ACTUALITE NOVEMBRE

VENCE

Le 17 novembre 2019

Concert Syrinx

 

La Cathédrale était de nouveau pleine pour accueillir l'orchestre symphonique du conservatoire qui accompagnait deux jeunes solistes formées au conservatoire d'Antibes.
Juliana Plançon (diplômée du conservatoire supérieur de Lyon) au violon dans un concerto de Bach ainsi que Lise Dor (Vençoise diplômée du conservatoire supérieur de Lausanne) au piano, également dans un concerto de Bach.
Elles ont terminé leur prestation par un charmant bis qu'elles ont interprété ensemble.

Mauricio Lozano, Directeur du conservatoire de Vence que nous félicitons pour l'immense travail qu'il a fait pour aboutir à ce résultat, a intégré au milieu de ces concertos des œuvres pour orchestre seul qu'il a brillamment dirigé. Bravo à tous ces jeunes qui eux aussi ont donné une très belle prestation de haut niveau et à leurs parents qui donnent énormément de leur temps toute l'année pour leur permettre de vivre leur passion.

Un grand merci aussi aux professeurs du conservatoire venus aide leur apprentis musiciens : Sylvie Gaglio et Magali Bonopéra au violon, Carole Charmard et Salomé Lozano à l'alto, Danila Sighiéri au violoncelle, Jean-David Hovasse à la contrebasse et Carl Fontenay au cor.

Un énorme merci et un grand bravo à M Canavese et son équipe qui a reçu une ovation pour leur triple déménagement de piano durant le concert dans un temps record.
Du grand professionnalisme.

Merci à Denys Galliano (responsable de la Cathédrale les jours de concert) qui nous accueille toujours avec générosité, dévouement et gentillesse, à toute l'équipe de Syrinx pour son travail et sa générosité et surtout Merci au public d'être fidèlement présent pour soutenir tous ces artistes, ce qui les motive beaucoup.

Rendez-vous maintenant le 08 décembre pour notre traditionnel concert de noël, qui sera réalisé bien en couleur et en voyage dans le monde entier, par Madame Croche.

         Marc Duthilleul

LA GAUDE

Jazz sous les Bigaradiers : 23è édition

 

Le programme de l’édition 2019 du festival de Jazz de La Gaude annonçait :« Jazz pour les Papilles », Une innovation et apparemment une idée très appréciée par un public fidèle à qui Alex Benvenuto et son équipe ont proposé d’associer deux symboles de la convivialité : musique et gastronomie.

Les classiques concerts de groupes de renom se sont succédé pendant ce festival mais ce samedi 16 novembre les murs de La Coupole habitués à se faire l’écho de jazzy mélodies ont en plus dispatché les saveurs odorantes de la cuisine locale.

En effet deux groupes bien différents avaient pris possession de la scène. Derrière les fourneaux Pierre Belleudy et Robert Larini ont improvisé sur le thème culinaire « Velouté de courge aux pérugines » et de l’autre côté le groupe ChiC to ChicK, derrière les pupitres, a rendu hommage à Chick Corea. Une belle complicité de la part de ces deux groupes, symbolisée par l’initiative d’Arnoïse, le batteur du groupe musical, qui a momentanément délaissé son instrument pour venir exercer son talent sur la batterie de cuisine de nos cordons d’or de la gastronomie.

Bruno Bettati, Maire de La Gaude, dans son discours a salué la réussite de ce festival mené d’une main de maître par Alex Benvenuto assisté d’une équipe dynamique renforcée cette année par une vingtaine de bénévoles.

Le trophée du Jazz a été attribué à la station de radio RCF Nice Côte d’Azur pour la diffusion de ses émissions sur le Jazz.

Après l’apéritif déjeunatoire, plus de deux cents convives ont eu pu déguster les plats préparés par les maîtres de la gastronomie.

La soirée de gala a permis à la Compagnie So What de régaler une fois de plus son public. Elle s’est achevée par une prestation remarquable du quintet d’Henri Texier, contrebassiste de renom, qui a su s’entourer de jeunes musiciens de grand talent.

La salle était comble, le public comblé.

Pour clôturer ce festival, lundi matin, nous avons pris le chemin des écoles. Caroline, Kévin, Éric musiciens confirmés ont su captiver l’attention des élèves, pour offrir un éveil musical à ceux qui seront peut-être les virtuoses Gaudois de demain.

                                                                  Maurice ZANELLA

VENCE

Le 16 novembre 2019

Un cabaret satirique riche en variétés... et en variété !

 

Ce samedi à 20h dans notre jolie Salle des Meules vençoise, dans le cadre du Festival Art et Tolérance, nous est proposée une soirée dînatoire agrémentée d'un spectacle de cabaret satirique composé de danses, contes, performances physiques et verbales, chansons, jeux de mots improbables, ou encore transformisme avec une équipe de choc composée de Caroline Duval, Vanessa Lou Zouande, Emilie Tampigny, Mister Diva, Sarah Bensoussan, Corinne Cappe et Geneviève Zambeaux. Une entrée au tarif très raisonnable de 8€ comprenant le spectacle avec un repas simple.

Déclaration de principes sur la tolérance :

« Tout comme l’injustice et la violence caractérisées, la discrimination et la marginalisation sont des formes courantes d’intolérance. L’éducation à la tolérance doit viser à contrecarrer les influences qui conduisent à la peur et à l’exclusion de l’autre et doit aider les jeunes à développer leur capacité d’exercer un jugement autonome, de mener une réflexion critique et de raisonner en termes éthiques. La diversité des nombreuses religions, langues, cultures et caractéristiques ethniques qui existent sur notre planète ne doit pas être un prétexte à conflit ; elle est au contraire un trésor qui nous enrichit tous. »

 

Une agréable soirée avec une ambiance « cabaret » annoncée et tout à fait dans le thème, récompensée par des rires et des applaudissements fournis.

Emmanuèle Le Breton - Pillard

VENCE

Le 14 novembre 2019

Ouverture officielle du festival "Art et Tolérance"

En présence de la maire de Vence, Catherine LE LAN, Catherine MEHU, présidente de l'association Villa Le Rêve, à l'origine du festival Art et Tolérance, inaugure cette 3e édition avec une exposition de cinq artistes autour du thème du "Grotesque"... vaste programme !

Après le discours de la maire, les artistes présentent leurs oeuvres avec un final musical et une surprise que nous vous laissons découvrir dans notre vidéo.

Marcel Orengo

VENCE

Le 11 novembre 2019

Commémoration de l’armistice 1914 / 1918

 

     Comme chaque année, la section vençoise du Souvenir français commémore cet évènement majeur du XXe siècle avec une belle collaboration du collège de La Sine, et une lecture d'un texte en hommage à « ceux du Drakkar » par Julien et Valentin, venant d'un travail des élèves de la classe de 3ème.

     Parmi une foule nombreuse en présence des élus, des autorités civiles et militaires, les enfants des CM2, les collégiens et lycéens participaient activement à cette célébration. Un hommage avec un lâché de pigeons, ce volatile ayant été précieux pour transporter des messages d’un front à l’autre.

     Un devoir de mémoire nécessaire pour ne pas oublier, car nous avons tous quelqu'un dans notre famille qui a été victime de la Grande Guerre.

     Jusqu’à samedi, n’hésitez pas à visiter l’exposition organisée par nos associations patriotiques et d’anciens combattants, salle des associations place Clemenceau, entrée sous l’escalier principal de la mairie de Vence.

     Les cérémonies se sont terminées autour d'un repas très convivial à la Maison de Retraite (Ehpad) « La Vençoise ». 

Raymond Ardisson

TOURRETTES

Le 11 novembre 2019

Cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918

 

     Après une messe célébrée par le Père Didier et le diacre Jean-Claude, la cérémonie commence par la levée du drapeau, la minute de silence, puis la lecture du message de la secrétaire d’État, Madame DARRIEUSSECQ, lu par Stéphane BOUIX, adjoint.

     La cérémonie se poursuit avec le discours du maire, Damien BAGARIA, celui-ci rappelle l’inauguration tardive du monument aux Morts, le jeudi 15 août 1929 en présence du maire de l’époque, Louis DUHET, de nombreuses personnalités, de militaires, de responsables d’associations et du journaliste du Petit Niçois qui, comme le cite le maire, termine son article le lendemain par ces mots : « l’âme de Tourrettes a dû tressaillir hier à Tourrettes-sur-Loup ».

     Aujourd’hui, si le nombre des participants était moindre, l’enthousiasme et le recueillement étaient présents.

Marcel ORENGO

VENCE

Le 11 novembre 2019

Culture & Cinéma, 25 ans

Soirée de clôture

   En présence de la maire de Vence, Catherine Le Lan, les membres de Culture & Cinéma entourés de leurs amis spectateurs, réalisateurs et bénévoles ont clôturé cette semaine exceptionnelle avec une surprise : un entretien téléphonique avec Jacques Lemaire, président de l'association malheureusement absent pour raison de santé.

   Lé réunion s'est terminée avec le verre de l'amitié.

Marcel Orengo

VENCE

Le 9 novembre 2019

Culture & Cinéma, 25 ans

Souvenirs, surprises, acteurs des premières rencontres...

Un moment fort des ces 25e Rencontres 

VENCE

Le 9 novembre 2019

« 30 ans de la chute du mur de Berlin »

Médiathèque municipale de Vence

 

À l’initiative de l’association « Lire à Vence » en partenariat avec le « Comité de Jumelage de Vence » une trentaine de personnes ont assisté à cette après-midi conviviale et marquante.

Au programme des témoignages, des lectures bilingues alternées avec des morceaux de violoncelle choisis pour la circonstance. Danila ERMACORA a interprété, entre autres, une sarabande de Bach, joué par Mstislav Rostropovitch le 11 novembre 1989, à Chekpoint Charlie « A la mémoire de ceux qui étaient morts pour la liberté ».

 

Claude Joyard, présidente de « Lire à Vence » a donné en introduction un historique sur la période de la chute de Berlin avec tous évènements précurseurs quelques temps avant le 9 Novembre 1989 date de la chute effective du mur de Berlin.

 

Puis ce fut un beau témoignage par Maria André, Vençoise d’origine allemande qui était sur place à Berlin lors de la construction du mur. A partir de témoignages d’amis de Leipzig et de Dresde, quelques photos ont été présentées montrant l’énorme enthousiasme des populations qui pouvaient de nouveau se rencontrer en famille en passant librement la frontière…

 

Enfin des textes ont été lus de Volker Braun et de Rainer Maria Rilke, de Hölderlin et de Günther Grass donnant une belle illustration et un moyen de réflexion sur cet événement marquant de l’année 1989 avec la participation de Françoise Peter, présidente du Comité de jumelage de Vence.

Durant cette rencontre nous avons pu réfléchir et méditer sur cet évènement grâce aux moments de poésie et de musique, et s’en est suivie une discussion parmi les participants sur le sens de cet évènement.

 

En quoi cet évènement a été positif et en quoi il semble que tout n’était pas aussi mal auparavant comme nous avons pu le voir dans une petite vidéo « Es war nicht alles schlecht » - « Tout n’était pas si mauvais ».

Une très belle après-midi, très amicale et porteuse d’espérance pour l’avenir.

 

Die Prinzen :  https://www.youtube.com/watch?v=-yEex5ElsRo

Pierre-Marie ANDRÉ

VENCE

Le 9 novembre   

Théâtre à la Salle des Meules Vence

Mémoire d'éléphant

 

   Dans la Salle d'attente d'un psychiatre, psychologue ou psychanalyste, attendent plus ou moins patiemment Elisabeth qu'on appelle Babeth et Madame Monku. Entre l'amnésique partielle et la psycho-obsessionnelle se lie un dialogue que les deux comédiennes jouent avec brio. Josette Garnier et Patricia Pruvost tiennent la scène pour les délices des spectateurs. Daniel Longin, metteur en scène, et Virginie Laly, régisseur, ont su donner une impulsion vaillante à cette « Mémoire d'éléphant »               

France-Hélène La Courge

VENCE

Le 8 novembre 2019

« La Veste Mauve » à l'Avant-Scène 

 

  La Compagnie Théâtrale « Vraisemblances » joue une pièce de Jean-Luc Aufeuvre, avec Charlotte Aubert, Cédric Zerbib et l'auteur lui-même, mise en scène par Danielle Di Sandro.  Trois personnages, Julie, Luc et Tom se livrent à un jeu de chaises tournantes et d'alliances dans le monde de l'Art qui ressemble à s'y méprendre aux « négociations » politiques pré-électorales. Mais alors, qui est donc ce mystérieux porteur de veste mauve ?                       

France-Hélène La Courge

VENCE

Culture & Cinéma - 25 ans

Les Points Presse

VENCE

Le 6 novembre 2019

Cérémonie d'ouverture des 25e Rencontres Culture & Cinéma

Paul Saddier a présenté cette cérémonie en remplacement de Jacques Lemaire, président de l’association, absent pour raison de santé, en présence de Catherine Le Lan et Anne Sattonnet respectivement maire de Vence et Conseillère départementale, ainsi que de nombreux élus présents pour cette belle occasion.

 

Jacques Lemaire dans la brochure de l’évènement Jacques Lemaire écrit : « Les Rencontres Culture & Cinéma marquent une étape cette année ! 25e édition ! Était-ce un pari qu’on aurait pu oser lors de la première édition, en 1992 sous la présidence de Jean-Claude Carrière ?

La clé de cette année c’est donc 25e édition, 25 films, 25 avant-premières !

(…) Culture & Cinéma est heureuse d’offrir au public cette semaine conviviale ».

 

Nous vous présentons l’intégralité des trois discours donnés lors de la soirée.

Marcel Orengo

VENCE

Le 4 novembre 2019

Les artistes Vençois exposent et louent leurs œuvres ! 

 

                Ce lundi 4 novembre à partir de 10h jusqu'à samedi 9 au soir, dans la salle Jean-Claude Vauché, mise à disposition par le Crédit Mutuel et sise à côté de celui-ci, 14 avenue de la Résistance, deux artistes exposent leurs œuvres : Jean-Jacques Nadal et Tony Muchettiglio.

                J'ai rencontré ce dernier ce matin : peintre autodidacte né le 25 septembre 1953 à Hombourg-Haut, en Moselle, Tony Muchettiglio ne s’interdit rien en peinture, allant du classique dessin figuratif à l’abstraction totale. Peu importe le support et les outils utilisés, tout est prétexte à l'expression et à la réalisation d’œuvres multi techniques, dont œuvres numériques abstraites avec apport de peinture et/ou de matière mixte.

                L’Artothèque de Vence fonctionne comme la Médiathèque, mais sa fonction est le prêt d'œuvres d’art : peintures, dessins, photos, sculptures… Comment en bénéficier ? 

 

                - Première solution : en passant par le site internet artothequedevence.org.

Choisissez une œuvre en cliquant sur l'image correspondante, puis sur « contact » et indiquez votre choix, vous recevrez les coordonnées de l’artiste qui vous donnera rendez-vous à son atelier afin de prendre possession de l'œuvre pour une durée maximale de deux mois, pour une somme de 60€ couvrant la location et l’assurance pour cette durée. Pour adhérer à l'artothèque et bénéficier du service de prêt, vous devrez adhérer à l'association pour une somme de 20€ par an, il vous sera délivré une carte d’adhérent qu'il vous faudra présenter à l’artiste lors de chaque location. 

 

                - Seconde solution :

Chaque première semaine complète de chaque mois, l’Artothèque tient une permanence à la salle Jean-Claude Vauché du Crédit Mutuel. Elle y propose des expositions d’œuvres parmi lesquelles vous pourrez choisir, ainsi que venir y chercher ou rapporter l’œuvre que vous souhaitez. Vous y rencontrerez à chaque fois une ou un artiste de l’Artothèque. Bon à savoir : une œuvre empruntée peut être achetée ensuite à l’artiste.

 

Emmanuèle Le Breton - Pillard

TOURRETTES

Le 3 novembre 2019

La Bourse aux livres et autres objets de collection

 

     La tempête Amélie n’a pas découragé les habitués, vendeurs et visiteurs, de cette manifestation fort sympathique. Certains bouquinistes se sont levés à 4h30 pour être présents au moment voulu sur les stands. Un café bien chaud et des croissants étaient offerts par les organisateurs.

     Et puis, doucement, les premiers visiteurs pénètrent dans la salle des fêtes du village. Quelques habitués se dirigent directement vers leur stand favori comme celui des vieilles cartes postales, pendant que d’autres commencent à trier les 33 tours de leur jeunesse : Françoise Hardy, les Chats sauvages, Johnny Hallyday, etc.

     Mais, le plus important, ce sont les livres ! Un choix on ne peut plus varié ! De la bibliothèque rose et passant par les livres en 3D, tout y est présent : architecture, histoire, nouvelles coquines, médecine… Il y a en a pour tous les goûts et toutes les bourses.

     Cette année, c’est un livre édité en 1844 qui attire mon attention, écrit par l’Abbé H. en déplacement sur la Côte d’Azur : l’homme d’Église n’a pas pu visiter la Principauté de Monaco mais, lui a-t-on dit, il ne perdait pas grand-chose, « ce pays étant pauvre et offrant peu d’intérêts aux visiteurs » !

     Dans les allées ce sont de longs moments affables avec les vendeurs, chacun raconte son anecdote, ses lectures. Car c’est aussi cela le salon, l’échange ! Et puis on se quitte et se promettant de se revoir l’année prochaine car, c’est certain, ils reviendront. 

Marcel Orengo

VIM

vence-info-mag

Copyright : VENCE-INFO-MAG 2015