre à Vence - 4 & 5 septembre 2021 l'auteure Sigolène Vinson a bien voulu nous parler de son plaisir de sa présence à cette manifestation.

  Son dernier roman ''LA CANINE DE GEORGE'' nous parle de la canine de George Harrison, tout une histoire !

  Le Salon se tiendra place du Grand jardin les 4 et 5 septembre.

Marcel Orengo

VENCE

Le 4 septembre 2021

Balade autour des stands avec France-Hélène - La Courge

VENCE

Le 3 septembre 2021

Exposition Henri Calet

Médiathèque Élise et Célestin Freinet

  Ouverture du Festival Littéraire et 9e Salon du Livre en présence de Régis Lebigre, maire de Vence, et son épouse, de Claude Joyard, présidente de l'association Lire à Vence, de Claire Verrat-Ferraia, directrice de la médiathèque, de Patrice Delbourg, auteur et de Jean Sylvain Cabot, membre actif de Lire à Vence.

Marcel Orengo

VENCE

Le 4 septembre 2021

Causerie-lecture à la Galerie Chave

autour de Henri Calet

Hommage à Henri Calet par les lecteurs de ''Lire à vence'', Patrice Delbourg, Jean-Sylvain Cabot, Claude Joyard. Au saxophone Julien Perrez.

  Le Festival littéraire & 9ème SALON du LIVRE fut l'occasion de rencontrer les Editions "Des LIVRES et du REVE" présidées par Angie Lollia qui nous a permis de découvrir l'auteure Océane Valentin qui vient de publier le 1er Tome de "La Reine de Cendre".

  Un premier roman prometteur pour cette jeune auteure aux multiples talents. Dans ce roman fantastique, Océane Valentin nous entraîne dans son monde imaginaire pour notre plus grand plaisir.

  Au programme de cette saga, suspens, aventures palpitantes et batailles épiques. Rappelons que notre jeune auteure, Océane Valentin, a participé avec son équipe de comédiennes et comédiens, à la 7ème édition du MARATHON DU FILM qui s'est tenu à Vence du 19 au 28 Août, au cours duquel a été réalisé la bande annonce de son roman "La Reine de Cendre", dont voici le lien : https://youtu.be/_dvFj-1blZM

Bruno FIORENZONI

Une soixantaine d'auteurs, d'éditeurs, d'illustrateurs, d'artisans d'art du livre... y ont participer. Des romans, des livres d'artistes, de la poésie, de la bande dessinée, de la littérature jeunesse, des romans historiques, des biographies, des polars, des revues, des carnets... Des entretiens, des dédicaces, des conférences, des ateliers, des jeux littéraires, une dictée, des lectures, des accompagnements musicaux, une exposition, des combats moyenâgeux, tout était réuni pour faire de ce "Festival littéraire & 9ème SALON du LIVRE" un lieu de rencontres intergénérationnelles qui n'a pas manqué de faire se côtoyer jeunes et moins jeunes qui ont pu se retrouver côte à côte pour participer à une dictée orchestrée par Jean-Sylvain CABOT, ou encore participer au Quizz "Questions pour un Vençois" animé par Julien LEPERS. Bienvenue à ce magnifique "Festival littéraire & 9ème Salon du Livre" !!!

Bruno FIORENZONI

Interview de Sigolène VINSON, invitée d'honneur. La romancière, née en France, a vécu plusieurs années de son enfance dans la Corne de l'Afrique, à Djibouti. Sa vie d'adulte ? De-ci de-là, de Paris à la Corse...

D'abord avocate, comédienne, puis romancière, faisant parfois un petit tour du côté de la presse écrite... Auteure de plusieurs romans.

Né en 1955 dans le bocage normand, il grandit dans la banlieue parisienne. Après des études d'histoire de l'Art et de Cinéma, passionné de musique, il travaille à "Rock & Folk" jusqu'en 1985. Il publie aux éditions Le Mot et le Reste. Divers ouvrages sur le monde de la musique.

Né à Paris, enfance à Vence dans une famille de fleuriste mandataire, Patrice Delbourg se tourne très tôt vers le journalisme et publie parallèlement une soixantaine d'ouvrages dont de nombreux recueils de Poésie. Il obtient le prix Apollinaire, le prix Max Jacob et le prix Antonin Artaud.

Un auteur rencontré au Festival littéraire & 9ème SALON du LIVRE, Place du Grand Jardin, qui s'est tenu à Vence les 4 & 5 Septembre 2021.

Pascale Rault-Delmas fait des études de langue et effectue toute sa carrière professionnelle à Air France, ce qui lui a permis de beaucoup voyager. "La compagnie des livres" est son premier roman avec lequel elle a participé au concours littéraire de Femme actuelle 2015

Ghislaine GIOANNI est professeur de communication à l'Université de Nice. Elle est aussi conteuse sur butai. C'est un petit théâtre japonais où elle fait défiler des images. Elle est conteuse pour les enfants et a voulu écrire des livres de jeunesse. Ces livres sont écrits en Français, Anglais et Italien.

A l'occasion du Festival littéraire & 9ème Salon du Livre, qui s'est tenu à Vence, Place du Grand Jardin, les 4 et 5 Septembre 2021, Jacques Fournée, des éditions "La Gaudoise", nous a présenté son équipe, auteure de nombreuses publications :

- Marie-Agnès Courouble

- Christine Bernard

- Alinas Ghimis

- Michel Arlhac

- Stéphane Sylandre

- Luc Massardier

- Renaud Peccoux.

Après des études de droit à Nantes, Hugues POUJADE fut pigiste pour des journaux et s'est intéressé à la littérature française des années 20 et aux écrivains voyageurs. Il a ensuite cédé à ceux qui lui demandaient pourquoi il n'écrivait pas de polar. Il a écrit "Coup de sang à la Marina", puis un deuxième "Vous avez le droit de garder le silence", qui ont Villeneuve-Loubet en toile de fond.

Pendant le Festival Littéraire & 9ème Salon du Livre qui s'est tenu Place du Grand Jardin, à Vence, les 4 et 5 Septembre2021, les éditions "Des Livres et du Rêve" dirigées par Angie LOLLIA, nous ont permis de découvrir des auteurs et comédiens de qualité : - Océane Valentin nous a présenté son tout nouveau roman fantastique "La Reine de Cendre" - MoPi, illustratice de BD, nous a dévoilé sa première bande dessinée, PIZZLY Le Septième Continent - Jérôme Segguns nous a dévoilé son nouveau thriller ésotérique EL Océane nous a présenté Nicolas Devergie, illustrateur talentueux, ainsi que les comédiens des Archers du Malvan, dirigés par Patrick Taguena, pour la réalisation du court métrage de "La Reine de Cendre". Merci à tous et à Angie LOLLIA de nous permettre de partager leur univers.

A l'occasion du Festival littéraire & 9ème Salon du Livre qui s'est tenu Place du Grand Jardin à Vence les 4 & 5 Septembre 2021, Michel JOYARD, artiste Peintre, Graveur, Sculpteur et auteur nous a fait découvrir quelques unes de ses créations en accord avec la poésie autour de RIMBAUD, BAUDELAIRE. Il nous fait partager ses émotions de vie illustrées d'images brouillées. Certains ouvrages sont illustrés de monotypes, procédé d'impression sans gravure qui produit un tirage unique.

A l'occasion du Festival littéraire et 9ème Salon du Livre qui s'est tenu Place du Grand Jardin, à Vence, les 4 et 5 Septembre 2021, nous avons eu le plaisir de rencontrer l'auteur de romans policiers, Jean-Pierre YVORRA, qui nous a fait partager la passion de ses écrits.

L'occasion de ce Festival littéraire & 9ème Salon du Livre qui s'est tenu Place du Grand Jardin, à Vence, les 4 & 5 Septembre 2021, de rencontrer Ophélie FALINE, auteure de romans autour du Médiéval Fantastique.

A l'occasion du Festival littéraire et 9ème Salon du Livre qui s'est tenu sur la Place du Grand Jardin, à Vence, les 4 et 5 Septembre 2021, nous avons pu rencontrer la journaliste/chroniqueuse Lilas Spak qui nous présente ses 23 chroniques décapantes illustrées par des dessins de l'artiste niçoise Virginie Broquet qui pour l'occasion a créé une aquarelle, en couverture, représentant Lilas Spak devant le palace fétiche de Nice et de l'artiste : le Négresco

Dans les allées du Festival littéraire et 9ème Salon du Livre qui s'est tenu Place du Grand Jardin, à Vence, les 4 et 5 septembre 2021, nous avons croisé l'auteur Jacques Alessandra qui nous a fait découvrir son nouveau polar, "Béton fatal", dont l'histoire se trame sur la Côte d'Azur : du Vieux-Nice à Riquier, de Cannes à Grasse, d'Ilonse à Valbonne, de la guerre d'Algérie à la guerre d'Espagne, ...

"Brigade anti-criminalité - Les hommes de l'ombre". Récit écrit par Jacky REFALO qui a passé 12 ans au sein de la brigade anti-criminalité d'une circonscription de police des Alpes-Maritimes. Il nous décrit son expérience au quotidien dans cette unité. Il rend hommage à ses collègues qui, malgré les mauvais équipements et les sous-effectifs, donnent le meilleur d'eux-mêmes.

Yvan TETELBOM nous présente, à l'occasion du Festival littéraire & 9ème Salon du Livre, qui s'est tenu à Vence, Place du Grand Jardin, les 4 & 5 Septembre2021, son roman intitulé "Une douce sensation d'étrangeté au monde". Il y arpente les territoires de la philosophie, de la politique, de la guerre d'Algérie et ses conséquences, de l'intégrisme religieux, de la violence en prison. La mort est omniprésente. Le lecteur est entraîné et bercé entre vie réelle et vies supposées où se glissent des personnages ubuesques, shakespeariens, désincarnés.

Rencontrée au Festival littéraire & 9ème Salon du Livre, Place du Grand Jardin, à Vence, du 4 et 5 Septembre 2021, la romancière et journaliste Joëlle Delange. Fervente amie de nos amies les bêtes, elle publie des ouvrages surtout pour les enfants, plaidoyer pour la protection animale, contre les cirques.

La maison d'édition Elix (Entreprendre) vient de publier un livre jeunesse, qui a pour thème les aventures d'un jeune garçon niçois et de sa famille, utilisant quotidiennement des expressions locales. L'auteure est Sabrina Dailliez. Maeva NICOLO nous fait également découvrir les publications de Christian MARIA, des polars historiques, et ses derniers romans.

Annette LELLOUCHE, rencontrée au Festival littéraire & 9ème Salon du Livre, Place du Grand Jardin, à Vence, les 4 et 5 Septembre 2021, nous a fait découvrir son aventure littéraire, avec quelques poésies, avec ses récits de "Femmes" où se mêlent l'amitié, l'amour, le rêve, les voyages.

Après une vie dans les espaces vers de Villefrance-sur-Mer et de Menton, Paul Rousguisto s'est reconverti dans le maraîchage sur la propriété familiale de Vence, où il écoule sa production sur le marché. Auteur contemporain, amoureux de la nature, il aime franchir l'espace et le temps de la terre et du ciel. Semblable à un fantôme arc-en-ciel, de son pas de paysan provençal, il sème avec ses mots, son champ d'étoiles dans l'univers de son amour pour vous

Marilyne BERTONCINI, enseignante, poète et traductrice, codirectrice de la revue numérique Recours au Poème, à laquelle elle participe depuis 2012. Elle nous présente "La Noyée d'Onagawa". Son éditeur, Franck BERTHOUX.

A l'occasion du Festival littéraire et 9ème Salon du Livre qui s'est tenu Place du Grand Jardin à Vence, Julien LEPERS, en présence de Régis LEBIGRE, Maire de Vence, a animé le "Quiz pour un Vençois". Quiz qui a remporté un vif succès auprès du public, avec des questions de la vie vençoise, historiques, musicales, géographiques et autres ...

TOURRETTES

Le 5 septembre 2021

Le Marché des Potiers

  De nouveau, le marché des potiers a retrouvé sa place au village avec ses habitués, exposants et visiteurs.

  L'étendue du choix, couleurs et formes était impressionnant d'un stand à l'autre. Il y en avait vraiment pour tous les goûts comme ces représentations des statues de l'île de Pâques ou ces cerveaux finement dentelé...

  Nous vous proposons un petit tour dans ce marché et quelques informations données par les artistes.

Marcel Orengo

VENCE

Le 4 septembre 2021

La Fête de Sainte-Colombe

 

En ce début du mois de septembre, comme à l’accoutumée, habitants et amis du quartier de Sainte-Colombe se sont retrouvés pour célébrer leur sainte patronne.

La messe, célébrée par le Père Stanislas, a été ponctuée par les chants et le son des galoubets et tambourins de la Brissaudo et lo Cepon.

                                                                                                                                                Jean Seguin

TOURRETTES

Le 4 septembre 2021

Journée des Associations

Sous un soleil de plomb les présidents et adhérents des associations se sont retrouvées sur le parking de la place de la Libération.

Pour les visiteurs désireux de trouver une activité le choix était vaste : sportif, ludique ou bien encore religieux...

Nous remercions les personnes qui ont bien voulu répondre à nos questions.

Marcel Orengo

VENCE

Le 1er septembre 2021

Théâtre de Rue à Vence

 

On ne sait qui ils sont, on ne sait d'où ils viennent, on ne sait qui les a invités. Mais ils sont là, joyeux et enthousiastes, jouant de la guitare, de l'accordéon ou de la trompette.

Ils déambulent dans la Cité Médiévale puis s'arrêtent Place Clemenceau. Personne ne leur a dit que l'acoustique n'était franchement pas adaptée au théâtre.

Alors ils finissent Passage Cahours. Ils nous plongent dans la mythologie grecque agrémentée d'allusions à l'actualité. Héra, Iris, Zeus ou Hermès : les spectateurs et surtout les enfants sont contents de réviser en musique.  

France-Hélène - La Courge