ACTUALITE SEPTEMBRE 2017

VENCE

Le 30 septembre 2017

                       Fête du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur

 

Le 1er mars 1967, Charles De Gaulle signait le décret menant à la création des Parcs Naturels Régionaux,  50 ans plus tard la France en compte 51,  disséminés sur l’ensemble de son territoire. Leur mission principale consiste à protéger et à gérer le patrimoine naturel, culturel et paysager. Mais ils contribuent également au développement économique et social, participent à l’aménagement du territoire, s’engagent dans des projets innovants, et accueillent et informent le public. 2017 est aussi l’anniversaire du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur (PNR) qui fête ses 5 ans d’existence. Il regroupe aujourd’hui 45 communes des Alpes-Maritimes, dont Vence où se déroulait cette année la fête du Parc. 
A cette occasion, le parc de La Conque accueillaient de nombreux stands où les visiteurs pouvaient  s’informer sur les différents villages du PNR, la biodiversité, la protection de l’environnement, l’agriculture, les constructions écologiques ou encore sur un projet d’écocentre proposé par l’association Nature et Vous. Artisans et producteurs locaux présentaient leurs réalisations et récoltes en tout genre, de quoi régaler les yeux et les papilles !
Diverses animations émaillaient la journée, tels que des ateliers d’initiation aux techniques écologiques ou artistiques, des projections, une chasse au trésor, des activités pour les enfants, etc. Des sorties et des randonnées thématiques dans les rues de la ville et au Col de Vence complétaient un programme déjà riche. L’année prochaine la fête se tiendra à Gréolières.

 

Jusqu’au 28 octobre, dans le cadre du « Mois des Parcs Naturels Régionaux », des manifestations et des visites sont proposées dans l’ensemble de la région PACA, pour plus d’informations : http://www.pnr-prealpesdazur.fr/ et http://www.regionpaca.fr/le-mois-des-parcs-naturels-regionaux/ .

 

Isabelle Seguin

Présentation de la fête par Sylvie Daviller, chargée de projets animation territoriale au PNR, tour des stands, introduction au projet d’écocentre par Flavie Schryve, présidente de l’association Nature et Vous, et à l’écoconstruction par Cédric Renaudin, menuisier écoconstructeur, Habitat paille 06.

« A la découverte des sauvages de ma rue » par Fabrice Hendrikx, une des sorties proposées durant la journée.

Discours inaugural en présence de Catherine Le Lan, maire de Vence, d’Eric Mele, président du Parc Naturel des Préalpes d’Azur et maire de Gourdon, d’Anne Satonnet, conseillère départementale et représentante de Charles-Ange Ginésy, président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, de Dominique Estrosi Sassone, sénatrice, de Loic Dombreval, député, de Jennifer Salles-Barbosa, conseillère régionale et présidente de la commission « tourisme », et de nombreux maires et élus du département.

Dans le cadre des hommages rendus à Witold Gombrowicz et publiés ci-dessous, nous vous invitons à relire l'article de Claude Joyard

 Rencontre avec Rita Gombrowicz

 « Une vie, une œuvre littéraire : Witold Gombrowicz »

[28 mai 2016]

lire l'article ICI

VENCE

Le 25 septembre 2017

Parrainage à  la villa  Alexandrine

         La villa Alexandrine recevait les étudiants de l'Université de Nice-Sophia Antipolis pour la cérémonie de dévoilement de l'affiche  et le parrainage de la promotion 2017 "Witold Gombrowicz".

Jean Seguin

VENCE

Vendredi 22 septembre début des évènements Gombrowicz à la  médiathèque municipale 

Exposition d’affiches « Gombrowicz en Pologne » appartenant à madame  Rita Gombrowicz.

De belles affiches graphiques et colorées dues aux talents de  graphistes polonais réputés dans ce domaine et celui du dessin animé,  trop méconnus ici. Une affiche tout de même de Jean-Charles Blais  datée de 1992, pour une exposition au château des Villeneuve, et qui  témoigne des préoccupations municipales successives pour ce Grand  Ecrivain qui a vécu cinq années dans notre ville.

À 15h45, Yves Ughes, poète et conférencier nous a donné 32 mn de : «  faisons la fête autour de l’œuvre pour entrer de plain-pied dans  l’œuvre de notre Grand Ecrivain Polonais », en présence de Rita  Gombrowicz et d’une importante délégation polonaise.

Avec, aussi le talent de comédien que nous lui connaissons, Yves  Ughes nous a mis en joie, et bien servi l’auteur, avec les titres  carnavalesques, titres de ses romans qui nous étonnent, ainsi «  l’amour compote … » … Witold Gombrowicz est un écrivain qui ne  cherche pas à plaire, son univers est parfois rude, absurde, mais au  cœur de la modernité …

Son théâtre : « Yvonne princesse de Bourgogne » : un décor abîmé, une  héroïne muette durant toute la pièce … Il faut accepter d'entrer  dans l’œuvre sans préjugés ni schémas conventionnels …

Yves Ughes nous propose « un carottage spéléo » pour entrer dans son  roman Ferdydurke, il y parle de la Pologne qui ne l’a pas toujours  aidé …

La traductrice du Président du Conseil Polonais, lui a élégamment  épargné les passages fâcheux pour une célébration avec une certaine  pompe, et le financement important de l’Etat Polonais !


Pour finir, notre poète et conférencier toujours en verve, nous  propose une interview imaginaire « une vraie fausse interview » mais  avec des réponses authentiques de Witold Gombrowicz puisées dans un  livre de Dominique Roux. « Je me méfie des théories, des passoires où  passe la vie … Je suis un artiste, l’artiste ne raisonne pas, il se  défoule … »

L’œuvre traite le questionnement permanent  de l’irrespect, la  bêtise, le sarcasme, l’invective, le crétinisme, « la cuculisation du  monde » …Pose, jeu de l’écrivain ?  Et « cui cui cui » fin du roman  …  Et ça n’est pas triste et même jubilatoire, le mieux c’est de lire  Witold Gombrowicz, pas seulement un atout touristique pour Vence !

Toutes les œuvres de notre Grand Auteur, nominé pour le Nobel de  littérature, sont accessibles à la médiathèque, donc aucune excuse  pour ne pas le lire. Les titres sont aussi disponibles en livre de  poche.
Joy 

VENCE

Le 30 septembre 2017

«Comme un parfum d’opérette», proposé par l’association Parfums d’arts

 

Dès l’entrée, un bon point : vous trouvez à votre place, un petit dépliant, vous donnant le programme de la soirée, complété par de courts résumés sur les 13 opérettes, très connues,  de leur sélection, telles que La Périchole, La Vie Parisienne, La Grande Duchesse de Gérolstein, les Contes d’Hoffmann, La Veuve Joyeuse, Ciboulette, etc…

Au total, 19 extraits, avec la primauté pour Offenbach qui affiche 10 titres.

Sur scène, ensemble ou alternativement, 2 sopranos, Marie Caroline Lafay et Anne Françoise Laussu, 1 mezzo- soprano Laurence Michel et 1 baryton Pascal Plantureux, accompagnés par Pascale Besson au piano, dans des costumes de scène diversifiés.

Deux intermèdes musicaux assurés par Pascal Besson au piano et la jeune Deborah Besson au violoncelle : Une valse sentimentale de Tchaïkovski et La romance de Marie de Varney.

Un final : Barcarolle, extrait des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, par les 4 voix, auxquelles se sont ajoutées, à l’invitation du baryton, les voix de nombreuses personnes dans la salle.

Un public qui a rempli toute la salle, et malgré l’heure tardive, même quelques  jeunes enfants accompagnant les parents. Peut-être de futures vocations.

Un spectacle d’1 h ½, sans temps mort, qui se termine par une invitation à partager un verre en compagnie des artistes.

J’ai aimé l’engagement des interprètes,  autant sur le plan vocal que sur leur attitude et les expressions de leur  visage pour  faire découvrir leurs personnages.  Des applaudissements particulièrement nourris pour les interprétations de la « Veuve d’un colonel », extrait de la Vie Parisienne,  le « Duo de la mouche », extrait d’Orphée aux enfers, ou bien encore pour l’Air de la griserie, extrait de La Périchole, tous d’Offenbach.

Danielle Vallée

VENCE

Le 27 septembre 2017

Lisandro Cuxi à  l'espace culturel Leclerc

        Mercredi après-midi, l'Espace culturel Leclerc recevait Lisandro Cuxi, gagnant de la sixième saison de The Voice, pour un showcase et une séance de dédicaces à l'occasion de la sortie de son album «  Ma bonne étoile ». De très nombreux fans ont investi les lieux pour écouter le jeune et sympathique chanteur. Suite à sa prestation, il s’est volontiers prêté aux demandes de dédicaces et de selfies.  Il aura sans nul doute conquis les cœurs par son talent mais aussi par sa gentillesse et sa disponibilité.

Isabelle Seguin

VENCE

Le Samedi 23 Septembre 2017 

Piotr Anderszewski à la Cathédrale

 

Dans le cadre des échanges franco-polonais inhérents à l'inauguration de la Villa Alexandrine, les Concerts Syrinx ont reçu le pianiste Piotr Anderszewski de renommée internationale, et qui la mérite bien.  C'est ainsi que le magnifique Steinway installé au pied de l'autel a résonné des Sonates de Mozart et des Mazurkas de Chopin. Piotr s'est vu vu remercier d'une « standing ovation », ses compatriotes étant venus nombreux l'applaudir. A part les fidèles de Syrinx, où étaient donc les  Français ?   Au Cantemerle !!

France-Hélène

Samedi 23 septembre

 « Deux en un »

1) OUVERTURE de l’Office de Tourisme au rez-de-chaussée. Karel Boulogne directeur de l’O.T. ouvre le bal avec un discours de présentation des lieux et des acteurs du tourisme à Vence. Se succèdent ainsi Catherine Le Lan, maire de Vence, M.P. Allard adjointe au tourisme, Loïc Dombreval notre député, le Préfet et le sous-préfet des Alpes Maritimes … Chacun a pu admirer l’aménagement des lieux pour l’accueil des touristes et des Vençois, et le confort du personnel.

2) OUVERTURE de l’espace muséal dédié à Witold Gombrowicz et visite de toute la villa Alexandrine réhabilitée, c’est beau ! « La belle endormie » bâtie en 1911 est à nouveau pimpante, mais Alexandrine Magdeleine Audibert l’heureuse propriétaire qui lui a donné son prénom, va être éclipsée au profit de « villa Gombrowicz » tant le lieu porte désormais l’affirmation de son prestigieux locataire.

Après de nombreuses velléités municipales successives : un protocole de partenariat entre la ville de Vence et le Ministère de la Culture et du Patrimoine National de la République de Pologne est signé à Varsovie le 6 février 2017. Cet accord est enfin celui qui permet de concrétiser le projet. Le chantier a duré un an, le résultat est spectaculaire. L’édifice a été rénové sur quatre niveaux, la façade classée, ravalée. Les fresques des plafonds et la frise extérieure, ont été repeintes et restaurées à l’identique par les élèves de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie. Un bel exemple d’une coopération européenne réussie. Les grilles extérieures ont été restaurées, une terrasse a été ajoutée, permettant une optimisation de l’espace pour de futures manifestations…

Au deuxième étage voici l’ESPACE MUSÉAL WITOLD GOMBROWICZ

Rita et Witold Gombrowicz ont habité la villa durant cinq ans. C’est ici qu’il a écrit « Cosmos » et une partie de ses mémoires. M. Adam Orlewicz de l’Institut de muséologie de Varsovie, a conçu la scénographie avec une sobriété de moyens : des photos de l’écrivain, des citations, des livres.  Une mise en scène contemporaine, d’une grande élégance. Le jeu des miroirs sublime l’espace et nous renvoie à l’infini le visage de Gombrowicz, personnalité complexe, intellectuel révolté, provocateur, sérieux, drôle. Nous pouvons même tourner les supports avec trois faces de portraits et une de citations, les miroirs reflètent à l’infini son image et ses écrits. Il ne pourrait plus dire « Il n’y a ni lieu ni place pour moi, je suis sans feu et sans abri au point qu’il me semble habiter.
non pas cette terre, mais plutôt une planète à part » Gombrowicz est bien chez lui, dans cette demeure qu’il a quitté le 24 juillet 1969.Une petite pièce recouverte de miroir met en valeur des livres de son œœuvre, avec un effet là aussi très esthétique et de démultiplication de l’espace !

Adam Orlewicz réussi à nous faire entrer dans la pensée et l’univers de cet écrivain insolite qui se plaisait à dire « Je ne suis rien, je peux tout me permettre » sans doute une posture, il avait une haute idée de lui- même, son narcissisme s’en trouve magnifié dans ce lieu. …

Journal tome Un : 1953 – 1958

Lundi
Moi
Mardi
Moi
Mercredi
Moi
Jeudi
Moi

De belles photos le montrent avec Rita rayonnante de bonheur. Les visiteurs peuvent voir son bureau et la correspondance entretenue avec Dubuffet un grand artiste présent à Vence en ce temps-là. …

Ce lieu abrite l’Institut Gombrowicz, présidé par Rita Gombrowicz, sa veuve, qui s’est battue sans relâche pour la reconnaissance de l’œuvre de son mari. Un partenariat est scellé avec l’Institut Adam Mickiewicz sous le patronat du Ministère de la Culture et du Patrimoine Polonais.

Espérons que ce nouveau lieu de la distinction culturelle à Vence, sera visité par ses habitants, on ne peut que se réjouir de cette grandiose réalisation qui devrait susciter l’intérêt des touristes.

Ne pas oublier de se référer à l’œuvre de ce Grand Ecrivain, pas toujours facile à aborder, mais il faut entrer dans son univers …Tous ses titres sont à la médiathèque de Vence, et en livres de poche, donc aucune excuse pour ne pas faire un effort de découverte.
Bonne lecture.
Joy

LA COLLE SUR LOUP

Les 10 et 11 septembre 2017

Plongez-vous dans les années 1900 le temps d’un week-end !

 

Au cœur du village, La Colle-sur-Loup a rendez-vous avec son passé.
Pour cette 24ème édition « La Colle Autrefois » retrouvez les temps forts qui font de cette fête un moment inoubliable : démonstrations et animations de métiers d’antan, ateliers manuels pour redécouvrir les produits d’autrefois, musiques traditionnelles et danses folkloriques, marché des artisans, saynètes provençales, jeux d’antan... Ainsi que de nombreuses nouveautés qui ponctueront ces journées au cœur de la Provence du début du XXème siècle UNE FÊTE À VIVRE !
Toutes générations confondues, Collois et visiteurs redécouvrent chaque année en fin d’été avec nostalgie et fascination, le temps d’un dimanche, le quotidien de leurs aïeux.
Du forgeron au maître d’école en passant par le rémouleur ou les lavandières, une cinquantaine de métiers d’autrefois est à l’honneur dans l’environnement préservé de La Colle-sur-Loup village à l’occasion de la fête des métiers d’antan.

La Colle Autrefois vous propose une expérience à vivre, pour la première fois sur deux journées pour en profiter pleinement !

Emmanuèle Pillard - Le Breton 

VENCE

Le 23 septembre 2017

CAFE LITTERAIRE

 

Au Café Littéraire à la Médiathèque Municipale, en ce samedi, autour de l’animatrice, nous sommes seulement six personnes : quatre femmes et deux hommes. Ordinairement, nous sommes beaucoup plus, mais aujourd’hui un évènement d’importance se passe à Vence : l’inauguration de la Villa Alexandrine rénovée , alors foin du Café Littéraire et place à la grande foule du Grand Jardin.

 

Le thème de ce 23 septembre porte sur  « LES ANIMAUX ».

 

Quatre livres ont été présentés sur ce sujet :

  • « Quand les éléphants pleurent – La vie émotionnelle des animaux » par Jeffrey Moussaieff Masson et Susan Mac Carthy chez Albin Michel

    • Cet ouvrage montre la vie émotionnelle des animaux et pose la question du comportement de l'homme à leur égard. Ce livre  devrait interpeler nos consciences. Au XXIème siècle, il se pratique hélas encore des tortures et autres aberrations sur des êtres vivants, doués de sensibilité. Il est urgent que l’être humain évolue vers plus de respect de toute forme vivante.

[Lire la suite  ICI ]

VENCE

Les 22, 23 et 24 septembre 207

LA DIVINE MISS V

Théâtre de l’Avant-Scène

 

J’ai réservé ma place pour ce dernier jour, sage précaution, suite à ma déconvenue de la  veille.

Qui est cette divine Miss V ?  V comme VREELAND. Diana VREELAND. , ex-directrice du grand magazine Vogue,  qui, brutalement licenciée, a décidé de faire le tour de quelques capitales pour redonner un nouvel élan à une carrière où elle pourra appliquer son postulat «  Je n’aime pas travailler. Je n’aime que rêver. Le travail, n’importe qui peut le faire ».

 

Une forte personnalité, qui oscille entre le snobisme, l’anticonformisme, l’excentricité, la flamboyance et une débordante imagination, magistralement interprétée par la comédienne Françoise Grandvoinet, qui sait à merveille se mouvoir, sur une scène minuscule, dans un décor évocateur du style de vie du personnage, paravent laqué, méridienne, platine et disque de Madonna, bouteilles d’alcool, cigarettes et briquet, sans oublier le journal le NEW YORK POST et bien sûr ce téléphone en bakélite noir à cadran. Une performance de Laurent Arnaudo pour la mise en scène, sur un texte de Mark Hampton et Mary Louise Wilson.

Danielle Vallée

SAINT PAUL DE VENCE 

Le 21 septembre 2017

Exposition « Une Rencontre » entre

QUOPAT, sculpteur et DARTCHO, peintre.

 

Une explosion de couleurs à la Vieille Forge

 

« Qopat », peintre et sculpteur, membre du Cercle des Artistes de Saint Paul depuis deux ans déjà, a invité une artiste peintre « Dartcho », à accrocher ses œuvres aux cimaises de la Vieille Forge.

Entre eux deux ce fut un « coup de foudre artistique ».

Les sculptures de Qopat et les tableaux de Dartcho se côtoient dans une magnifique harmonie de couleurs, une belle rencontre.

« Une couleur, un sentiment, une matière, tout est susceptible de m’amener à l’inspiration quand le pinceau guide ma main ; sur la toile se dessinent des animaux, des fleurs, des paysages ou des formes abstraites », dixit Dartcho.

« Régates », « Lévitation », « Univers »… huiles sur toile et techniques mixtes sont, ici, les thèmes de son art.

Lire la suite ICI

VENCE

Les 16 et 17 septembre 2017

5è Rendez-Vous des Éditeurs et de leurs Auteurs

 

La place du Grand Jardin accueillait sous un beau soleil de fin d’été le cinquième Rendez-Vous des Éditeurs et de leurs Auteurs. Une cinquantaine d’exposants : romans, carnets de voyages, éditions régionales, littérature jeunesse, polars, poésie, livres d’art... ainsi que des animations, des ateliers, des entretiens, des lectures et des signatures.
 

Manifestation organisée par les associations Lire à Vence et Podio avec Olympia ALBERTI, invitée d’honneur,  et la participation de Alex Benvenuto, Philip Le Roy et Paul Rasse.

 

Alex Benvenuto a conduit une déambulation : Sur les pas de Matisse et visite du Musée.

 

En exclusivité nous vous présentons une interview de Olympia Alberti dans les salons de l’hôtel Diana. Elle répond aux questions de Yves Ughes sur son enfance, son amitié avec Marguerite Duras, son œuvre et ses approches littéraires.

Marcel Orengo

TOURRETTES

Le 17 septembre 2017

Fin d'étape à la salle des fêtes

Le club Rotary Cagnes Grimaldi a, pour la deuxième année, terminé son rallye-surprise par un repas à la salle des fêtes du village.

Après avoir répondu aux questions particulièrement ardues cette année, les concurrents ont découvert des sites variés à La Colle-sur-Loup, Roquefort-les-pins et Biot.

Mais la récompense les attendait à la cité des violettes avec un repas provençal, daube à la polenta, concoctée par Barthélémy, et une super tombola aux prix nombreux et de qualité. Avec une animation musicale réalisée par Marie-Ève.

Valérie Titon, présidente du club, rappelle dans notre film les engagements du Rotary et, plus particulièrement, ceux de l'association cagnoise.

Marcel Orengo

VENCE

LA PALOMA

 

                La Paloma... Ce n’est pas qu’une danse. C’est le 7 juillet 2016, pour la première soirée des Nuits du Sud, que Monsieur et Madame Abadie s’installent place du Grand Jardin ; ce lieu le plus central, le plus animé et le plus convivial de la cité  des Arts, la jolie ville de Vence. Une place dont l’écrivain Albert Paraz disait qu’à quelque heure du jour – et de la soirée à la belle saison aurait-il pu ajouter – il était certain de rencontrer un ami.

                Une terrasse nouvellement baptisée « La Paloma », référence colorée à l’Espagne dont est originaire Madame Abadie.

(...)

Lire la suite  ICI

VENCE

Le 17 septembre 2017

Premier concert Syrinx de la saison

 

Archipleine est notre cathédrale pour ce 1er concert. L'Orchestre de Chambre du Philharmonique de Nice est monté spécialement dans le cadre des Estivales du Conseil Départemental, pour les concerts Syrinx. Dirigé par une toute jeune violoniste mais néanmoins virtuose Violaine Darmon, l'orchestre propose des œuvres de Joachim Turina, puis de George Gershwin qu'on ne présente plus et de Nino Rota qui collabora avec Visconti et Coppola.

Suit un adagio de Samuel Barber qui monte dans les aigus et un Tango Argentin de Piazzola. Petit cadeau de fin de concert : « Summer Time » du même Gershwin. Notre Cathédrale peut même être fière d'avoir reçu 320 visiteurs dans le cadre des journées du Patrimoine pour le plus grand plaisir de notre ami Jacques Chave.

France-Hélène

VENCE

Le 17 septembre 2017

Vide-grenier sédentaire... Mais Nomad !

 

Beaucoup de chineurs, sous un grand soleil mais dans un fort vent, aujourd'hui au parking de la Rousse à Vence pour le vide-grenier au bénéfice de Nomad.

 

NOMAD l’aventure solidaire est une association Loi 1901 à but non lucratif. Créée en 1986, elle regroupe aujourd’hui une centaine d’adhérents et une vingtaine de membres actifs tous bénévoles.

 

C'est une association apolitique, non confessionnelle agissant dans un souci de transparence, d’honnêteté financière et intellectuelle. 

Elle œuvre pour le respect des droits fondamentaux:- Soutenir les populations fragilisées socialement, moralement ou économiquement, 

- Accompagner, Favoriser un groupe humain dans son développement, 

- Agir Ensemble dans l’échange, le partage, l’écoute…

 

Les interventions se situent essentiellement dans le domaine du développement mais aussi ponctuellement dans les actions humanitaires d’urgence. La finalité est de mener, en partenariat avec les acteurs locaux, un projet jusqu’à son autonomie.

 

Un peu d'aide pour l'association, du débarras d'objets devenus inutiles pour les exposants et des acquisitions à petits prix pour les chineurs.

Une belle journée Vençoise.

 

Emmanuèle Pillard - Le Breton 

GATTIERES

Le 10 septembre 2017

La fête de Notre-Dame-du-VAR

Précédée par la statue de la sainte, une procession, partie de l'église Saint-Nicolas, a traversé le village et emprunté l'ancien chemin qui mène à la chapelle de Notre Dame du Var. Cette marche traditionnelle d'un peu plus de deux kilomètres a été suivie par de nombreux Gattièrois qui ont rejoint le cortège tout au long du parcours. Ils ont ensuite pu assister à la messe célébrée par le Père Gibelin.
À la fin de l’office, tous se sont retrouvés pour un verre de l'amitié offert par la communauté catholique de Gattières.

Le comité des fêtes, présidé par le nouveau président, Philippe Bordon,  aidé par une équipe de bénévoles et les services municipaux ont aménagé un espace gracieusement prêté afin d’organiser un aïoli. Ce sont cent soixante personnes qui ont pu déguster ce plat typique du midi préparé par Roger Fenech et ses aides cuisiniers .   

                                                                                               Jean Seguin

SAINT-PAUL

Poétiser le quotidien...

Vient de se terminer l'exposition  de Chantal Cavenel, à la Vieille Forge,

                     "Poétiser le quotidien"  

accompagnée d'une Performance musicale 

                    "Le chant des voyelles", 

un art conceptuel avec une Installation en Musical Moving Paintings, des compositions musicales, des peintures sur toiles et voiles, des créations design...

Un Art du ressenti pour célébrer, exprimer, révéler et inventer …un monde plus poétique. 

Pour ceux qui ont loupé l'exposition, on peut voir et revoir ce travail d'une vraie poétesse de la couleur et ses performances sur 
http://www.poam-musiquevideo-stpauldevence.com

[photos : Danièle Capes & Chantal Cavenel]

LE 9 SEPTEMBRE 2017

Forums des associations

 

Chaque année, la rentrée est l’occasion de s’inscrire pour de nouvelles activités qu’elles soient sportives, culturelles, orientées vers la jeunesse, l’humanitaire ou le social...

Les différentes activités seront classées par thématique (culture, sport, famille, musique, action sociale, citoyenneté, environnement…) avec de nombreux bénévoles présents sur les stands et des démonstrations. 

Tout le bassin vençois n’a pas dérogé à cet évènement. Nous nous sommes rendus à Saint-Paul-de-Vence, Tourrettes-sur-Loup et Vence pour donner un aperçu de ces diverses activités.

Si la météo était favorable en matinée, il n’en a pas été de même l’après-midi où de gros nuages sont venus perturber la fête, fort heureusement les visiteurs ont choisi de venir la première moitié de la journée.

VENCE Les 2 et 3 septembre 2017

L'Art en Place


Vence, cité des Arts, porte bien son titre aujourd'hui. Place du Grand Jardin se dressent de blanches tentes qui abritent des œuvres d'art, créées par des artistes vivants, sympathiques et parfois présents sur leur stand. On peut y admirer tant des peintures que des photos, mais également des sculptures, des poteries, des gravures sur pierre, des émaux et des vitraux .

 

Parfois même, on se laisse surprendre par des œuvres qui mêlent toutes ces disciplines. Aux vilaines courges qui ont rebaptisé Vence, « cité des barbouilleurs et du tatapoume », je dirais : « Regardez le film, enchantez-vous » . Jean-Jacques Cary a convié 52 artistes pour cette XIV° édition, François Mauplot, Cat G, Laurent Gerbert et tant d'autres....

France-Hélène

SAINT JEANNET

Saison estivale 2017


Service Tourisme et Culture de Saint-Jeannet
Une belle saison estivale vient de se clôturer pour le village de Saint Jeannet. Tout l’été, le Service Tourisme et Culture a proposé une programmation multidisciplinaire, dont deux temps forts : le 21 mai, avec le record du monde de highline, et la troisième édition du festival Gueules de Voix du 30 juin au 1er juillet.
Le premier a vu le record du monde de la plus longue highline jamais traversée battu, sur une ligne de 1600 mètres, par l’allemand Friedi Kühne.

(...)

Lire la suite  ICI

VENCE Le 02 septembre 2017

La fête de Sainte Colombe

                      La pluie a choisi le jour et l'heure de la fête de Sainte-Colombe pour refaire une timide apparition, habitants et amis du quartier se sont donc regroupés à l'intérieur de la chapelle pour célébrer leur sainte patronne.  À la fin de l'office célébré par le Père Gibelin, le soleil étant de retour, l’assemblée a regagné le pré au son des galoubets et des tambourins de la Brissaudo et de Lo Cépoun.
La soirée s’est terminée par des danses provençales et un buffet champêtre bien garni.

Jean Seguin

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015